Le musée de l’espace , TenQ , space museum

Hello !!

Si je vous dit qu’hier on est allés se promener en famille sur la lune ?

Bon ok , vous ne me croyez pas …

En fait nous sommes allés au musée de l’espace TenQ au Tokyo Dome City .

Ce complexe de loisirs en plein centre de Tokyo se concentre autour du Tokyo Dome et regroupe à peu près tout ce qui se fait en matière de divertissements … manèges pour petits et grands , stade de Baseball , bowling , mur d’escalade , salle de paris pour les courses de chevaux , salles de jeux … etc ….

Dimanche c’est le TenQ que nous avons exploré .

Au 6 ème étage du bâtiment jaune , se trouve le musée .

Tous les 1/4 d’heure un spectacle débute et vous entraine dans un tunnel sombre pour vous mettre dans une ambiance spaciale . Une première salle  vous attend avec un petit film et les murs avec leurs cubes étranges  qui prennent vie . Une seconde pièce vous entraine autour d’un grand écran circulaire pour plonger dans le cosmos .

Après les films vous arrivez dans le musée , les explications sont pour la plupart en japonais et en anglais . Il y a des expériences , des jeux .  Plusieurs salles s’offrent  à  vous , c’est assez interactif et nos filles ont trouvé toutes les deux des activités à faire .

Les planètes , les découvertes récentes , de belles photos de l’espace , si cela vous intéresse allez y faire un tour !

Si vous me connaissez , vous savez que j’adore les boutiques des musées …

Ici c’est l’occasion de repartir avec de la nourriture d’astronaute par exemple !

À bientôt !

Julie


TenQ 

A partir de 4 ans

De 11h à 21 h

Tarifs : Adultes 1800 yens / Enfants 1200 yens

 

 

Bref j’ai fait renouveler mon permis de conduire

Hello !!

Vivre à Tokyo est devenu plus simple désormais . La routine presque . Presque seulement . Car si désormais faire les courses , aller chez le médecin , toutes ces choses compliquées quand on débarque n’est plus d’une complexité dingue , il existe des journées comme aujourd’hui où je me rappelle que j’habite un pays qui n’est pas le mien et dont je ne saisis vraiment pas tout …

Il y a quelques semaines j’ai reçu par courrier un étrange message avec tellement de choses écrites que même Google Trad galère à traduire cette missive … J’ai juste compris qu’il y avait inscrit mon nom , mon adresse , une date et une somme à payer .

Est-ce une amende ? Un impayé ? une facture de je ne sais quoi ? Aucune idée …

Heureusement j’ai montré ça à mes copines japonaises qui m’ont expliqué qu’il s’agit de la notification pour aller faire renouveler mon permis de conduire japonais .

Le mois de notre anniversaire , tous les 2 ans il me semble , il faut renouveler sa license . Ici le permis n’est pas permanent .

Si lors de notre arrivée nous avions juste procédé à une sorte de traduction de notre permis , cette fois pour le renouvellement n’est pas tout à fait identique .

Tout d’abord après avoir déposé mes filles à l’école , nous sommes allées avec une amie dans un centre spécialisé à Samezu ( bout du monde pour moi , un métro , une JR line , un bus à l’heure de pointe …).

L’heure de pointe d’ailleurs , parlons-en … Je ne prends jamais le métro aux heures de pointe . J’ai la chance de déposer mes enfants à l’école à 5 minutes de vélo .

Mais là , pas le choix . Je n’ose imaginer ce que c’est que de vivre cela tous les jours de sa vie . Compactée dans un wagon surchauffé d’un calme abyssal , je ne peux absolument plus bouger . Nous n’avons d’ailleurs pas réussi à monter dans le premier train , à l’arrivée du suivant on est rentrées en force , comme les autres … heureusement si vous êtes à moitié en dehors de la rame , des gentils messieurs sur les quais vous poussent pour que « ça rentre « . Et ça fini toujours par rentrer . Quand tu crois que le wagon est plein , tu peux toujours rajouter des gens . Aucune plainte , pas la moindre manifestation négative . Ils sont tous d’une impassibilité remarquable . Pour eux c’est normal . Pour moi on n’est pas loin de la crise d’angoisse …

Petite illustration pour que vous compreniez mieux :

Bon , après ce trajet , nous y sommes …

Accueil , on présente nos papiers , il faut aller au guichet 1

Guichet 1 : il faut remplir un papier … personne ne parle anglais , heureusement il y a un papier d’aide .

