Le Musée Ghibli

Hello !!

Ce week-end nous sommes ( enfin ) allés visiter le Musée Ghibli .

Je dis enfin car juste  comprendre comment se procurer les billets nécessite une certaine persévérance …

Attention tenez-vous bien , je vous explique tout :

  • les billets ne sont disponibles QUE sous forme de prévente , il faut arriver avec son ticket
  • on peut les acheter aux bornes dans les Convenient Store Lawson uniquement
  • mise en vente le 10 du mois pour le mois suivant
  • à 10:00
  • Après l’heure y en a plus et avant non plus ( surtout pour les WE )
  • Parfois à l’heure le système bloque ( évidement …)
  • c’est normalement disponible en anglais mais en vrai de l’aide locale est la bienvenue …
  • une fois que le ticket correspondant aux date / horaires / nb de personnes est enfin sorti de la machine , il vous faudra payer à la caisse et vous récupérez vos précieux billets d’entrée …

Simple non ??

Bref , cette étape passée , nous y voici enfin , enfin presque

Il existe un bus spécial qui vous emmène directement de la gare de Mitaka au Musée ( système de borne ,tickets AR ) , pratique , il vous dépose devant l’entrée .

Sinon descendez à la gare de Kichijoji et suivez les panneaux pour rejoindre le musée en passant  par le parc Inokashira.

Mais au fait c’est quoi le Musée Ghibli ?

Il s’agit d’un musée sur les studios d’animation Ghibli , en Hommage à Miyazaki et Takahata , qui vous plongera dans les univers de ces créateurs .

Ils ont réalisé Le Voyage de Chihiro , Mon voisin Totoro , Princesse Mononoké ,Le château dans le ciel …

Nous entrons dans une grande maison , avec différents espaces , il est agréable de s’y perdre . On déambule , on monte , on redescend , on va sur le toit … chaque pièce vous emmène dans un monde différent .

De la salle de cinéma ( avec des courts métrages inédits ) , au chat bus dans lequel les enfants peuvent grimper à des salles qui montrent la face cachée des dessins animés , on en apprend beaucoup sur la manière dont sont crées les films d’animation .

A visiter donc si vous avez aimé ces beaux dessins animés .

Je vous laisse avec peu de photos car elles sont interdites dans le musée …

 

À bientôt !

Julie


Site web du Musée Ghibli 

Ouvert de 10 à 18 h  Fermé les mardis

Tarifs : Adultes 1000 yens / 13-18 ans , 700 yens / 7-12 ans , 400 yens / 4-6ans , 100 yens

Il y a un restaurant sur place , mais plus de é heures d’attente pour y déjeuner .

Nous avons donc déjeuné au stand de Hot Dog . juste à côté .

Aussi n’hésitez pas à faire un tour au parc Inokashira  , il y a plein de jeux pour enfants, un zoo , un petit lac …

 

 

 

 

 

Expo : Team Lab Borderless Digital art museum

Hello !!

Hier nous sommes allés à l’expo dont tout le monde parle en ce moment à Tokyo , Team Lab Borderless au Mori Building.

Mes attentes étaient élevées tellement tout le monde m’avait dit à quel point c’est amazing !

A peine entrés , nous sommes attrapés , happés , captivés . Nous déambulons dans des couloirs parfois noirs , parfois mis en lumière et accédons à des salles toutes différentes .

Chaque univers nous emmène dans une atmosphère magique , féérique . C’est beau . C’est bien fait . On aime tout de suite .

Je pense que chacun peut donner un sens différent à ce qu’il voit .

On marche à travers les 10 000 m2 , de surprise en surprise .

On peut parfois interagir avec les lumières ou simplement se laisser porter , observer .

Alors qu’on pensait en avoir déjà pris plein les yeux , on monte au premier niveau et là , une immense plaine de jeux s’ouvre à vous .

C’est le genre d’expérience difficile à raconter , ça se vit .

 

Je vous propose quelques photos mais cela ne rend pas  justice à l’oeuvre digitale .

Avec les enfants c’est super . Mes filles ont été immédiatement à l’aise dans cet univers .

