Vous aimez les voitures ? Et Tokyo ? Alors ce livre est fait pour vous !

Hello !!

Un artiste ( que je connais bien … ) vient de publier son premier livre de photos .

Il s’agit d’un recueil de photographies de voitures prises dans Tokyo .

Voici une belle occasion de découvrir  les rues de cette ville en s’attardant un peu sur les véhicules que l’on peut y croiser .

Pour chaque voiture , un descriptif avec quelques infos vous éclairera sur la rareté des modèles .

Voici un aperçu  

Ce qu’en dit l’auteur :

L’automobile est pour moi la forme la plus entière du design industriel. Je ne connais pas d’autre machine aussi complexe dans les mains de millions de gens.
Elle a dessiné nos territoires, modifié notre sens de l’espace et du temps comme rien auparavant. Elle est si présente dans nos vies que l’on ne la regarde plus, on se contente de la voir passer.

Ce livre est dédié à tous ceux qui se sont investis dans le développement de la voiture. Des vies entières à vouloir marier la technologie à nos aspirations esthétiques.
Certains de ces assemblages sont arrivés à un équilibre que je qualifierais d’œuvre d’art, un art populaire, qui a ses courants, maîtres, écoles, époques et icônes…

Au Japon, et particulièrement à Tokyo, il est assez facile de voir des spécimens intéressants dans la circulation quotidienne. Il me semble que le fait de les voir dans leur élément naturel loin des musées et concours d’élégance nous permet de peut-être mieux apprécier leur dessin et architecture.

Je vous propose donc cette petite balade dans les rues de Tokyo, où bien souvent, un son, une silhouette étrange au milieu du trafic ont attiré mon attention.

Regardons-les, prenons notre temps.

Benoît Tallec

Source : https://ohm-editions.com

 

Superbement imprimé et édité par OOblik à Pommiers en France .

Si vous êtes intéressés , par ICI pour le commander en ligne …

À bientôt !

Julie


Tokyo Cars , vol 1

Benoit Tallec

Impression et reliure par OOblik

48 pages , format A5

25 euros

Première édition limitée à 100 exemplaires .

Carnet de bord nº 16 :le temps file !

Hello !!

Mais quoi ? Qu’est-ce que je vois ? Je n’ai pas fait de carnet de bord depuis septembre !!!

Il semble que les mois ont défilé à une allure folle …

Après le rush de la rentrée , le marathon des fêtes , les visites du printemps et aussi de tristes nouvelles , j’avoue avoir parfois un peu la tête ailleurs .

Mais bon , pour me rattraper , voici mes plus jolies photos des derniers mois !

Vous allez voir les belles couleurs d’automne,  l’herbe jaunir , la neige , les cerisiers en fleur puis tout redevient vert à nouveau .

Y a pas à dire , c’est beau le Japon !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À très vite !

Julie

 

Tu sais que tu habites à Tokyo depuis un moment quand …

Hello !!

Voici plus de 20 mois que nous habitons à Tokyo . À notre arrivée , tout était nouveau , étrange …

Bien sûr on est encore fréquemment surpris et c’est tant mieux !

Mais voici 10 points qui montrent que nous sommes désormais  plutôt acclimatés :

  1. Tu trouves normal que les chiens soient habillés … L’autre jour j’étais presque choquée d’en voir un à poil !!
  2. Tu trouves normal que les fumeurs soient parqués dans des zones dédiées et ça t’agace si quelqu’un fume en marchant ( ce qui est rarissime )
  3. Ça fait 4 fois que tu vas au bar à hérissons …
  4. Tu traverses Shibuya Crossing sans faire de photo et en sachant où tu vas .
  5. Tu sais ce que sont les gyozas , tu aimes et tu sais les cuisiner
  6. Tu trouves normal de trouver des toilettes publiques propres de partout
  7. Tu te mets naturellement en ligne pour attendre le bus , le métro ou autre
  8. Tu as arrêté de chercher des vêtements et sous vêtements de marque japonaise à ta taille …
  9. Tu trouves normal que la cuvette des WC soit chauffante …
  10. Tu trouves normal que tout soit ouvert le dimanche et de pouvoir aller payer une facture à 2 heures du matin si ça te dit dans un Seven 11 ( supérette multi fonction ouverte tout le temps )

Et oui , il semblerait que l’on soit doués de superbes capacités d’adaptation ! Car je le rappelle pour ceux qui ne me connaissent pas , j’étais programmée pour ne jamais quitter ma colline de la Croix-rousse !

