Prendre l’avion avec mes filles ? Je m’organise …

Hello !!

Prendre l’avion avec mes filles , même pas peur ? Heu un peu quand même … en fait carrément peur …

Je rentre ce soir en France pour les vacances . Je vais  prendre l’avion seule avec mes 2 filles car mon mari ne nous rejoindra que dans quelques semaines . C’est la première fois que je vais faire un tel trajet seule avec les enfants … et je ne vous cache pas mon appréhension …

Je tente de me rassurer en me préparant au mieux pour ce périple …

Oui j’ai bien dit périple !

Je vous explique le plan :

  1. départ de Tokyo 00:30
  2. arrivée Dubai : 6 h du mat ( après 10h40 de vol )
  3. escale de 8 h ……………………
  4. 2nd vol vers 14 h pour une arrivée à Lyon à 19:30 ( après environ 7 heures de vol )

En comptant le temps d’enregistrement des bagages , contrôles securité , passeports , douanes , retrait des ( quelques ) valises … je me lance dans un trajet d’environ 30 heures …

Et je compte bien y survivre !

Pour moi cela passe  par une préparation mentale et matérielle .

Voici donc mon plan de bataille …

1 semaine avant :

  • Je prépare les enfants :

J’oriente les lectures autour du voyage , et je sors donc à nouveau ce livre de notre bibliothèque  :

 Voyage en avion ( par ICI pour toutes les références du livre )

On utilise le globe terrestre pour visualiser le trajet :

  Globe interactif ( dispo sur Oxybul )

On regarde le site de la compagnie aérienne et on visionne la vidéo pour les enfants . Nous allons voyager avec Emirates , voici leur petite vidéo , ma fille voulait prendre l’avion tout de suite en voyant ces images …

J’ai aussi trouvé quelques infos pratiques sur leur site : https://www.emirates.com/jp/english/before-you-fly/travel/travelling-with-children.aspx

Grâce à l’App , on peut réserver les menus enfant et ses places à bord .

  • J’organise le avant /après le vol

Qui nous emmène / vient nous chercher …

Cela parait bête mais je le rappelle tout de même et je donne toutes les infos nécessaires au bon déroulement de ces étapes , horaire d’arrivée , terminal , numéro de vol , nombre de véhicules nécessaires , sièges auto …

Quelques jours avant :

  • Je colle des étiquettes avec nos prénoms sur les passeports et je les protège dans une petit pochette colorée , cela me permettra de les reconnaître immédiatement .
  • Je prépare les valises

j’identifie mes valises avec un ruban coloré et l’ adresse de notre destination sur un gros bidouillon rose pour les retrouver plus vite sur le tapis roulant  .

  • et les bagages cabine

J’ai trouvé le sac à dos idéal pour voyager . Ce sac est top . Ici à Tokyo , on le voit de partout , dans toutes les formes et couleurs . Son truc ? L’ouverture ! Il s’ouvre en grand par le haut , tient debout , possède un accès par l’arrière … il est parfait !

Je l’ai donc pris en grand pour moi et en petit pour mon aînée . Pour le retrouver , par ICI ,

Pour les filles voici les indispensables du trajet :

  • des tenues de rechange :

Pour chaque fille je prévois 2 changes et 1 pyjama. Je sépare les tenues complètes dans un sac ziploc , ce qui permet d’organiser les sacs , de ne pas chercher quoi mettre avec quoi et aussi d’emballer hermétiquement si nécessaire les vêtements sales , on n’est pas à l’abri d’une catastrophe  …

  • des snacks :

Quelques douceurs pour le vol et les heures d’attente seront les bienvenues . Biscuits , bonbons , mais rien au chocolat ou confiture qui fond ou coule .