Après les salles du bas qui sont plutôt contemplatives , l’étage leur permet d’agir sur leur environnement , se mouvoir , être actif . On peut y rester des heures …

En plus une salle peut être sur un thème et lorsque vous y repassez être sur un autre .

Ce genre de nouveaux musées est aussi un spot à selfies … tout le monde a son portable à la main , je n’ai pas dénoté . C’est trop tentant . En même temps il faut aussi regarder avec ses yeux , c’est mieux …

Pensez à vous arrêter boire un thé à l’étage , vous ne serez pas déçus …

Bref , je vous recommande moi aussi cette expo so  Amazing si vous en avez l’occasion .

À bientôt !

Julie


https://borderless.teamlab.art

Expo de Juin au 31 décembre 2018

Toutes les infos par ici : https://borderless.teamlab.art

Pensez à prendre vos billets en ligne , cela vous évitera une file d’attente .

Prévoyez également une tenue adaptée car l’attente se fait dehors .

Je déconseille l’accès aux poussettes , préférez le porte bébé  . Sachez aussi qu’il y a du son , parfois assez fort et beaucoup de portions très sombres . Prévoyez des chaussures plates .

 

 

 

Podcast : Histoires de darons

Hello !!

Je crois que c’est la première fois que je vais vous parler de podcast .

Déjà , savez-vous ce que c’est un podcast ? Il s’agit d’une émission audio disponible sur diverses plateformes de téléchargement , sites de radio , de replay , Spotify etc …

Ce type d’émission peut avoir différents formats , interview courtes ou longues , questions /réponses , histoires , enquêtes , cours , il y en a pour tous les goûts , sur tous les thèmes.

J’aime la flexibilité de ces émissions , disponibles quand on le souhaite . Avant la gym ou même à la maison , je me télécharge un épisode et hop c’est parti , j’écoute le contenu quand cela me convient .

Pour aujourd’hui je vais vous parler d’Histoires de darons .

Fabrice Florent donne la parole à des hommes qui parlent de paternité .

Les sujets sont variés et dépendent de la personne interviewée .

J’adore les écouter , j’ai l’impression d’être une petite souris qui assiste à une discussion à laquelle je ne suis pas conviée .

On parle toujours des femmes , de leur rapport à la maternité , leur ressenti , les émotions qui les traversent … et bien cette fois on passe du côté masculin . Et le moins que l’on puisse constater c’est qu’eux aussi ont des choses à dire .

Pour vous donner une idée des dernières émissions il a été question de père au foyer , de deuil périnatal , de scolarité , d’homme sage-femme , des questions d’un futur papa …

On en apprend beaucoup sur les hommes . Je les trouve  pertinents , touchants aussi . A travers leur discours  ils se révèlent et partagent leurs émotions .

C’est chouette de leur donner la parole sur ce thème .

Le format est d’environ 1 heure , 2 fois par mois ( le 1er et le 3 ème lundi du mois ).

J’adore !

Si vous avez des suggestions de podcasts que vous aimez à partager n’hésitez pas !

À bientôt !

Julie


Histoires de darons 

Vous pouvez-vous abonner à ce podcast via :

 

Lecture : La fille d’avant

Hello !!

Une fois n’est pas coutume , il semblerait que doucement je me mette à aimer les livres qui font un peu peur …

J’avais commencé avec Le Zoo , voici que je continue avec La fille d’avant .

Dans ce livre , nous suivons Jane et Emma en alternance . Toutes deux ont habité au 1 Folgate Street à une période différente . Ce que l’on sait , c’est qu’Emma est morte dans cette maison dans d’étranges circonstances …

Les conditions pour résider dans cette maison d’exception sont particulières … il faut se plier aux conditions du propriétaire, étrange et séduisant  Edward Monkford  et le moins que l’on puisse dire c’est que le contrat à signer et les clauses à respecter sont nombreuses et peu banales .

Alors Jane finira-t-elle comme la fille d’avant ?

Je ne peux pas vous en dire plus …

À vous de voir si cette lecture vous tente !

À bientôt !