À bientôt !!

Julie

 

Séjour à Tokyo , mes suggestions !

Hello !!

Depuis plus de 18 mois que nous habitons Tokyo , il y a bien une chose que nous savons … c’est que nous ne connaissons toujours pas la ville !

C’est tellement grand ! Chaque fois que nous sortons à un nouvel arrêt de métro , un nouveau monde s’ouvre à nous.

Nous faisons des découvertes toutes les semaines .

Ainsi , je pense connaître , a peu près , seulement quelques quartiers .

Voici donc selon mes connaissances de la capitale , ce qui vaut d’être vu !

Je pense que pour avoir un aperçu assez complet de la ville et ses environs il faut envisager un séjour de 10 jours  .

Cependant si vous n’avez que quelques jours , n’hésitez pas à piocher dans cette liste selon vos centres d’intérêts .

Je vais classer le tout par quartier .

Shibuya :

  • Il est indispensable de passer sur le fameux passage piéton de Shibuya Crossing , celui que l’on voit dans tous les reportages avec la foule qui se déverse à chaque feux .
  • Pendant que vous êtes là , passez voir Hachiko , la statue du chien emblématique du quartier . Avec un peu de chance il y aura un chat endormi tranquillement entre ses pattes …
  • Faites un tour dans Yoyogi Park , vous pourrez y louer des vélos , et passez vers le parc à chien , classés par taille / poids , 3 enclos sont disponibles pour faire gambader toutes races …
  • Allez manger des sushis , mais au Genki Sushi , c’est pas cher et c’est frais et le système de commande va sûrement vous plaire
  • Pour ceux qui veulent aller danser , je vous conseille le Womb ! ( 3 étages , 3 ambiances )

Omotesando / Harajuku

  • Le temple Meiji-Jingumae est un must do ! Lové dans un magnifique parc , enfoncez vous dans la forêt pour le découvrir avec son toit de cuivre . N’hésitez pas à visiter également le parc botanique payant à l’intérieur .
  • Vous en avez assez du calme du temple ? Pas de problème , empruntez Takeshita Street …
  • Rejoignez ensuite la grande avenue pour un shopping très chic !
  • Faites une escale au bar à Hérissons , ou a chouettes , ou à chats …
  • Pourquoi ne pas manger au Kawai Monster Café ?

Shinjuku :

  • Oserez-vous prendre le métro à Shinjuku ? Si vous tentez l’expérience , sachez que vous ne serez pas seul, vous serez l’un des 3, 6 millions usagers quotidiens , vous pourrez alors opter  par l’une des 200 sorties … au milieu du quartier d’affaires , admirez les gratte-ciels .
  • Pour voir la ville de haut , grimpez dans la mairie , le Government Building dispose d’un observatoire gratuit à son sommet ( boutique / bar resto / et vue imprenable …)
  • Allez saluer Godzilla , caché derrière le Toho cinéma .
  • Juste derrière ce cinéma , une salle de jeux de réalité virtuelle pour les amateurs
  • Le soir , allez boire un verre ou dîner au Park Hyatt pour profiter de la vue …

Ginza :

  • je connais moins bien ce quartier , mais sachez que l’avenue principale est piétonne les week-ends

Odaiba :

  • Traversez le Rainbow bridge avec le monorail pour aller sur cette île artificielle
  • un petit tour de grande roue , salle de jeux , il y a tout ce qu’il faut pour s’amuser
  • shopping dans l’un des malls
  • allez saluer le Gundam Unicorn
  • profitez de la plage
  • faites un tour de bateau

 

By night :

C’est vers Roppongi qu’il faut aller ! plein de bars , de discothèques , de resto , une bonne ambiance et des taxis à foison pour vous ramener ! Le » A Life  » est top .

