J’ai fait des quenelles maison !

Hello !!

Depuis plus de 3 ans que nous habitons Tokyo , nos habitudes alimentaires se sont réglées sur les possibilités et la disponibilité des produits ici.

Concrètement , cela veut dire qu’on a dû renoncer à certains plaisirs gastronomiques …

Même si on a la chance de pouvoir trouver beaucoup de choses ( en cherchant bien et en payant le prix fort … ) , il y a des plaisirs qu’on ne se fait que lors de nos retours en France, pour vous donner une idée je viens de voir du Beaujolais Nouveau pour 4 000 yens / bouteille , soit 33 euros !).

Jusqu’à ce que ma copine Steph nous invite à dîner et nous fasse des quenelles ( ba ouais entre lyonnaises on sait ce qui est bon !) .

Je n’avais jamais envisagé de les faire . Je ne m’étais même pas posé plus que ça de  questions concernant la recette et la liste des ingrédients ! J’allais à Monop’ et voilà tout …

Mais ça c’était avant !

Depuis j’ai demandé la recette utilisée par ma copine .

( voici le lien )

Première surprise ; les ingrédients : ( de l’eau , du sel , du beurre , de la farine , des oeufs ) , ba ouais en fait on est vraiment sur des produits de base , la mission courses est donc assez aisée , j’ai tout sous la main donc pas d’excuse pour abandonner …

 

Ensuite la réalisation ; je m’en faisais tout un plat .

Finalement même pas peur  . J’ai fait les miennes avec mes filles qui ont été ravies de mettre la main à la pâte et de répartir de la farine dans environ toute la cuisine …

Alors oui , ça fait les bras , et c’est un peu long , mais c’est pas sorcier et le résultat vaut l’effort !

En plus on peut adapter la recette à ses goûts en tentant des variantes si ça nous chante .

C’est sûr on en fera désormais régulièrement , les filles adorent et nous aussi .

Bref au niveau du rapport satisfaction / contrainte , la satisfaction l’emporte clairement !

Voici donc une nouvelle flèche à mon arc , je sais faire des quenelles !

Comme quoi l’expatriation a parfois des vertus insoupçonnées …

Chez nous on les mange avec de la sauce tomate , des olives et des champignons , mais la prochaine fois je tenterai la version sauce Nantua au four .

Et vous , vous connaissez les quenelles ? Vous les faites ?

À bientôt !

Julie

Nara , 2 jours de pur bonheur !

Hello !!

J’espère que votre automne se passe bien .

Ici à Tokyo , les jolies couleurs automnales commencent tout juste à faire leur apparition .

La semaine dernière , mes filles étaient en vacances . Nous en avons profité pour nous échapper de Tokyo quelques jours.

Nous avons passé quelques jours à Nara . Et c’était formidable ! J’espère que cet article vous donnera envie d’y aller .

Nara est une petite ville à un peu plus d’1 h de Kyoto . Elle a été la Capitale du Japon au 8 ème siècle.  Et je peux vous assurer qu’elle vaut le détour !

Plus d’infos sur cette ville par ICI  .

Nous sommes allés à Kyoto en Shinkansen ( le train rapide japonais ) en seulement 2h20 de la Tokyo Station.

Ensuite , de la gare de Kyoto , il faut prendre la Kintetsu line pour rejoindre Nara .

Dès notre arrivée à Nara , nous sommes accueillis par les premières biches . Elles sont partout , elles sont chez elles dans les parcs de la ville , les temples , parfois même dans les boutiques .

Et sachez que ce sont des biches polies ! Certaines s’inclinent pour remercier / réclamer des biscuits . On trouve dans la ville des petits stands de biscuits ( 10 pour 200 yens ). Bien sûr les plus malignes attendent près du stand et vous suivent jusqu’à ce qu’on leur donne les petits gâteaux.

En automne les animaux sont calmes , les petits sont encore avec leur mère mais ils ont déjà bien grandi .

La ville est pleine de parcs et  de petits lacs.

Il y a de très nombreux temples , petits , grands , pagodes .

Il y a  une vieille ville dans laquelle il est très agréable de se perdre .

On trouve aussi une rue couverte avec de nombreux commerces et restaurants.