  • des petits jeux :

J’ai acheté quelques petits jeux que les filles ne connaissent pas encore , elles seront contentes de découvrir ces nouveautés . Un memory en bois trop mignon et un puzzle , des crayons et quelques stickers  …

trouvé chez Sostrene Grene

Bien sûr , des jeux calmes … pas de pipeau , pistolet à eau ou peinture pour le moment ! On pense petit , compact , tranquille …

  • Kit hygiène :

Couches , lingettes , tapis de lange , sacs poubelle , nettoyant main sans eau ,petit flacon d’eau thermale ,  solution nettoyante , cotons , de quoi se débarbouiller et sentir bon .

 

  • Une petite pharmacie :

Du paracétamol en dosettes buvables , Doliprane Liquiz , parfait pour les voyages .

Arnica en granules , pansements , lingettes désinfectantes , anti diarrhéique, ce genre de choses en petits contenants .

  • Le porte bébé

Même si la petite est déjà grande , elle aime le porte bébé et je pense que cela peut être pratique pour éviter de lui courir après dans les files d’attente ou les transferts , peut être même pour dormir durant le vol .

Ergobaby , jusqu’à 4 ans .

  • Un biberon / une gourde / des couverts pour enfant
  • Une bavette

J’ai opté pour un modèle plastifié , que je pourrais facilement rincer si besoin , car manger dans avion quand on a 2 ans peut être salissant …

  • Un doudou chacune

Pas trop gros de préférence … chez nous on fait dans le lapin !

 

  • Un lange par fille

Vous savez , ces carrés de mousseline … ils seront parfait pour se caler , se couvrir .

 

  • Un sac type tote bag , vide , il me sera utile en cas d’achats , de choses choses superflues à transporter , comme ce qui sera donné pour les enfants par la compagnie aérienne .

Je sépare dans différentes pochettes par thème , afin de trouver plus facilement les choses , tout en essayant de faire le plus léger possible .

Le jour du départ :

Les filles iront à la Summer School , c’est un peu comme le centre aéré . Cela me permettra de terminer la préparation des bagages tranquille .

On prévoit une tenue confortable pour le vol , legging , t-shirt + petit gilet car il fait souvent frais dans les avions .

Voilà donc ce que je prévois pour les enfants .

Il ne me reste plus qu’à essayer de rester zen maintenant …

Décollage ce soir ! En route pour les vacances !!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

N’hésitez pas à partager vos astuces en commentaire …

À bientôt !

 

Julie


Quelques petits trucs utiles :

https://www.trunki.fr/products/una-the-unicorn-trunki

 

Et toi tu rentres quand ?

Hello !!

Cette question :  » Et toi tu rentres quand ? » est probablement la plus posée de la semaine .

Mes filles sont ( déjà ) en vacances et pour la première fois depuis notre départ d’Allemagne vers la Chine en février 2016 , nous allons rentrer en France .

Car oui : par « rentrer  » je parle de notre retour au pays , chez nous quoi …

La plupart des familles sont mixtes ou étrangères , ainsi durant l’été plusieurs configurations  se profilent parmi les parents de l’école :

  •  Ceux qui optimisent ; ils partent du début à la fin des vacances scolaires , ce sont souvent les expatriés de longue date .
  • Ceux qui rentrent en famille . Les enfants ont 9 semaines de vacances mais les parents rarement , alors ils ne partent que quelques semaines mais au complet.
  • Les entre-deux : vacances mi  sur place , mi au pays ( ce qui sera mon cas )environ 5/6 semaines. Avec celui qui travaille qui accompagne soit à l’aller soit au retour .
  • Ceux qui restent : souvent il s’agit des nouveaux arrivés qui sont encore en phase d’installation /découverte , ceux qui viennent d’avoir un bébé et n’ont encore pas tous les documents nécessaires au voyage ou encore ceux qui arrivent en fin de contrat qui organisent leur retour ou en profitent pour terminer de cocher leur liste avec ce qu’ils voulaient voir ici .
  • Ceux qui partent mais ailleurs ; pas de retour au pays mais nouvelle expatriation ou voyage lointain , ils profitent d’être là pour partir en Australie , Nouvelle-Zelande ou je ne sais où , toutes ces destinations qui sont tout à coup ( un peu ) moins lointaines.
  • Ceux qui ne reviendront pas … départ définitif , fin de contrat , nouvelle expatriation pour certains il s’agit de se dire au revoir pour de bon …

 

En posant cette question , on essaye de se rassurer je crois .