Pour ceux qui n’ont pas le vertige :

  • la Tokyo Tower
  • la Sky Tree

 

Pour les amateurs de couture :

  • Le marché aux tissus de Nippori est un passage obligé . Avec un choix de folie , le plus dur sera de choisir … ( Station Nippori , sortie sud , suivre Fabric Town )

Pour les amateurs de cuisine :

  • Le quartier de Kappabashi rassemble tous les ustensiles de cuisine possibles et inimaginables dans une rue .

Aux alentour de Tokyo , voici quelques idées de sorties à la journée

  • Enoshima
  • Kamakura

Kamakura

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Hakone
  • Disneyland et Disney Sea

Bien sûr il s’agit d’une liste non exhaustive !

J’espère que cela vous aura donné quelques pistes .

À bientôt !

Julie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Livre : J’aime le natto

Hello !!

Voici un livre super sympa pour ceux qui vivent , ont vécu ou rêvent de vivre au Japon .

En suivant les aventures de Julie lors de son arrivée au Japon on découvre le quotidien ici .

Depuis 18 mois que nous résidons ici , certaines choses me paraissent désormais presque normales . Pourtant , en lisant ce livre , je suis replongée dans toutes ces petites choses si différentes .

Voici donc un bouquin tout en illustrations que je ne peux que vous conseiller , plein d’humour et d’anecdotes , il est aussi une belle source d’informations . Comme un guide mais en plus rigolo , Julie nous fait vivre une époque de sa vie .

L’ensemble du livre est écrit à la fois en français et en japonais .

C’est ainsi une superbe occasion d’apprendre du vocabulaire et de réviser ses hiragana …

 

Un jour d’octobre, Julie débarque au Japon avec son sac à dos.

Fascinée par ce pays, elle en tombe amoureuse et y reste six ans .

Dans ce livre, elle dessine le quotidien de ses années à Tôkyô :

métro, tatami, bentô, mont Fuji,

tremblements de terre , vélo , canicule et …nattô .

Vous ne savez pas ce que c’est ? Venez le découvrir …

Source : Quatrième de couverture

 

 

 

À bientôt !

Julie ( encore une )

 

Ah oui et si vous mettez la main sur ce livre , ne manquez pas l’illustration des femmes en mamachari et vous aurez une petite idée de mon look …


J’aime le nattô de Julie Blanchin Fujita

chez Hikari Éditions

18,90 euros

230 pages

( Pour info , je l’ai trouvé au Japon à la librairie Française Omeisha à IIdabashi )

 

Edo Tokyo Open air architectural museum

Hello !!

Hier , par un beau dimanche de printemps , nous avons visité un musée d’architecture .

Ce musée situé à environ une heure de route du centre de Tokyo vaut le déplacement .

Situé au coeur du parc de Koganei , il offre un aperçu des constructions japonaises traditionnelles .

Les japonais reconstruisent leurs maisons tous les 30 / 40 ans environ . Avec les séismes , les incendies et la guerre  , il reste assez peu de bâtiments anciens .

Ce musée ouvert en 1993 et  financé par le gouvernement a pour vocation de préserver une trace de cet héritage architectural .

Certaines maisons auraient dû être détruites , elles ont été déplacées dans ce parc de 7 hectares. Il s’agit ici d’un témoignage , d’un aperçu de ce que pouvait être la ville  auparavant .

Le parc comporte plusieurs zones :

  • La zone Ouest est consacrée à des maisons restaurées . On y trouve des maisons aux toits de chaume de l’époque Edo ( 1603-1867) , jusqu’à des habitations des années 1950 .

Nous avons eu un coup de foudre pour la maison de Kunio Mayekawa , bâtie en 1925 dans le quartier de Shinagawa . Toute en symétrie , avec un volume impressionnant et des ouvertures magnifiques , on se voit déjà emménager !

  • La zone Centrale est composée du bâtiment d’entrée avec le hall d’exposition ,un temple , une maison de thé , et d’autres bâtiments encore .

