Podcast : Beaux Jeunes Monstres

Hello !!

Aujourd’hui je tiens à vous parler d’un podcast , Beaux Jeunes Monstres .

Je l’ai écouté d’une traite et 3h26 sont passées sans que je m’en rende compte .

Il s’agit de l’histoire de William , qui a souffert d’un manque d’oxygène à la naissance , il est ce qu’on appelle IMC , infirme moteur cérébral .

Mais l’histoire ce n’est pas ça .

L’auditeur se retrouve dans l’esprit de William . On est à sa place . On entend les autres qui lui parlent , ses parents , son frère , puis ses amis .

Bien sûr le sujet n’est pas gai et pourtant on est loin d’être dans la tragédie , c’est drôle , c’est très bien écrit , ça fait réfléchir sur notre rapport au handicap , aux handicapés , à la place que nous leur accordons dans notre société .

Ce podcast permet d’avoir un autre point de vue , la parole leur étant rarement donnée c’est très instructif .

On s’en retrouve chamboulé et avec une vision tout à fait différente sur ces super-héros aux pouvoirs insoupçonnés…

Je ne peux que vous encourager à l’écouter .

À bientôt !

Julie


Pour info , j’écoute les podcasts via l’app Sybel ou via Spotify

Beaux Jeunes Monstres

Produit par collectif WOW

Ecrit par Florent Barat

Réalisé par Florent Barat et Sébastien Schmitz

Durée 3h26 , 5 épisodes

Avec les voix de 18 personnages à découvrir absolument !

Nara , 2 jours de pur bonheur !

Hello !!

J’espère que votre automne se passe bien .

Ici à Tokyo , les jolies couleurs automnales commencent tout juste à faire leur apparition .

La semaine dernière , mes filles étaient en vacances . Nous en avons profité pour nous échapper de Tokyo quelques jours.

Nous avons passé quelques jours à Nara . Et c’était formidable ! J’espère que cet article vous donnera envie d’y aller .

Nara est une petite ville à un peu plus d’1 h de Kyoto . Elle a été la Capitale du Japon au 8 ème siècle.  Et je peux vous assurer qu’elle vaut le détour !

Plus d’infos sur cette ville par ICI  .

Nous sommes allés à Kyoto en Shinkansen ( le train rapide japonais ) en seulement 2h20 de la Tokyo Station.

Ensuite , de la gare de Kyoto , il faut prendre la Kintetsu line pour rejoindre Nara .

Dès notre arrivée à Nara , nous sommes accueillis par les premières biches . Elles sont partout , elles sont chez elles dans les parcs de la ville , les temples , parfois même dans les boutiques .

Et sachez que ce sont des biches polies ! Certaines s’inclinent pour remercier / réclamer des biscuits . On trouve dans la ville des petits stands de biscuits ( 10 pour 200 yens ). Bien sûr les plus malignes attendent près du stand et vous suivent jusqu’à ce qu’on leur donne les petits gâteaux.

En automne les animaux sont calmes , les petits sont encore avec leur mère mais ils ont déjà bien grandi .

La ville est pleine de parcs et  de petits lacs.

Il y a de très nombreux temples , petits , grands , pagodes .

Il y a  une vieille ville dans laquelle il est très agréable de se perdre .

On trouve aussi une rue couverte avec de nombreux commerces et restaurants.

Nous avons choisi de passer 2 nuits à Nara . Et c’était super , cela nous a permis de profiter de la ville calme le matin et le soir sans les touristes car la plupart des gens viennent à la journée .

Si vous comptez y passer la nuit prenez vos dispositions pour diner tôt car de nombreux restaurants sont fermés le soir ( au pire le convenient store sera votre ami pour trouver de quoi manger. )

Je peux aussi vous conseiller de vous rendre en haut du mont Wakakusa   pour le coucher du soleil , la vue est splendide et vaut l’ascension ( comptez environ 40 min de grimpette avec des enfants ).