Julie


La fille d’avant

JP Delaney

Livre de poche n° 34888

514 pages

8,40 euros

Le musée Nezu

Hello !!

Samedi dernier nous sommes allés découvrir un nouveau musée , le Musée Nezu .

Situé au coeur du quartier chic d’Omotesando , il vous faudra passer devant les boutiques de luxe avant d’y accéder .

Ce musée entièrement reconstruit en 2006 bénéficie d’une splendide architecture de Kuma Kengo . Le bâtiment est superbe . Très sobre , discret , avec des belles ouvertures et des galeries sombres pour abriter ses trésors.

A l’intérieur , on trouve une collection privée , celle de Nezu Kaichiro , un businessman ( 1860-1940 ) ayant fait carrière dans le domaine ferroviaire . Cette collection s’est vue enrichie au fil des années par de généreux donateurs . Elle comprend des bronzes chinois , des calligraphies anciennes , des ustensiles antiques , des kimonos , des statues de moines …

Bien sûr le musée est agréable et interessant mais l’énorme point fort selon moi est le parc qui y est rattaché .

Une magnifique promenade vous attend autour d’un petit lac , avec de petits ponts , poissons et tortues vous attendent !

Les couleurs d’automne apparaissent doucement et donnaient une magnifique atmosphère à cet endroit qui pour un samedi au coeur d’Omotesando était réellement un havre de zénitude .

Il y a un très joli café dans le parc , on se serait volontiers arrêtés si nous n’avions pas eu les enfants !

Pour info en sortant du musée, ou juste avant d’y aller  , traversez la route et il y a un super restaurant de tempuras !

Infos Pratiques : 

Ouvert de 10 à 17 heures .

Jour de fermeture le lundi .

Tarifs adultes 1100 yens

étudiants 800 yens

Gratuit pour les enfants

http://www.nezu-muse.or.jp/en/

Voici quelques photos !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lecture : Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

Hello !!

Cet été , je n’ai lu que du Virginie Grimaldi .

J’ai commencé par Tu comprendras quand tu seras plus grande . Que j’ai beaucoup aimé …

J’ai donc continué avec Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie , et là encore j’ai aimé !

Alors que Pauline et Ben s’apprêtent à célébrer leurs 10 ans de mariage , Ben demande le divorce …

Un choc pour Pauline qui pense que ce n’est qu’une mauvaise passe et que son mari va revenir . Pour elle il ne peut en être autrement . Et pourtant , le temps passe doucement et il ne change pas d’avis .

Elle décide donc de lui écrire , les souvenirs qu’ils ont ensemble , comme pour lui rafraichir la mémoire et lui rappeler pourquoi ils sont ensemble .

Alors Ben reviendra-t-il ?

Je ne vais bien sûr pas vous le dire … À vous de lire ce bouquin !

Pourquoi j’ai aimé ?

Tout d’abord , avec mon mari nous allons également fêter nos 10 ans de mariage ( et il s’appelle Benoit !) . L’identification au personnage principal est donc facile …

Qu’est ce que je ferai si il partait ? Pourquoi part-il ? Il est interessant de voir les 2 points de vue dans le couple .

Ajoutez à cela une famille dans laquelle le choc des génération est omniprésent , une dose de larmes et de l’humour et vous obtenez un livre que vous ne voudrez plus lâcher …

À bientôt !

 

Julie


Virginie Grimaldi

Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie

Le livre de poche n° 34936

417 pages

7,90 euros

J’ai peur … de l’avion …

Hello !!

Départ pour la France , dans 2 jours , 16 h et 17 min …

Autant je suis ravie de partir , autant l’étape de l’avion m’enchante bien moins .

Clairement , si je croise un jour un génie , la télétransportation sera l’un de mes voeux !

Je n’en suis pas à la peur panique qui m’empêche de voyager par les airs mais  disons que j’appréhende le trajet .

Connaissez-vous cette chanson de Francis Cabrel ?