 

  • La zone Est représente une rue commerçante . On y trouve donc des boutiques comme un magasin de sauce soja , un bar , un tailleur , une papeterie , un fleuriste , un Koban ( station de Police ) , un Onsen ( les bains publiques ) , une boutique d’ombrelles , un hôtel , …

 

Mon avis :

Sans aucun doute , une très belle journée passée dans ce musée en famille . Une belle diversité d’architectures , une bonne dose d’histoire , un peu de géographie , c’est sûr qu’il y en a pour tous les goûts .

Nos filles ont apprécié les visites des maisons , se sont montrées curieuses et ont pu se défouler aussi en courant dans le parc .

Le Staff composé apparement de bénévoles était hyper accueillant et parlait bien anglais . Nous avons ainsi pu découvrir  comment on faisait le thé dans une ferme des années 1800 , ou encore  comment sont fabriquées les ombrelles japonaises ( saviez-vous que pour une ombrelle il faut compter environ 6 semaines de travail ? Un seul bambou est utilisé pour sa création , et le papier est oint d’huile de sésame ) .

Pour chaque bâtiment on trouve des informations en japonais et en anglais avec son adresse d’origine , sa date de construction , son propriétaire  , son architecte . Une visite passionnante !

 

Astuces pour la visite :

  • Prévoyez des chaussures faciles à retirer et enfiler , car pour chaque visite il faudra vous déchausser …
  • Eviter de prendre votre poussette ,préférez un porte bébé .
  • Comptez une journée pour prendre votre temps et profiter des activités proposées , ateliers Origami , peinture , jonglage …
  • Pour vous restaurer sur place , un restaurant de Udon se situe au 2 ème étage du « Kura  » .
  • N’oubliez pas de passer à la boutique du musée , on y trouve comme toujours de jolies petites choses dont des jeux et jouets délicieusement rétro …
  • N’oubliez pas les environs du musée surtout si vous avez des enfants , un superbe parc plein de cerisiers vous attend ainsi qu’une aire de jeux pour enfants de foufou !!

À bientôt !!

Julie

Ce diaporama nécessite JavaScript.


http://www.tatemonoen.jp/english/

Tarifs : 

Adultes , 400 yen

Etudiants  200 yen

Enfants , gratuit

Horaires :

Fermé les lundis

Avril / Septembre de 9:30 à 17:30

Octobre / Mars de 9:30 à 16:30

Accès : 

Parkings payants disponibles pour ceux qui viennent en voiture .

Train JR Chuo Line arrêt Musachi-Konagei puis 5 minutes de bus (Seibu, plateforme 2 ou 3 ), ou arrêt Hana – Koganei sur la Seibu-Shinjuku Line .

Une expo top pour les enfants au Miraikan : Move !

Hello !!

Ce we , nous sommes allés à Odaiba , au musée Miraikan pour l’exposition temporaire qui s’appelle Move .

Créée spécialement pour les enfants de 3 à 10 ans environ (selon moi ) , c’est l’occasion pour vos bambins de se mettre à la place de différents animaux .

En l’occurence les expériences se ciblent sur la façon de se déplacer . Ainsi les enfants ( et les parents avec) peuvent se transformer en cloporte et se mettre en boule sous leur carapace , ou encore courir sur l’eau comme certains lézards , chasser un zèbre tel une meute de lions , glisser sur le ventre comme un pingouin … Tout un programme !!

D’autres activités sont disponibles , crier comme un singe hurleur , bouger comme un crabe , sentir le derrière de certains animaux ou encore voir différents excréments , etc …

Voici donc une expo dynamique , animée , bien organisée et encadrée . Le tout est bilingue anglais /japonais .

Inspirée d’une encyclopédie parue il y a 6 ans , c’est une belle réussite et une belle occasion de sortie en famille .

J’ai trouvé que c’était une super  occasion de découvrir de façon intéractive les animaux . Sans mentir aux enfants , on y parle de chasse , de prédateurs , la loi de la jungle n’est pas celle des livres d’histoires pour petits .

Pendant que vous êtes sur place , n’hésitez pas à faire un tour vers l’expo permanente qui concerne l’espace , la Terre , les sciences , avec tout plein d’expériences …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À bientôt !!