Nous avons choisi de passer 2 nuits à Nara . Et c’était super , cela nous a permis de profiter de la ville calme le matin et le soir sans les touristes car la plupart des gens viennent à la journée .

Si vous comptez y passer la nuit prenez vos dispositions pour diner tôt car de nombreux restaurants sont fermés le soir ( au pire le convenient store sera votre ami pour trouver de quoi manger. )

Je peux aussi vous conseiller de vous rendre en haut du mont Wakakusa   pour le coucher du soleil , la vue est splendide et vaut l’ascension ( comptez environ 40 min de grimpette avec des enfants ).

Nos filles ont adoré ce séjour , les promenades dans la nature , les temples , les animaux , cela nous a fait beaucoup de bien ! On a marché environ 15 km par jour sans s’en rendre compte .

Voici des photos de notre séjour !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors ça vous tente ?

À bientôt !

Julie

 

 

Carnet de bord n° 18 : on a survécu à l’été , on est prêts pour la rentrée !

Hello !!

Cet été , nous sommes restés à Tokyo . C’était la première fois .

Alors comme dans tout , il y a du bon et du moins bon …

Je vous explique cela point par point .

  • bon ba forcément on n’a pas vu la famille et les amis MAIS nous avons fait venir nos mamans , ce qui a un peu contrebalancé ce non retour en France puisque la France est un peu venue à nous avec la visite des mamies et leurs valises garnies .
  • on n’est pas partis en vacances ,MAIS on a profité d’avoir le temps pour découvrir certains coins et faire toutes ces choses qu’on remet toujours à plus tard , activités diverses et sorties sympas.
  • on a eu chaud MAIS c’est l’été hein c’est un peu normal … et en plus apparement on a eu un été assez clément , même pas de typhon …
  • c’est dur de voir les copines / copains en vacances MAIS on a tout de même suivi une partie de leurs aventures et rêvé devant leurs photos trop instagrammables , couchers de soleil , apéros , repas , plages et paysages .
  • on a gardé notre rythme donc pas besoin de se rephaser avant la rentrée / pas de jetlag
  • pas de corvée de valises
  • pas de stress du voyage ( je rappelle que j’ai peur de l’avion )
  • pas de séparation estivale , les autres étés j’ai laissé mon mari pour plusieurs semaines , cette fois on est restées , et en plus grace aux mamies on a pu se faire des restos en amoureux .

Ces quelques semaines , je m’en faisais une montagne mais finalement c’est passé vite .

Alors voilà , on a survécu à ces 3 mois de break ( oui oui , les enfants ont eu 3 mois de vacances !!!)

Dans quelques jours ce sera la rentrée , notre 4 ème année ici va commencer … nous sommes prêts …

Je vous laisse avec quelques photos de notre été , et j’espère que le votre s’est bien passé !

À bientôt !

Julie

 

Il m’aura fallu près de 8 mois pour manger CE Mont-Blanc …

Hello !!

Le Mont-blanc vous voyez ce que c’est ? C’est ce dessert en forme de montagne de crème de marron .

Et bien sachez que les japonais en raffolent . On en trouve assez facilement ici .

Tout près de chez moi , une petite boutique a ouvert qui ne fait QUE des Mont-Blanc . Mais attention … Ce ne sont pas n’importe quels petits gâteaux . Non …

Ceux-ci sont passés à la télé .

Ils sont à la mode . On a parlé d’eux de partout .

Quand la boutique a ouvert en automne dernier il me semble , je me suis dit oh tiens , j’irai voir ça de plus près à l’occasion . Mais rapidement ils ont eu un succès phénoménal . C’est à dire que tout l’hiver , il y a eu chaque matin , une file d’attente digne de la sortie du nouvel I phone .

Le processus d’accès a ce gâteau est très japonais . J’ai expliqué aux copines qu’en France ce ne serait pas possible de procéder ainsi .

Je vous explique :

Il faut faire la queue le matin pour espérer avoir un ticket .

Les tickets sont mis en vente à partir de 9 h . Mais si tu arrives à 9 h , la queue est déjà si grande que c’est trop tard , tu n’auras pas de ticket pour ce jour . Il faut donc arriver très tôt .