Les amis partent , qui reste ? En cas de soucis , quels amis seront dans les parages ? Vais-je être seule ?

Heureusement , il y a une sorte de roulement du fait que tout le monde part en décalé.

Pour nous , on rentre le 28 juin …

Quand à la 2nde question , vous la voyez venir ?

C’est le classique :   » Et au fait , tu vas où ?  »

À bientôt !

Julie

 

 

 

Je rentre en France pour les vacances !

Hello !!

Je dis souvent que rien ne manque ici . C’est vrai , on trouve pratiquement tout .

Et pourtant c’est un peu faux aussi …

J- 24 …

L’approche de mon retour en France me rend toute chose . Comme si je m’autorisai enfin à être excitée à l’idée de retrouver ce qui me manque . Car en fait oui , certaines choses me manquent …

J’ai aussi un peu peur . Les liens résistent-ils à cette distance et ce temps qui passe ?

Depuis la naissance de ma 2 ème fille , il y a 2 ans 1/2 , j’ai habité en Allemagne , en Chine et maintenant au Japon …

Cet été je rentre en France pour 6 semaines !!

6 semaines pour me recharger .

Me recharger en plein de choses .

  • Une grosse de dose de famille
  • Une autre d’amis

Il me tarde de partager des moments en direct , au même endroit au même moment , sans écran 📺.

Comme un retour au réel .

Tout ce qui faisait ma vie quotidienne avant me tente . Les choses les plus simples me font envie .

Souvent je crois que l’on n’a pas conscience de ce à quoi l’on tient véritablement tant qu’on l’a . ( suis pas sûre d’être très claire …) . Exemple , tu n’as généralement pas super envie de chocolat quand tu en manges … Par contre imagine que tu n’en as pas mangé depuis longtemps et que tu vois la tablette approcher … ba oui , tu salives d’avance …

La famille donc , les repas qui n’en finissent pas , les parties de pétanque dans le jardin , les grandes tablées . Ce partage , les échanges , la proximité , le plaisir d’être ensemble ,j’ai hâte d’y être .

Les amis ; je suis impatiente de revoir copains et copines , sortir , voir où ils en sont autrement que via Skype ou Facebook … rencontrer aussi les petits nouveaux qui sont nés ces derniers temps . J’ai parfois l’impression de rater des événements , d’être absente . C’est dans ces moments que je me sens loin .

Voici donc l’essentiel , amis et famille que je vais retrouver pour quelques semaines .

Mais il y a aussi toute une multitude de petites choses qui vous paraîtront peut-être futiles mais que je vais retrouver et qui m’enchantent :

  • je vais comprendre les discussions des gens autour de moi
  • je vais manger du pain à tous les repas , du fromage à volonté, du saucisson …
  • je vais aller au bureau de presse et pouvoir tout lire !!
  • je vais acheter des bouquins dans ma langue
  • je vais trouver ma taille de soutien-gorge … ( je n’ai pas prévu d’insérer de photo pour illustrer …)
  • je vais faire une razzia de produits de beauté et de shopping , et de pharmacie et de livres de couture etc …
  • Aller au cinéma, et voir un film français ( en Vo )
  • Découvrir ce qui a changé dans ma ville
  • aller au marché et reconnaître ( presque) tout ce qui sera sur les étals…

Bien sûr , il y a mes filles aussi .  Il me semble essentiel de maintenir le lien concret avec nos racines , nos proches . J’ai envie de leur montrer plein de choses . (Mon Dieu , la petite aura 3 ans en automne et en bonne lyonnaise elle n’a toujours pas goûté de quenelles … il faut vraiment que je remédie à cela !)