Nos filles ont adoré ce séjour , les promenades dans la nature , les temples , les animaux , cela nous a fait beaucoup de bien ! On a marché environ 15 km par jour sans s’en rendre compte .

Voici des photos de notre séjour !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Alors ça vous tente ?

À bientôt !

Julie

 

 

Lecture : L’éducation approximative

Hello !!

Aujourd’hui , je vais vous parler pour la première fois d’un livre sur l’éducation des enfants … non je rigole ! Il s’agit de bien autre chose .

C’est un livre drôle sur la parentalité . Ici pas de méthode ( Montessori / bienveillante ou truc du genre ). Non , juste des tranches de vie  et des astuces d’une maman de 4 enfants avec pour ligne conductrice un objectif global : élever des enfants bien dans leurs baskets tout en conservant la santé mentale des parents .

Anti culpabilité , ce bouquin nous rappelle qu’on fait comme on peut avec nos enfants , du mieux qu’on peut . Certes parfois on aurait pu mieux faire , et alors ? On évolue ensemble . La famille c’est ça finalement , grandir ensemble .

Agnès L’Abbé , c’est le genre de nana que je voudrais comme copine . Une nana qui est sur tous les fronts , qui ne juge pas , qui ne réussit pas tout tout le temps , bref une maman normale .

Je l’ai découverte sur son compte instagram:  quatreenfants , quand j’ai vu qu’elle avait écrit un livre , j’ai craqué et j’ai passé un super moment , j’ai bien ri et ça fait du bien !

À bientôt !

Julie


L’éducation approximative

Agnès L’Abbé

chez Marabout

15,90 euros

À la recherche du ( &@%# !!!)de livre de bibliothèque …

Hello !!

Mardi soir à Tokyo , tout est calme , les enfants sont couchés , on a diné , le lave vaisselle ronronne .

Tout semble en ordre .

Tout ou presque .

Parce que en fait , dans ma tête , c’est loin d’être le calme . Demain c’est mercredi , et mercredi c’est le jour pour rapporter le livre de bibliothèque .

Sauf qu’il a disparu corps et âme .

J’ai cherché pendant près d’ 1 heure ce satané bouquin .

Bien sûr j’ai mis tout le monde sur le coup .

N° 1 était moyen motivée pour chercher le livre de sa soeur et à ouvert 2/3 tiroirs pour faire illusion.

N° 2 , principale concernée normalement semble ne pas savoir de quel livre on parle , du coup elle me ramène n’importe quoi en me demandant si c’est ça .

Ma grand-mère qui est chez nous en ce moment est aussi partie en mission recherches .

Mais rien , il s’est volatilisé .

J’ai attaqué les endroits incongrus et j’ai trouvé pas mal de trucs , mais pas ce que je cherche …

Il ne s’est tout de même pas sauvé avec ses petites pattes ! J’ai quadrillé la maison , il reste introuvable .

Bredouille , je suis bredouille .

Je vais tenter le méthode du si je ne te cherche pas je te trouverai , on verra ce que ça donne .

Pour demain je peux prétexter qu’elle adore tellement ce livre qu’elle souhaite le garder encore 1 semaine. Ou bien je jouerai l’honnêteté , je dirai que je n’ai aucune idée d’où il se trouve . J’aviserai .

J’en arrive à me dire que la prochaine fois je ne sortirai pas le livre du sac , ah oui parce que une autre fois on avait perdu le sac …

Dites moi que cela vous est arrivé aussi , et en même temps dites moi où était planqué le fugitif …

À bientôt !

Julie

Mercredi , 21h59 :

Je l’ai retrouvé !!! Sous le tapis du salon …

Le Roi Lion , version 2019

Hello !!

Durant l’été , j’ai emmené mes filles plusieurs fois au cinéma .

Il semblerait que Disney sorte nombre de ses dessins animés classiques en film .