Sont distribués chaque jour un certain nombre de tickets . Pas tant que ça .

Ces Mont-blanc sont à manger sur place ,  à partir de 12:00.

Cela veut dire que le premier sur place pour avoir son ticket aura le droit de revenir à midi pour enfin déguster son gâteau . Bref on est sur un mode où dans ta journée tu n’as que ça à faire .

Au fur et à mesure que la distribution de ticket avance , tu hérites donc d’un horaire auquel il te faudra revenir . Tu ne choisis pas l’heure .

Autant vous dire que même si je suis une gourmande , me peler les miches en hiver pour attendre un hypothétique ticket qui me donnera le droit de revenir à 14h34 ( si je fais partie des chanceux du jour ) pour manger un gâteau … ba non , je ne suis pas prête .

Tout l’hiver donc , j’ai vu les gens patienter calmement dans cette rue . C’est sur le chemin de l’école . Souvent à 9:30 tous les tickets du jour étaient vendus .

Certaines copines ont bravé les obstacles et ont réussi à y goûter .

Moi je suis passée à autre chose .

Mais récemment une amie m’a convaincue d’y aller avec elle . Elle a fait le pied de grue le matin et s’est procuré les fameux tickets . Il faut dire que depuis l’engouement est un peu retombé et que la file d’attente est devenue plus tolérable.

8 mois après tout le monde donc , me voici devant la boutique à l’heure indiquée …

8 petits sièges sont disposés autour d’un comptoir . On peut admirer le « maitre Mont-Blanc  » monter son gâteau .

Il met de la crème fouettée , des meringues et il recouvre le tout de spaghetti de crème de marron .Mes filles font pareil avec leur pâte à modeler , il a un truc dans lequel il fourre la crème de marrons et elle ressort en spaghetti , vous voyez de quoi je parle . Ba voila… le tout servi avec un thé .

On a 30 minutes pour déguster avant de laisser notre place aux suivant(e)s.

Les japonaises sont  conquises .

Pour ma part , je suis mitigée … j’en ai déjà mangé des meilleurs et plus goûtus . Celui-ci est peu sucré pour convenir davantage au palais des japonais qui mangent peu sucré .

En revanche gros coup de coeur pour la vaisselle , les assiettes sont superbes .

Même si ce n’était pas le meilleur gâteau de ma vie , c’était une vraie expérience japonaise ! Il méritait donc bien un article .

Et vous , seriez-vous prêts  à tout pour un Mont-Blanc ?

À bientôt !

Julie


Pour ceux qui veulent tenter , bon courage :

https://www.montblancstyle.com

 

Fin d’année scolaire …

Hello !!

Voici une nouvelle année scolaire qui s’achève aujourd’hui pour mes filles .

C’est le moment qui mélange différents sentiments .

C’est la fierté de voir leurs progrès et leurs réussites , mais aussi la nostalgie de cette année vite écoulée .

C’est un moment entre 2 , le milieu de l’année , entre 2 classes , entre 2 temps , presque 2 époques .

Je n’aime pas les transitions . Je n’ai pourtant rien contre les changements , mais l’entre 2 je n’aime pas . C’est comme un pansement à moitié collé (ou décollé ) ,tu le décolles pour de bon ou tu le remets correctement mais il ne faut pas le laisser pendouiller comme ça c’est agaçant je trouve.

C’est aussi un moment de bilan . Il est facile de comparer l’évolution des enfants à ce moment . On se remémore durant le spectacle le moment où nos enfants aussi étaient ce petit qui pleure à chaudes larmes ,  celui qui refuse de chanter , celui qui décide de se coucher sur scène , celui qui reste accroché à la maitresse  ou encore celui qui passe toute la chanson le doigt dans le nez . Et on voit que maintenant le notre suit la chorégraphie , chante , danse , rentre sur scène en ligne , bref que notre petit a bien grandit …

Les filles sont en vacances pour 3 mois ( oui oui 3 MOIS !! ). Pour l’instant je suis dans la phase où je trouve cela long rien que d’y penser et pourtant je sais que cela va passer vite . Nous prendrons vite le rythme .