Bref , je vais me ressourcer et rien que cette idée me fait réaliser de la chance que j’ai de vivre cette expérience , je compte repartir ainsi en mode optimal, rechargée  à bloc pour profiter à fond de cette opportunité de découvertes et en savourer chaque instant .

Avant de penser à mon retour au Japon , attention , je débarque bientôt !!

À bientôt !

Julie


http://blog.courrierinternational.com/dessine-moi-un-expat/2017/06/02/quand-lexpat-rentre-en-france-pour-les-vacances/?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&link_time=1496392439#xtor=CS1-9

 

OMG ! La course est dans 1 semaine …

Hello !!

J’espère que vous passez un bon week-end.

Ici à Tokyo il fait enfin doux . Nous attendons comme les japonais la floraison des cerisiers.

Et pourtant un décompte résonne dans ma tête …

J- 7 !!!!!

Dans 1 semaine tout pile se tient la course  » women omotesando run  » .

10 km à travers les quartiers de Shibuya , Omotesando, le temple Meiji Jingumae .

Non mais 10 km quoi ! Je n’ai jamais couru 10 km et ça m’étonnerait qu’un miracle advienne dimanche prochain … même si les copines m’assurent que l’ambiance , la foule et tout ça vont augmenter mes capacités , je doute carrément !

Voici environ 3 mois que je « m’entraîne  » environ 2 fois par semaine . Les progrès sont là mais insuffisants .

Pour l’instant je parviens à courir environ 35 / 40 min soit 5 kilomètres , mais pas tout le temps . Car oui , parfois j’ai moins la forme . Et cela dépend aussi de l’heure à laquelle je vais faire mon jogging. Je n’ai pas encore trouvé le timing / créneau parfait . Soir ou matin , j’aime bien les 2 et je n’ai pas noté de différence majeure dans mes  » performances « .

Mais voici que cette course approche . J’ai même reçu mon dossard et mon t-shirt …. Et ça me fait peur ! je me mets un peu la pression même si je sais bien que l’échec n’est absolument pas grave , c’est mon ego qui va en prendre un coup .

Alors j’ai décidé que la vraie course pour moi serait la prochaine . 1 année complète pour trouver un rythme , une routine , et envisager les 10 kilomètres plus sereinement l’an prochain .

Le bon côté de ce challenge ? c’est que cela m’a donné la motivation pour ces derniers mois et  pour m’y mettre vraiment , et je dois avouer que j’y prends goût .

J’essaye de relativiser, mon objectif pour dimanche , est de finir , même si je marche . Peu importe le temps que je mettrai … j’aurai au moins participé .

En attendant , si vous pouvez brûler un cierge , ou avoir une petite pensée pour moi la semaine prochaine , je prends toutes les ondes positives !

Ah oui et si vous avez des astuces , des trucs pour la dernière semaine , n’hésitez pas à les partager en commentaires.

En plus , la météo annonce de la pluie …

À bientôt ( je vous raconterai tout , promis ! )

 

Julie


https://lesfillesenrose.com/2017/01/22/je-ne-vous-ai-pas-dit-je-me-suis-mise-au-jogging/

http://womensrun.jp/english/

 

Expat : Sommes-nous loin ?

Hello !!( Bonjour ou Bonsoir , cela dépend où vous êtes … )

Nouvel article aujourd’hui pour vous parler un peu de mon ressenti en tant qu’expatriée .

Pour commencer , je confirme , oui , nous sommes plutôt loin …

« LyonTokyo
Distance To Tokyo From Lyon is:
6148 miles / 9894.25 km / 5342.46 nautical miles

Prokeraia.com »

Loin de la France ok , physiquement nous sommes éloignés de notre pays natal.

Et pourtant , je dirai que je ne me sens pas loin … puisque je suis ici , maintenant à Tokyo . Finalement , ce sont les proches , famille et amis qui sont loin…

Comme d’habitude , tout est relatif à soi .