Moi , je la connais par coeur …

Mais je vous mets les paroles :

Des milliers d’hommes d’affaires,
Le nez dans le journal,
Rien d’autre à  faire,
Essayer de trouver ça normal,
J’ai pas de costume sombre,
J’ai pas de conversation,
Et puis, j’ai peur de l’avion…

Bienvenue dans le piège,
Une voix de velours,
Qui dit, « sous votre siège
La veste de secours. »
Faut qu’il y en ait un qui tombe,
C’est peut-être le bon,
J’ai peur de l’avion…
Tous les bruits sont bizarres,
Toutes les odeurs suspectes,
Même couché dans le couloir,
Je veux qu’on me respecte
Je veux qu’on me respecte
J’aimerais faire comme tout l’monde,

Trouver ça naturel,
D’être expulsé d’une fronde,
Jusqu’au milieu du ciel.
Qu’elle paraît minuscule
Cette piste en béton,
J’ai peur de l’avion…
Si jamais on se pose,
Ailleurs que dans les branches,
Je propose de suivre
Toutes les messes de dimanche,
Je jure que je rentre à  pied à  la maison,
Y a rien à  faire, rien à  faire,
J’ai peur de l’avion…
Peur de l’avion…
Peur de l’avion…
Peur de l’avion…

Source : paroles.net

 

 

Il me semble que j’ai plus peur maintenant que je suis maman . Alors d’où cela vient-il ? Je n’en sais trop rien .

J’essaye de ne pas stresser mes enfants ( qui au passage adoooorrreeennnt l’avion , vous comprenez on peut manger en regardant des dessins animés à volonté …) .

Ce que j’aime le moins ce sont les turbulences, les « trous d’air « , quand ça bouge trop ou quand ça fait des bruits bizarres .

Alors comment se manifeste ma peur ?

  • apprehension
  • mains moites
  • sommeil perturbé

Pour  » survivre  » j’ai  différents stratagèmes ( plus ou moins efficaces …) .

  • je SURprépare le trajet … ça m’occupe l’esprit et j’ai l’impression de maîtriser davantage la chose .
  • j’emmène en cabine pas mal de choses « au cas où  » , ça me rassure .
  • je me renseigne : temps de vol exact , durée escale , numéro de vol , météo , je pourrais presque briefer le pilote .
  • je prépare l’avant et l’après : comment allons -nous à l’aéroport ? Qui vient nous chercher ? Tout est prêt , c’est déjà ça .
  • je me fixe une récompense , shopping à l’aéroport de Londres pour décompresser …
  • je ne voyage pas seule cette fois .
  • je focalise sur la raison du voyage , 2 mois avec la famille et les amis ça vaut le coup de passer outre mes craintes .
  • je vois après le voyage , je visualise ce que nous allons faire , je planifie la suite , ce qui me permet de me projeter après le vol .
  • j’assume d’avoir peur . En parler , ça aide , on se sent moins seul et ainsi l’entourage peut être un soutien .

 

Récemment j’ai lu « Comment ne plus avoir peur en avion « .

Cela m’a apporté quelques trucs pour mieux comprendre ce qu’il se passe , comment l’avion fonctionne , pour avoir d’avantage confiance . Il y a aussi pas mal de chiffres et beaucoup d’informations diverses et variées sur les différentes peurs , les types de stress , des expériences de passagers aussi .

Identifier sa peur permet de l’apprivoiser et de la rendre moins insurmontable , alors on dédramatise et hop , je retourne à la préparation de mes valises !!

Souhaitez-moi bon voyage !

À bientôt !

Julie


Comment ne plus avoir peur de l’avion

Marie-Claude Dentan , Michel Polacco et Noël Chevrier

Le livre de poche , 6,60 euros

Dispo à la Fnac entre autres : par ICI 

 

Série Netflix : The let down

Hello !!

En manque d’idée série ? Tentez The let down …

J’ai profité de quelques soirées seule pour me regarder toute la saison 1 .

Voici une série  australienne déculpabilisante sur la maternité . Si vous n’avez pas d’enfant cela peut vous faire un peu peur , mais si vous en avez , vous comprendrez …

Audrey est mère depuis peu et elle doit passer cette période d’adaptation pas toujours facile des débuts avec un nouveau-né . D’autant que son bébé ne dort que si elle a passé des heures à rouler dans le quartier …

La fatigue , la chute des hormones , les copines qui ne comprennent pas , sa mère qui s’en fiche , son mari qui est concentré sur sa carrière … tout son monde  est chamboulé .