Le programme de notre été se remplit petit à petit . C’est la première fois que nous restons au Japon pour toute la période estivale . Il faut donc composer avec ces vacances différentes de nos habitudes . Heureusement nous allons avoir des visites . L’occasion de ne pas raconter notre vie ici mais de la faire découvrir .

Nous sommes donc un peu comme un pansement après le bain , il colle encore un peu a l’année  qui s’achève tout juste , on a  reçu hier les livres de photos de l’année des enfants , on rentre du spectacle de fin d’année , on a dit au revoir aux maitresses  .

Les semaines qui arrivent vont être l’occasion de tirer un bon coup sur le morceau qui colle encore vaguement pour découvrir la peau toute neuve en dessous , bien sûr il reste une petite trace  , on n’oublie pas tout ce qu’il vient de se passer mais on se projette désormais avec cette peau toute neuve en dessous pour déjà penser à la rentrée des classes qui sera vite là …

Vive les vacances !

À bientôt !

Julie

Carnet de bord n°17 : une nouvelle année scolaire s’achève

Hello !!

Le dernier carnet de bord que j’ai posté date de mai 2018 … il y a 1 an ! Vous rendez-vous compte !

Il est temps de faire un point .

Alors où en sommes nous ? Ba ça va merci . L’année a filé à toute allure . Je n’ai pas vu passer le temps . L’été approche à grand pas . Je le sais car les moustiques sont revenus … ( je me suis même fait piquer au milieu du front , super …) .

Avec l’été ( et les moustiques ) vient aussi la chaleur , la fin de l’école (pour 3 MOIS !!! ) , les typhons ET le cortège des départs en vacances ou définitifs .

Car oui , c’est la saison durant laquelle les expats partent chez eux pour l’été et aussi la saison que choisissent généralement les familles pour déménager et emménager .

Ainsi nous allons devoir prochainement dire au revoir à plusieurs familles dont nous sommes proches et ce n’est pas évident .

Cette année pas de retour en France pour nous . La France vient à nous avec plusieurs visites prévues durant cette saison estivale . Aussi nous prévoyons de voyager au Japon .

J’espère que nous ne souffrirons pas trop de la chaleur . On verra bien …

Quand je me replonge dans les photos des derniers mois , je me dis que quand même on a fait un paquet de choses ! ( note pour moi même penser à faire un livre photo chez https://print-ooblik.fr ) . Je pars du début de l’année , vous aller voir l’herbe jaunie par la sécheresse et l’arrivée du printemps , des fleurs , des plages , des paysages …

Je vous laisse avec les plus jolies photos des derniers mois :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À bientôt !

Julie

Les amitiés en expat’ , c’est essentiel

Hello !!

Voici maintenant 3 ans que nous avons quitté l’Europe pour vivre en Asie, à Shenzhen d’abord , puis à Tokyo .

3 ans que l’on a débarqué avec nos filles , nos valises et nos espoirs .

Mais aussi sans famille , sans amis …

Alors si il n’est pas possible de se reconstituer une famille , il est en revanche possible voire nécessaire de se faire des amis .

L’avantage , en tant qu’expatriés vous trouvez tout de suite des points communs avec les autres expats . Tous dans le même bateau . Je dois admettre qu’une solidarité se met en place assez rapidement . Vous avez besoin des autres , de leurs conseils , leur expérience , leurs bons tuyaux , leur support .

Lorsqu’on arrive avec des enfants scolarisés c’est assez simple , vous entrez directement dans le réseau de l’école . Si tel n’est pas le cas , vive les forum et divers sites qui rassemblent les étrangers . Je parle surtout des étrangers car à moins de parler couramment la langue locale , il n’est pas toujours facile de rencontrer les habitants de votre pays d’accueil en premier .

Lorsqu’on arrive , on cherche tous plus ou moins la même chose .

Les besoins de base sont identiques à votre vie d’avant mais tout votre répertoire et vos habitudes sont à revoir . Le fonctionnement de tout est à réapprendre ( administrations , papiers …)

Une fois que vous avez réglé les gros points : le travail , l’école , le logement , généralement ce qui est fait en premier , vous passez au quotidien : manger , se soigner , se divertir .