Récemment , nous sommes allées voir le Roi Lion . 25 ans après la sortie du dessin animé , j’étais accompagnée de mon arrière grand-mère ( qui avait dormi tout le long , ne se réveillant que pendant les chansons ) , j’emmène maintenant mes 2 filles de 9 ans et 4 ans 1/2 pour voir l’adaptation en film .

Et je dois dire que j’ai été bluffée .

Si l’histoire est quasi inchangée , la qualité des images est époustouflante . On a véritablement passé un cap je trouve . Les animaux sont hyper bien faits . Une fois passé le cap des émotions qui sont très humaines et le fait qu’ils parlent , on dirait que les animaux sont des acteurs .

C’est comme si il y avait eu un casting d’acteurs animaux de la savane , c’est impressionnant .

Tous les mouvements , les décors , les pelages , les rugissements, sont hyper réalistes . Ce qui ne manquera pas d’impressionner les plus petits pendant les bagarres de lions.

On s’attend presque à avoir un bêtisier à la fin avec les « bloopers » des animaux .

Bref , j’ai aimé , mes filles ont aimé . J’ai retrouvé les chansons que je connais encore par coeur , entre nostalgie et progrès des films d’animations , nous avons passé un agréable moment en famille .

Je vous laisse avec la bande annonce :

Et vous , vous l’avez vu ? Vous avez aimé ?

À bientôt !

Julie

 

Carnet de bord n° 18 : on a survécu à l’été , on est prêts pour la rentrée !

Hello !!

Cet été , nous sommes restés à Tokyo . C’était la première fois .

Alors comme dans tout , il y a du bon et du moins bon …

Je vous explique cela point par point .

  • bon ba forcément on n’a pas vu la famille et les amis MAIS nous avons fait venir nos mamans , ce qui a un peu contrebalancé ce non retour en France puisque la France est un peu venue à nous avec la visite des mamies et leurs valises garnies .
  • on n’est pas partis en vacances ,MAIS on a profité d’avoir le temps pour découvrir certains coins et faire toutes ces choses qu’on remet toujours à plus tard , activités diverses et sorties sympas.
  • on a eu chaud MAIS c’est l’été hein c’est un peu normal … et en plus apparement on a eu un été assez clément , même pas de typhon …
  • c’est dur de voir les copines / copains en vacances MAIS on a tout de même suivi une partie de leurs aventures et rêvé devant leurs photos trop instagrammables , couchers de soleil , apéros , repas , plages et paysages .
  • on a gardé notre rythme donc pas besoin de se rephaser avant la rentrée / pas de jetlag
  • pas de corvée de valises
  • pas de stress du voyage ( je rappelle que j’ai peur de l’avion )
  • pas de séparation estivale , les autres étés j’ai laissé mon mari pour plusieurs semaines , cette fois on est restées , et en plus grace aux mamies on a pu se faire des restos en amoureux .

Ces quelques semaines , je m’en faisais une montagne mais finalement c’est passé vite .

Alors voilà , on a survécu à ces 3 mois de break ( oui oui , les enfants ont eu 3 mois de vacances !!!)

Dans quelques jours ce sera la rentrée , notre 4 ème année ici va commencer … nous sommes prêts …

Je vous laisse avec quelques photos de notre été , et j’espère que le votre s’est bien passé !

À bientôt !

Julie

 

Livre pour enfants : Maman

Hello !!

Aujourd’hui je voulais vous parler d’un livre pour enfants .

Il s’intitule Maman . Il est juste magnifique .

Il ferait gicler les larmes aux plus insensibles j’en suis sûre !

Alors vous l’aurez deviné , il parle des mères .

Mais de toutes les sortes de mères . Il est un médiateur parfait pour aborder tellement de sujets avec nos enfants .

Il évoque les mères de partout dans le monde , à différentes époques , célibataires , enceintes , allaitantes , inquiètes , fatiguées , travailleuses , tatouées…

Toutes différentes et pourtant parfois nous sommes toutes les mêmes , des mamans quoi …

Il s’agit d’un grand livre aux textes émouvants , des paroles de mères .