Julie


Infos :

Move

https://www.miraikan.jst.go.jp/en/spexhibition/move/

Jusqu’au 8 Avril 2018  au Miraikan Muséum .

Ouvert de 10 à 17 h

Tarifs par ici , attention tarif spécial pour les expos temporaires .

Pour vous y rendre :

Nous avons opté pour la station Tokyo Téléport , exit B .

Mais il y a d’autres accès  possibles :

Je change ( encore )la déco du coin des filles !

Hello !!

Bye bye les montagnes , les sapins et les flocons en making tape !!!

Vous l’avez deviné sur Facebook… Lorsque je vous ai dit que j’avais envie de printemps , vous n’avez pas tardé à trouver le thème que j’ai choisi !!

Il s’agit bien des Sakura ! J’ai opté pour une déco fleurs de cerisiers …

Ici au Japon , dès que la Saint-Valentin est passée , c’est le temps des Sakura .

Alors autant se mettre dans la bain pour patienter jusqu’à leur arrivée prévue cette année pour le 20 mars selon les dernières prévisions .

 

Pour cela , c’est assez simple , je n’ai pas eu besoin de beaucoup de choses :

  • des branches de cerisiers ( en vente chez tout les fleuristes ici , pour environ 350 yens les grandes et 200 yens les petites )
  • du masking tape of course !!! mais version pétales de fleurs .

J’ai opté pour 2 rouleaux de la marque Bande .

L’un représente des pétales , que l’on peut assembler par 5 pour faire une fleur de Sakura . ( 6 pétales différents , 200 pétales , 400 yens HT , soit 3 euros ).

L’autre représente 14 fleurs différents ( 200 pétales , 400 yens également ) plus petites et plus claires .

J’ai trouvé ceux-ci au Loft de Shibuya ( étage B1 ) , j’adorrrreeee ce magasin ….

Ensuite c’est simple .

J’ai accroché mes branches en haut dans un coin du mur et j’ai fait comme une envolée de pétales et de fleurs …

Voici le résultat !

Qu’en pensez-vous ? Je sais , c’est rose … mais voilà , même si il fait encore un peu frais , c’est déjà le printemps chez moi ! Et rien que ça , ça réchauffe un peu …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À bientôt !!

 

Julie

Un petit coup de neuf pour mes escaliers …

Hello !!

Le sujet d’aujourd’hui : la déco !

Nous habitons une maison aux murs blancs , au sol en bois clair , au coeur de Shibuya .

Pour la première fois de ma vie , j’habite dans une maison avec un étage … et donc un escalier !!

Et je peux vous dire que j’y passe du temps ! Ce dont j’ai besoin en bas est en haut et inversement bien sûr !

N’ayant toujours  pas le droit de peindre … dès que j’ai envie de changement , je me dirige vers le masking tape . Oui encore !

Après le coin des enfants (par ici ), ce sont les escaliers qui ont fait les frais de mes collages intempestifs .

Les escaliers sont à la base hyper neutres ,blancs et bois .

J’ai eu envie de remédier à cela en ajoutant ma petite touche .

Pour cela , peu de matériel :

  • des ciseaux
  • un rouleau de masking tape
  • et une petite 1/2 heure devant vous …

 

J’ai trouvé de jolis rouleaux dans la marque Haru et celui ci avec son design japonisant m’a séduite .

Il s’agit d’un rouleau de 10 m de 15 cm de haut . Le fond est transparent . Il ressort donc beaucoup sur mes contre-marches blanches . Je pense que le rendu doit être aussi très chouette sur un fond bois ou même des vitres , le tout étant que votre support soit assez lisse .

Une fois ce motif choisi , au boulot !

J’ai choisi de ne faire qu’une marche /2 .

Le rouleau coûte environ 3000 yens , soit 23 euros . La qualité est top et permet de coller et recoller sans problème . La pose est simple et ne nécessite rien de particulier . Veillez juste à dépoussiérer avant d’appliquer afin que d’éventuelles saletés ne restent pas collées .

Et je suis bien contente du résultat …

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Je suis sûre que cela peut être sympa sur plein de supports , meubles , portes , murs , vitres , étagères …

À bientôt !