Ainsi donc , et heureusement je pense , on ne se sent pas à 10 000 kilomètres .

Je crois même que je me sentais aussi loin en vivant en Allemagne …( 620 km de Lyon )

Il faut  avouer que Skype , Messenger , Facebook , etc changent bien la donne et permettent de suivre ce qu’il se passe à  distance .On peut se téléphoner , se voir ,  facilement et gratuitement , s’envoyer des photos.

La difficulté ne réside pas là donc .

Je trouve que la gestion du temps en revanche est moins facile .

8 h de décalage horaire ..  ca commence à  faire beaucoup . Par exemple au moment auquel j’écris cet article il est presque midi à  Tokyo. Soit 4 heures du matin en France. Nous avons fini la matinée pendant que vous dormez … Du coup pour les contacts en direct il faut attendre une bonne partie de la journée . Minimum 16 h pour que les français emmergent . Sachant que vers 22h environ on ne telephone plus, cela ne laisse qu’une fenêtre de 6 heures pour communiquer en live. Et bien sûr  dans ce créneau là  , il y a le goûter  , le bain , les devoirs , le repas du soir , le coucher des enfants … bref probablement les 6 h les plus chargées de la journée !

Sans oublier que pour vous en France on parle du créneau de 8 h a 14 h , heures auxquelles vous êtes le plus souvent hors de chez vous … Pas toujours facile !

Mais quand on veut on peut ! on s’organise , on planifie des rdv skype et on y arrive , on se cale des moments pour communiquer avec nos proches et ça fait un bien fou … à chaque fois fois …

Ainsi donc l’éloignement spatial ne se fait pas véritablement sentir , mais la différence de temps oui . Particulièrement les week-end , notre dimanche s’achève , c’est l’heure de raconter ce que l’on a fait alors que le votre commence et vous nous racontez vos projets ! Pour les occasions spéciales aussi , Noel par exemple , les cadeaux étaient déjà ouverts et le repas englouti alors que vous dormiez , pareil pour le Nouvel an , nous étions  en 2017 alors que vous faisiez votre dernier goûter  de 2016 … cela fait une drôle d’impression, de se dire que nous ne vivons pas les mêmes choses au même moment.

Bref , je me sens parfois comme décalée…

Avez-vous déjà eu cette impression ?

A bientôt !

Julie

 

 

Bye-bye 2016 !

Hello !!

Dernier jour de l’année , il est temps pour moi de faire un petit bilan .

2016 restera pour moi une année particulière ( comme toutes en fait …) , disons plutôt particulièrement chargée .

2016 en chiffres :

  • 3 déménagements
  • 6 pays vus ; France , Allemagne , Chine , Hong-Kong , Macau , Japon
  • 3 changements d’école pour Poupoune
  • 2 visas de résidents dans nos passeports ( et des papiers par milliers )
  • 1 mariage , bisous a C & L si vous passez par là…

Je voulais aussi souhaiter la bienvenue aux petits bouts qui sont venus agrandir les familles de nos amis ; C., M., K., …

Ce que je retiendrais plus que les lieux visités  , les paperasses administratives,et la logistique ,ce sont les personnes rencontrées …

A. ma copine , sans qui Shenzhen n’aurait pas été la même , nos cafés , nos promenades avec les petits , nos virées au spa  , nos box FT kitchen,nos cours de coutures et surtout notre complicité , comme une évidence , un véritable coup de foudre amical , je crois que je t’ai aimée tout de suite 💕

R. mon ami , on t’attend ici , on ira chasser les Pokemons , les geocachers et autres , promis il y aura du Jaegermeister , nos concours de corde à sauter et nos échanges sur les relations franco-américaines me manquent , nos virées à Ikea ne sont plus pareilles sans toi … Miss u …😘

L. , la gentillesse et la douceur mêlées a la sensibilité , nos confidences et ce partage me manquent également .✨

S. , que j’ai rencontrée  il y a quelques mois , nos points communs troublants à l’autre bout du monde ! Heureusement que je t’ai ici !👠

Des gens fabuleux ont marqué mon année …

Par  Skype , We Chat , Line , Facebook ,Messenger , merci d’être là aussi de loin .