Les illustrations sont magnifiques .

Voici quelques images qui j’espère vous donneront envie d’en voir plus .

 

À bientôt !

Julie

 


Maman

Hélène Delforge – Quentin Gréban

chez Mijade

20 euros

Maison Marianne , j’ai enfin trouvé mon salon de coiffure à Tokyo

Hello !!

J’avais déjà trouvé un coiffeur pour mes filles ( par ici ) , mais pour moi j’avais lâché l’affaire …

Cet été je ne rentre pas en France et j’avais vraiment besoin d’une coupe . Je me suis donc relancée dans les recherches de coiffeurs , et miracle , j’ai trouvé mon bonheur .

Niché au coeur d’ Harajuku à Omotesando , le salon est au 3 ème niveau d’un petit immeuble .

Le salon de Marianne est cozy et bénéficie d’une jolie vue sur les toits d’ Harajuku . On s’y sent bien , tranquilles . Elle travaille seule , on a l’impression d’avoir un salon privatisé .

Elle a longtemps travaillé dans des salons parisiens avant de prendre sa liberté ici à Tokyo en 2016 .

Marianne saura vous mettre à l’aise et sera j’en suis sûre à votre écoute et celle de vos cheveux ( oui , elle écoute les cheveux ) .

Elle utilise une gamme de produits organiques aux douces  odeurs végétales . On passe vraiment un bon moment et j’ai été ravie de la prestation proposée pour un prix tout à fait correct à Tokyo .

N’hésitez pas à la contacter pour toute demande de renseignements .

À bientôt !

Julie


Maison Marianne

Avenir Omotesando 3 ème étage

6-9-9 Jingumae , Shibuya-ku

080-3692-1082

contact@maisonmarianne.com

On imprime tout avec print-OOblik !

Hello !!

Mon beau-frère et ma belle-soeur sont dans le domaine de l’impression depuis plusieurs années . D’abord pour les professionnels , ils proposent désormais leurs services  aux  particuliers. Marc et Claire sont des passionnés de photographie et ils ont un très joli site pour créer ses carnets photos .

Les + :

  • personalisation complète de vos projets ( formats / couleurs / typo/ finitions … )
  • site ultra bien fait et agréable à utiliser avec de nombreuses fonctionnalités
  • le tout est made in France à Pommiers près de Lyon , à la main , avec amour ( et avec beaucoup de café qu’ils disent !)

Les – :

  • ba y’en a pas hein ! Objectivité familiale oblige non mais !

J’imprime désormais régulièrement de jolis petits carnets qui sont de parfaits souvenirs que nous adorons feuilleter . Ce sont aussi des belles idées cadeaux . ( les grand-parents vous remercieront ! ) .

Au début , j’avais prévu d’imprimer toujours le même format , mais j’ai craqué … j’ai maintenant des carnets carrés et d’autres rectangulaires , des blancs , des Craft , avec les coins ronds ou non, des petits , des grands . Il y a différents styles , selon le rendu souhaité , vous pouvez opter pour un petit carnet avec une photo par page , ou encore un  plus grand type magazine , en couleur ou coloris naturel , à vous de voir .

Pour la réalisation c’est très simple , connectez vous par ICI , et laissez-vous guider .

Vous pouvez télécharger vos photos via votre ordinateur , Instagram , google photos , Flickr .

Carnets dès 18 euros , livraison partout dans le monde .

La prochaine fois , je vais imprimer des cartes postales , parce que oui , ils font aussi des cartes postales figurez-vous !

Allez hop , le plus long c’est la sélection et le tri des photos , après vous serez tout fier(e) du résultat j’en suis sûre .

PS: je dis ça je dis rien mais en ce moment il y a un code promo de – 30 % : HOTSUMMER30 ( valide jusqu’au 7 juillet 2019 )

À bientôt !