Ainsi en arrivant vous allez forcément passer par la case remplissage de frigo . Et là les amis rentrent en jeu assez vite , ceux qui habitent dans votre secteur depuis quelques temps ont les bonnes adresses . Coiffeur , chaussures , pain , fromage … tout se trouve ! Il suffit de savoir les dénicher .

Pareil pour les médecins , pédiatres , dentistes , ostéo , gynécologue etc …

Une fois assouvis les besoins élémentaires ,  l’installation faite , l’excitation des débuts passée , on peut se sentir un peu seul .On a besoin d’amis .

Pour se sentir à nouveau dans la vraie vie , les relations sont essentielles . Tout est plus facile avec des gens sur lesquels compter , avec lesquels passer du bon temps , sortir . Et là je parle quand tout va bien . Mais bien sûr en cas de coup dur c’est  encore plus nécessaire pour ne pas se sentir isolé assurer la « logistique » et le soutien .

Mes amies ici sont françaises , slovaque , tchèque , allemande , japonaises …

Une telle diversité est une richesse immense .

Après quelques années on peut se retrouver avec des amis dans le monde entier .

Il faut être dans une démarche active pour rencontrer des gens , communiquer , tenter , proposer . Il faut aussi se préparer car le concept de l’expat , c’est que ça arrive et ça repart aussi . Les enfants le savent bien . Ils voient de nouveaux arrivants et doivent aussi faire face à des départs très régulièrement . Pour nous c’est pareil , on sait que l’on est seulement de passage ici . Alors on essaye de prendre le meilleur , de profiter tout en faisant en sorte de s’installer pour se sentir chez nous même si ce n’est que pour quelques temps .

Bien évidement mes amis de France me manquent , je vis leurs vie à travers les  filtres de réseaux sociaux . La naissance de leurs enfants , leurs difficultés ce n’est pas pareil par Skype et pourtant cela permet de conserver un lien , comme un élastique , on l’étire un peu plus mais il reprendra j’espère sa place en temps voulu à notre retour .

Vive les amis d’ici et d’ailleurs !

À bientôt !

Julie

 

 

 

Lecture : Nos voyages intérieurs , vers une renaissance au Japon

Hello !!

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu autre chose qu’un roman .

Je crois même n’avoir jamais lu un livre de voyage . Je reste généralement sur les guides touristiques .

Mais voilà , j’ai fini Nos voyages intérieurs , vers une renaissance au Japon , de Claire et Reno Marca .

Ce livre est spécial .

Claire est auteure et Reno est photographe et dessinateur . A eux 2 ils forment une équipe de voyageurs .

Madagascar , L’Algérie , le Soudan , La Chine , L’Inde ils se sentent vivants en mouvement .

Ils aiment les découvertes , les rencontres , le voyage en lui même fait partie de leurs vies . Il semble que c’est comme leur oxygène . Quand ils ne voyagent pas , ils travaillent sur le voyage d’avant ou préparent le suivant . Pourtant la vie va les en empêcher pendant un temps .

Après une pause nécessaire et involontaire , c’est au Japon qu’ils vont chercher un nouvel air .

Pour le partie sur le Japon , presque plus de texte , place aux illustrations .

Trouveront-ils ce qu’ils sont venu y chercher ? Mais d’ailleurs que cherchent-ils ? J’ai mon idée sur le sujet .

Un seul moyen de le savoir … lisez le bouquin !

Les textes sont riches et personnels , et les dessins sont magnifiques .

Pour ceux qui seraient à Paris du 8 mars au 8 avril 2019 , une exposition se tiendra à la Galerie 26 au 26 place des Vosges . Par ici pour plus d’infos.

Merci Séverine pour la jolie découverte .

À bientôt !

Julie


Nos voyages intérieurs , vers une renaissance au Japon

Claire et Reno Marca

Flammarion

226 pages

25 euros

 

The Railway Museum , Tokyo

Hello !!

Le week-end dernier nous sommes allés au Musée du train ( un des musées du train en fait , car il y en a plusieurs à Tokyo , celui-ci est à Omiya .

Vous pourrez y passer la journée sans problème , tellement c’est grand ( comme un hall de gare hahah !! ) .