Également  comme une confirmation  , on est bien tous les 4 . Partout , n’importe ou mais ensemble . Ce n’est pas tous les jours facile mais on est une équipe , avec mon mari pas de plans à long terme si ce n’est le bonheur en ligne de mire, on se laisse porter , on saisit les occasions , on tente l’expérience , on ne regrette rien , on avance comme ça … les enfants suivent et se portent à merveille.

C’est avec émotion que je ferme le livre de 2016 et impatience que je m’apprête à entamer celui de 2017 .

Je vous souhaite à tous une année pleine de belles surprises , de joyeux imprévus , laissez-vous surprendre et embarquez pour 2017 !

Tous mes voeux !

On se retrouve très vite !

Julie

 

 

Mon sapin …

Hello !!

Je vous en ai déjà un peu parlé … de Chétif , mon sapin … ( par ICI )

Ça a bien fait rire mes copines alors je vous raconte toute l’histoire .

Certaines ont dit que j’exagerai , alors je leur ai montré des photos … elles en ont pleuré ( de rire ! ) .

J’ai presque honte qu’il trône  soit dans le salon …

Tout a commencé entre lui et moi début décembre sur le parking d’ikea … je sais ce n’est pas une rencontre des plus glamour .

Je le voulais , le désirais , l’espérais, le rêvais … mais ça , c’était avant … avant de le voir pour de bon .

Une fois mon » coupon sapin  » acheté , il a fallu le choisir , et très vite se résigner … cette année on ne chantera pas « Mon beau sapin « … ah ça non … au milieu du tas de branches disponible , on a tout de même trouvé  celui qui nous paraissait être le moins moche .

Alors voilà , Chétif habite chez nous depuis quelques semaines , il se décompose , s’affesse  , s’écroule progressivement .

On l’a décoré pourtant , mais rien n’y fait , il n’est pas beau , c’est comme ça .

L’étoile a son sommet penche dangereusement .

Si on l’effleure , ses aiguilles tombent par centaines .

Ses décorations ( pourtant légères ) s’écroulent une  à une .

Il a même des branches totalement dénudées …

Il n’est pas photogénique , les meilleurs filtres ne peuvent rien pour lui …

Il ressemble a une grande tige fine et déplumée avec un bas bizarre .

img_7610

On croise les doigts pour qu’il tienne jusqu’ au 25 décembre ( il n’attendra pas l’arrivée des rois mages c’est certain !).

Je ne voulais pas de sapin artificiel , ni de sapin a plus de 200 euros et ba voila … je me suis retrouvée avec Chetif …

Heureusement que nous n’avons pas de chat a la maison , sinon il n’aurait pas survécu plus de quelques minutes !

Je ne sais même pas si on va allumer le poêle pour lui , il risque de flamber plus vite qu’un brin de paille

Une chose est sûre cependant , on l’aime quand même , c’est notre sapin après tout , mais l’année prochaine on ne m’y reprendra pas ! Mon sapin sera faux ou cher mais il aura fière allure !!!

L’avantage avec celui-ci ? Je crois que c’est bien la première fois que je n’aurai pas le coeur serré de devoir me débarrasser de lui …( quoi que maintenant que j’y pense )

Courage Chétif , tiens bon , plus que 4 jours …

A bientôt !

Julie

NB: pas la peine de me poster les  photos de vos magnifiques sapins …

J’apprends le japonais…

Hello !!

Après l’allemand et le chinois … voici que je me mets au japonais !

Encore une fois tout est à découvrir . J’ai la chance de bénéficier de cours à domicile avec une super prof . Elle vient 2 x par semaine pour 1 h . C’est assez peu mais il me faut du temps pour apprendre seule et faire mes  » devoirs ».