Julie

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Haru ,marque disponible à Tokyo chez Tokyu Hands et Tsutaya T-Site Daikanyama ( et sûrement ailleurs !)

Expat : Mais pourquoi je fais du stock ? (et de quoi …)

Hello !!

Depuis quelques années maintenant que je n’habite plus en France je dois avouer que j’ai changé …

Alors je n’ai pas tout changé , pas de panique ! Mais j’ai observé que certains de mes comportements ont été modifiés par mon mode de vie .

Déjà alors que j’étais en Allemagne , donc pas loin de la France , j’avais une petite tendance à me ruer sur les produits français , éventuellement à les rechercher autour de chez moi voir même à faire du stock ( un peu ).

Depuis que je suis en Asie , tout ce phénomène s’est amplifié .

J’ai presque un peu honte de l’avouer mais si vous saviez combien j’ai de flacons de Doliprane pédiatrique dans mon placard vous seriez effarés …

C’est même ce sirop qui m’a fait prendre conscience de mon attitude .

Alors comment est-ce que je m’explique cela ? Différentes réponses me viennent …

  • La peur de manquer : on ne sait jamais , et si j’avais besoin de 12 litres de paracétamol d’ici l’été prochain ??#rationnelle
  • L’envie de ce que je ne trouve pas ici : les personnes qui doivent nous rendre visite sont prévenues , on fait passer une liste de tout plein de petites choses qui sont difficiles ou impossibles à trouver ici. Je crois que tout comme lorsque l’on est enceinte  et qu’on rêve de manger des sushis ou de boire un verre de vin , et bien ici , je fantasme sur le fromage de chèvre , saucissons et autres trucs de genre ! Et puis avec ce qui ne se stocke pas , nos visiteurs nous permettent un arrivage échelonné au gré de leurs arrivées …
  • Les différences de prix : quand on connait le prix de produits du quotidien en France et que l’on découvre les tarifs exorbitants sur place , dès qu’on a l’occasion et bien on stocke !(ex:la crème de marrons, le sel de Guérande  … )
  • Les « au cas où « …: voici une catégorie encombrante , j’avoue . Ba oui , mon côté ex infirmière explique que ma pharmacie est bien garnie et je pense avoir tout ce qu’il faut pour parer à pas mal de situations !!
  • l’utile … mais en double ou en triple …du genre la levure . Ici on trouve de la baking powder et c’est pas pareil , du coup j’ai environ 60 sachets d’avance . ( Ne me jugez pas …)
  • le « vrai » nécéssaire : j’habite Tokyo , autant dire une grande ville , dans un pays civilisé et développé . Et pourtant , parfois pas facile de trouver certaines choses . Ce qui me vient à l’esprit , ce sont les soutien-gorges . Si tu dépasses le bonnet B , fini le shopping ! ( Mais bonne nouvelle , je viens de voir qu’Etam livre désormais à l’international alors vive le shopping en ligne !).

Pour en avoir parlé avec les copines ici , je sais que je ne suis pas la seule . On a tous cette tendance . Surtout les femmes je trouve . Alors entre besoin de se rassurer , de se sécuriser , de retrouver un peu de chez nous ou tout simplement parce-que c’est réconfortant , j’ai décidé d’assumer !

S’expatrier n’est pas toujours facile , et même si je ne suis clairement pas en mode « survie » loin de là, je suis tout de même à 10 000 kilomètres de chez moi et de ma zone de confort , et ça , ça mérite bien d’avoir développé quelques TOCS non ?

Alors concrètement, qu’est-ce que j’ai en nombre dans mes placards ??

  • Des médicaments ( surtout pour les enfants 👶🏼)
  • De la levure …
  • Mon thé préféré de chez Kusmi Tea
  • Des livres d’avance
  • Des produits de beauté , gels douches , shampoing, crèmes diverses
  • Des boîtes de foie gras ( Merci Mémé !)
  • Du chocolat

Si vous aussi , vous vous reconnaissez , n’hésitez pas à partager votre expérience !

Je pourrais aussi vous donner prochainement quelques trucs et astuces pour expats et comment se procurer des petites choses pas faciles à trouver de prime abord .

À bientôt !!

Julie