Nos filles ( 4 et 8 ans ) et nous ,avons adoré ! C’est une belle journée à passer en famille .

Evidement , tout tourne autour du train , dès l’entrée on passe son ticket comme pour entrer dans les gares.

Et c’est parti !

Sur plusieurs niveaux on retrouve toute l’histoire des trains au Japon .

La section « History » est un bon point de départ pour voir les débuts avec des reconstitutions de guichets de toutes les époques , des petits films sur la construction des chemins de fer , de nombreuses activités interactives .

Ensuite vous ne pourrez pas rater juste en dessous les trains récents , avec le fameux Shinkansen , le train rapide d’ici .

Tout un département est consacré aux métiers du train , si vous vous inscrivez vous pourrez même tester les simulateurs de conduite ( avec des gants blancs comme les vrais !) .

Le musée propose une immense salle avec de nombreux trains , locomotives , wagons dans lesquels on peut monter . Il y en a de toutes les époques , en bois , avec des sièges en velours , il y a même un exemplaire de wagon de la famille impériale .

Il y a un extérieur avec des jeux pour les petits , et une salle complète de petits trains . Nous sommes restés environ 4 heures et n’avons pas eu le temps de tout voir !

Bien sûr il y a tout ce qu’il faut pour manger sur place , un restaurant avec vue sur le toit terrasse , un autre plus chic qui ressemble à un wagon restaurant , un espace cafétéria et enfin un wagon est à disposition pour déjeuner un bento de la petite échoppe à côté .

Il y a bien évidement une boutique et même une bibliothèque .

Le bâtiment récent est d’une architecture moderne et même s’il y avait du monde la circulation y est facile .

je vous donne toutes les infos si ça vous tente :

Tarifs : Adultes : 1300 yens

enfants , scolaires : 600 yens

Maternelle 300 yens

Par ici : http://www.railway-museum.jp/pdf/flmap_fra.pdf

À bientôt !

Julie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mission : sortir de prison en moins de 10 min …

Hello !!

J’ai profité de la visite de mon frère pour ( enfin ) faire mon premier escape game . Depuis des années maintenant , je rêve d’essayer !

Le concept d’un escape game ?

Sortir d’un endroit dans lequel vous êtes enfermé par la résolution d’énigmes , épreuves diverses   en un temps imparti ou non .

Il y en a sur de nombreux thèmes : espionnage  , horreur , château , prison , hôpital , magie …

Nous avons testé un de ceux de Tokyo , à Shinjuku , le Tokyo Mystery Circus .

 

Il s’agit d’un immeuble entier dédié à ce type de jeux .

5 thèmes sont proposés :

  1. Spellbound Supper , 1 h , max 5 joueurs sur le thème d’un repas magique , il vous faudra résoudre des énigmes pour passer commande … ( à partir de 3000 yens)
  2. Real Stealth Game , 30 min , max 3 joueurs , cette fois ci vous êtes un espion qui doit infiltrer la base ennemie ( 1800 yens)
  3. Mystery Mail Box , pas de limite de temps , pas de nombre max de participants , après réception d’une enveloppe , trouvez les réponses qui vous donneront l’accès à la clé des boîtes aux lettres magiques … ( 1000 yens )
  4. A Mystery Magic Academy , pas de limite de temps ni de joueurs , il semblerait qu’il faille mener l’enquête à travers le quartier … ( 1200 yens )
  5. Escape from the Prison , 2 joueurs , 10 min , 800 yens par joueur . Nous avons opté pour celui-ci , notre objectif est simple , nous avons été incarcéré à tort et avons 10 minutes pour nous échapper de notre cellule , pour cela il nous faut trouver la clé du cadenas qui nous emprisonne en résolvant des énigmes diverses .

A tester en famille ou entre amis , la version prison peu même être tentée avec vos enfants à partir de 8 ans je dirai !

Alors , à votre avis , avons-nous  réussi notre évasion  ???

 

À bientôt !!

Julie


Tokyo Mystery Circus 

Tokyo , Shinjuku , Kabuchiko, 1-27-5 , APM Building , Japan 160-0021

03-5341-4915

Réservation possible sur le site

Epreuves disponibles en anglais et en japonais

Restauration / boissons / boutique sur place