Les progrès sont lents , mais que voulez-vous je pars de zéro.

Le problème est que j’entends finalement assez peu de japonais …

L’école des filles est une école internationale et les parents que je côtoie parlent tous anglais . Je pense que je vais tenter de regarder un peu les news à la télévision ou encore des dessins animés avec mes enfants afin d’avoir un peu la musique et m’immerger davantage dans le bain linguistique.

Ici comme pour le chinois , rien de comparable avec ce que nous connaissons . Pas de racine commune .

L’alphabet tout d’abord …

Ou plutôt LES alphabets ! Oui car il y en a 3 …

Les Kanji : ces caractères chinois qui ont souvent plusieurs significations ont été introduits au Japon aux alentours du 6 ème siècle.

Hiragana : un système de syllabes phonétiques , avec des caractères arrondis. Pas de signification visuelle , ils représentent un son.

Katakana : autre système de syllabes utilisé pour les noms étrangers ou d’origine étrangère , les noms scientifiques ( plantes et animaux ), onomatopées  avec des caractères a lignes droites.

Je suis en train d’apprendre les Hiragana . Les 46 premiers . Parce-que lorsque j’en aurai fini avec eux il me faudra apprendre les syllabes combinées … puis les autres alphabets bien sur …

J’en connais environ une 30 aine maintenant . Avec eux je ne lis pas grand-chose encore mais je suis déjà contente de les reconnaître parfois . Le problème est que certains se ressemblent et leur complexité est variable.

Et oui lire ne suffit pas , il faut connaitre le vocabulaire après … des heures d’amusement en vue !

Les bons côtés  du japonais :

  • Pas de sons impossibles a prononcer pour nous les francophones.
  • Pas de conjugaison
  • pas de tons ( contrairement au chinois ou le meme mot peut avoir 4 sens selon le ton ).
  • les japonais sont gentils , ils apprécient l’effort et vous certifieront que vous parlez très bien même si vous avez juste commandé un café . Ils sont tellement complexés par leur  niveau d’anglais qu’ils salueront votre démarche d’apprentissage et seront toujours prêts a vous aider.
  • et puis on y habite pour un certain temps alors autant mettre ce temps à profit pour valoriser au mieux notre expérience nippone !

Sinon j’en profite pour vous montrer mon Hiragana préféré : il veut dire « nu » ( c’est pas de ma faute …)

hiragana-nu

Franchement il ne ressemble pas a un lapin ?

Je vous tiendrai au courant des progrès !

A bientôt !!

Julie


Pour ceux que cela intéresse , j’utilise les livres suivants :

  • Japanese for busy people I ( version romanisee )
  • et le Workbook associe avec des pages d’écriture Hiragana /Katakana

http://www.ajalt.org/textbook/japanese_for_busy_people/

Je prends des cours avec Interlang

Sommes-nous des expats en série ?

Hello !!

Aujourdhui je vais vous parler d’un sujet qui me tient à cœur : l’expatriation .

Je suis lyonnaise , et rien depuis très loin dans mon arbre généalogique ne me prédestinait à quitter ma colline de la Croix-rousse. Mais alors vraiment rien ! Je ne pense pas être une aventurière dans l’âme , ni une baroudeuse . Et pourtant …

Pourtant la vie en a décidé autrement .

Avec mon mari , depuis la naissance de notre première fille en 2010, nous avons vécu dans 4 pays … France , Allemagne , Chine et désormais Japon.

Rien n’était calculé , programmé . Les opportunités professionnelles se sont présentées et nous avons choisi de tenter l’expérience , ou plutôt les expériences.

Durant mon séjour en Chine , j’ai rencontré peu de chinois … mais beaucoup d’expats …

2 catégories me sont apparues : les  » on a un contrat de 2 ans et après on retourne chez nous  » et  les autres , » on vient de ( ajoutez ici n’importe quel pays autre que la France ) et après on verra « .