Julie


https://print-ooblik.fr/fr/livres-carnets

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Il m’aura fallu près de 8 mois pour manger CE Mont-Blanc …

Hello !!

Le Mont-blanc vous voyez ce que c’est ? C’est ce dessert en forme de montagne de crème de marron .

Et bien sachez que les japonais en raffolent . On en trouve assez facilement ici .

Tout près de chez moi , une petite boutique a ouvert qui ne fait QUE des Mont-Blanc . Mais attention … Ce ne sont pas n’importe quels petits gâteaux . Non …

Ceux-ci sont passés à la télé .

Ils sont à la mode . On a parlé d’eux de partout .

Quand la boutique a ouvert en automne dernier il me semble , je me suis dit oh tiens , j’irai voir ça de plus près à l’occasion . Mais rapidement ils ont eu un succès phénoménal . C’est à dire que tout l’hiver , il y a eu chaque matin , une file d’attente digne de la sortie du nouvel I phone .

Le processus d’accès a ce gâteau est très japonais . J’ai expliqué aux copines qu’en France ce ne serait pas possible de procéder ainsi .

Je vous explique :

Il faut faire la queue le matin pour espérer avoir un ticket .

Les tickets sont mis en vente à partir de 9 h . Mais si tu arrives à 9 h , la queue est déjà si grande que c’est trop tard , tu n’auras pas de ticket pour ce jour . Il faut donc arriver très tôt .

Sont distribués chaque jour un certain nombre de tickets . Pas tant que ça .

Ces Mont-blanc sont à manger sur place ,  à partir de 12:00.

Cela veut dire que le premier sur place pour avoir son ticket aura le droit de revenir à midi pour enfin déguster son gâteau . Bref on est sur un mode où dans ta journée tu n’as que ça à faire .

Au fur et à mesure que la distribution de ticket avance , tu hérites donc d’un horaire auquel il te faudra revenir . Tu ne choisis pas l’heure .

Autant vous dire que même si je suis une gourmande , me peler les miches en hiver pour attendre un hypothétique ticket qui me donnera le droit de revenir à 14h34 ( si je fais partie des chanceux du jour ) pour manger un gâteau … ba non , je ne suis pas prête .

Tout l’hiver donc , j’ai vu les gens patienter calmement dans cette rue . C’est sur le chemin de l’école . Souvent à 9:30 tous les tickets du jour étaient vendus .

Certaines copines ont bravé les obstacles et ont réussi à y goûter .

Moi je suis passée à autre chose .

Mais récemment une amie m’a convaincue d’y aller avec elle . Elle a fait le pied de grue le matin et s’est procuré les fameux tickets . Il faut dire que depuis l’engouement est un peu retombé et que la file d’attente est devenue plus tolérable.

8 mois après tout le monde donc , me voici devant la boutique à l’heure indiquée …

8 petits sièges sont disposés autour d’un comptoir . On peut admirer le « maitre Mont-Blanc  » monter son gâteau .

Il met de la crème fouettée , des meringues et il recouvre le tout de spaghetti de crème de marron .Mes filles font pareil avec leur pâte à modeler , il a un truc dans lequel il fourre la crème de marrons et elle ressort en spaghetti , vous voyez de quoi je parle . Ba voila… le tout servi avec un thé .

On a 30 minutes pour déguster avant de laisser notre place aux suivant(e)s.

Les japonaises sont  conquises .

Pour ma part , je suis mitigée … j’en ai déjà mangé des meilleurs et plus goûtus . Celui-ci est peu sucré pour convenir davantage au palais des japonais qui mangent peu sucré .

En revanche gros coup de coeur pour la vaisselle , les assiettes sont superbes .

Même si ce n’était pas le meilleur gâteau de ma vie , c’était une vraie expérience japonaise ! Il méritait donc bien un article .

Et vous , seriez-vous prêts  à tout pour un Mont-Blanc ?

À bientôt !

Julie


Pour ceux qui veulent tenter , bon courage :

https://www.montblancstyle.com