Heureusement elle va joindre un groupe de parole pour jeunes mamans .

Entre maman parfaite , maman seule , maman au bout du rouleau , la coach pas toujours commode ….elle va finir par trouver sa place et une bande de copines .

Les maris ne sont pas oubliés et font évidement partie de l’histoire .

Sous couvert d’humour , on se retrouve forcément à un moment ou un autre !

Certaines situations sont tellement vraies …

Allez les filles !  On n’oublie pas qu’on fait du mieux qu’on peut et que c’est déjà bien !!! Et tant pis , on s’occupera de ses cheveux plus tard !

Je vous laisse avec le trailer !

À bientôt !

Julie


The Let down

Disponible sur Netflix

1 saison , 7 épisodes

 

Vous aimez les voitures ? Et Tokyo ? Alors ce livre est fait pour vous !

Hello !!

Un artiste ( que je connais bien … ) vient de publier son premier livre de photos .

Il s’agit d’un recueil de photographies de voitures prises dans Tokyo .

Voici une belle occasion de découvrir  les rues de cette ville en s’attardant un peu sur les véhicules que l’on peut y croiser .

Pour chaque voiture , un descriptif avec quelques infos vous éclairera sur la rareté des modèles .

Voici un aperçu  

Ce qu’en dit l’auteur :

L’automobile est pour moi la forme la plus entière du design industriel. Je ne connais pas d’autre machine aussi complexe dans les mains de millions de gens.
Elle a dessiné nos territoires, modifié notre sens de l’espace et du temps comme rien auparavant. Elle est si présente dans nos vies que l’on ne la regarde plus, on se contente de la voir passer.

Ce livre est dédié à tous ceux qui se sont investis dans le développement de la voiture. Des vies entières à vouloir marier la technologie à nos aspirations esthétiques.
Certains de ces assemblages sont arrivés à un équilibre que je qualifierais d’œuvre d’art, un art populaire, qui a ses courants, maîtres, écoles, époques et icônes…

Au Japon, et particulièrement à Tokyo, il est assez facile de voir des spécimens intéressants dans la circulation quotidienne. Il me semble que le fait de les voir dans leur élément naturel loin des musées et concours d’élégance nous permet de peut-être mieux apprécier leur dessin et architecture.

Je vous propose donc cette petite balade dans les rues de Tokyo, où bien souvent, un son, une silhouette étrange au milieu du trafic ont attiré mon attention.

Regardons-les, prenons notre temps.

Benoît Tallec

Source : https://ohm-editions.com

 

Superbement imprimé et édité par OOblik à Pommiers en France .

Si vous êtes intéressés , par ICI pour le commander en ligne …

À bientôt !

Julie


Tokyo Cars , vol 1

Benoit Tallec

Impression et reliure par OOblik

48 pages , format A5

25 euros

Première édition limitée à 100 exemplaires .

Lecture : Une vie entre deux océans

Hello !!

Ma copine Steph m’a prêté un bouquin que je viens de finir et il faut que je vous en parle !

Une vie entre 2 océans , c’est l’histoire d’une vie .

En Australie après la première guerre mondiale , un homme va tenter de se reconstruire avec une jeune fille dont il tombe amoureux .

Ensemble ils vont partir à Janus , une minuscule île pour occuper le poste de gardien de phare .

Après 3 grossesses échouées , le destin leur amène un jour un bateau avec à son bord un cadavre d’homme et un bébé , bien vivant .

La décision de garder cet enfant sans signaler cet évènement va bouleverser leur vie …

Je ne vous en dis pas plus ! Allez le lire si vous êtes tentés !!

J’ai beaucoup aimé ce roman . Tout est là , l’amour , le drame , les rebondissements , l’océan , les remords .

 

Une vie entre deux océans , M.L. STEDMAN

Le livre de poche n° 33506

7,90 euros

530 pages