En effet , pour la première catégorie , il s’agit d’une parenthèse . Comme un break un peu fou dans une vie bien réglée . C’est à dire qu’ils sont pour la majorité propriétaires , les épouses ( oui, soyons réalistes la plupart du temps ce sont les femmes qui suivent leur conjoint ) prennent un congé parental et à la fin du contrat , chacun reprend sa vie d’avant , son job , sa maison , son rythme.

Ceux-ci souvent se regroupent . Que ce soit par des associations , des clubs , par le biais de l’entreprise qui les envoie , ils vivent ensemble et reconstituent rapidement une communauté dans laquelle il trouvent leur appartenance et certainement un forme de sécurité .

Pour la seconde catégorie c’est différent . Ils viennent de loin lorsqu’ils te parlent d’un pays , d’une culture , d’un peuple , c’est en connaissance de cause car ils ont vécu sur le terrain.

Inde , Australie , Amérique , Cambodge , Chine, mes amis de Chine ont vécu aux 4 coins de la planète .

Des parcours riches , surprenants , et un jour ils font le point et se rendent compte que cela fait maintenant longtemps qu’ils sont partis de France .

Cette catégorie d’expatriés est relax je trouve , ils en ont vu d’autres comme on dit . Ils s’adaptent facilement , s’intègrent vite , ont tous les trucs et astuces pour se sentir chez eux n’importe où.

Je les admire . Ils parlent plusieurs langues , ont mangé de tout  , changé de monnaies , de régimes politiques , de coutumes , de climats , de risques sanitaires parfois même ils ont fait des enfants qui pourront se vanter d’être nés à Hong-Kong , Singapour , Pékin , Melbourne , Séoul  … Bref , ils ont fait de l’expatriation  un mode vie . Leur mode de vie.

En ce qui nous concerne , on est un peu dans une tranche intermédiaire je trouve. On ne parle pas de 20 années de nos vies mais on n’est pas non plus dans le retour programmé à une date précise.

C’est à dire que l’on prend les choses comme elles viennent. En prenant un peu de recul je réalise que l’on vit quelque-chose d’exceptionnel et je suis heureuse de le partager avec nos filles.

Ainsi donc , cela fait 6 ans que les projets nous mènent à travers le monde . Et je dois bien avouer que ce rythme est certes un peu fatigant parfois mais enrichissant toujours !

Nous ne faisons pas de plan sur le long terme . On ne sait pas de quoi sera fait demain . Déjà planifier les vacances estivales nous semble loin alors imaginer où nous serons dans 2, 5 ou 10 ans ? Impossible !

À suivre donc …

À bientôt !

Julie

ps : il me paraît important de préciser que je ne veux pas mettre les expats dans des cases , il s’agit seulement de mon expérience et de mon ressenti personnels . Ne voyez rien de péjoratif dans mon témoignage . 😇

 

Ta vie en Allemagne, racontée par des chats.

Ça me rappelle des souvenirs !!!

Anecdotes munichoises

Quand les gens te voient traverser le passage piéton au rouge.nm8zpagowzuqm

Quand tu évites de regarder les gens tout nus autour de toi dans le sauna.5rmzkj46wscca

Quand tu annonces à un allemand que, d’après plusieurs historiens, Goethe était très certainement gay.

10i38tmvvcaho

Toi, pendant l’Oktoberfest.uzzuqebercd3w

Toi, après l’Oktoberfest.

o51rxo4ununn6

Quand t’arrives à 9h du matin au travail et que tes collègues te saluent par un « Mahlzeit! »*

5lu6zcegbbhvs*Salutation normalement utilisée pendant la pause déjeuner, approx. entre 11:30 et 13:30.

Quand tu entends des gens parler français dans la rue.mmuwgw3arnpmg

Quand on te ramène tes plats préférés de France

tocrja2mif3xi

Quand tu gênes les cyclistes sur LEUR piste cyclable

tg4covjpgulj6

Quand tu dois installer les pneus neige sur ta voiture.

6umqzcbwrhot6

View original post