Guichet 2 il faut payer la fameuse somme inscrite sur le courrier

Guichet 8 il faut choisir des codes PIN pour le retrait du permis …

Guichet 3 , test de vision

Guichet suivant  ( je sais plus où j’en suis pour les numéros vous ne m’en voudrez pas ! ) on donne ses papiers , ils sont vérifiés et on nous rappelle quand tout est bon .

Guichet d’après : photo

on passe maintenant au 2 ème étage .

Là on nous donne une enveloppe avec des fascicules de sécurité routière et un horaire pour la prochaine session de  » lecture « .

Attente jusqu’au début de la session à 11:10 en salle 27 .

C’est parti pour  2 heures de rappels de sécurité routière , sur les croisements , les angle-morts , l’alcool au volant  etc , le tout en japonais . Là on se dit que s’il y a maintenant un test , c’est foutu pour nous …

Mais non . Durant cette session le monsieur qui anime surveille les gens qui s’endorment , jouent sur le téléphone ou autre . A la fin on a droit à un coup de tampon sur notre papier , on nous libère .

On arrive dans une salle bondée . Avec plein de panneaux et de numéros . On craint le pire mais finalement nos numéros sont appelés rapidement . On tend notre papier , on récupère en échange notre permis .

On passe maintenant sur une borne , on rentre notre code PIN du début , on vérifie que les informations sur notre license sont correctes et VOILA !

C’est fini … libérées , délivrées …

Il faut compter environ 3 heures minimum en semaine , en arrivant assez tôt .

Je dois dire que tout a été assez fluide malgré le nombre important d’étapes , grace au nombre impressionnant d’employés .

C’est fait , mon permis est à nouveau valable .

Pfiou , suis lessivée .

Au fait , ici je ne conduis pas … c’est juste « au cas où  » car c’est mon mari qui utilise la voiture …

 

À bientôt !

 

Julie

 

 

 

Lecture : Nos voyages intérieurs , vers une renaissance au Japon

Hello !!

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu autre chose qu’un roman .

Je crois même n’avoir jamais lu un livre de voyage . Je reste généralement sur les guides touristiques .

Mais voilà , j’ai fini Nos voyages intérieurs , vers une renaissance au Japon , de Claire et Reno Marca .

Ce livre est spécial .

Claire est auteure et Reno est photographe et dessinateur . A eux 2 ils forment une équipe de voyageurs .

Madagascar , L’Algérie , le Soudan , La Chine , L’Inde ils se sentent vivants en mouvement .

Ils aiment les découvertes , les rencontres , le voyage en lui même fait partie de leurs vies . Il semble que c’est comme leur oxygène . Quand ils ne voyagent pas , ils travaillent sur le voyage d’avant ou préparent le suivant . Pourtant la vie va les en empêcher pendant un temps .

Après une pause nécessaire et involontaire , c’est au Japon qu’ils vont chercher un nouvel air .

Pour le partie sur le Japon , presque plus de texte , place aux illustrations .

Trouveront-ils ce qu’ils sont venu y chercher ? Mais d’ailleurs que cherchent-ils ? J’ai mon idée sur le sujet .

Un seul moyen de le savoir … lisez le bouquin !

Les textes sont riches et personnels , et les dessins sont magnifiques .

Pour ceux qui seraient à Paris du 8 mars au 8 avril 2019 , une exposition se tiendra à la Galerie 26 au 26 place des Vosges . Par ici pour plus d’infos.

Merci Séverine pour la jolie découverte .

À bientôt !

Julie


Nos voyages intérieurs , vers une renaissance au Japon

Claire et Reno Marca

Flammarion

226 pages

25 euros

 

Lecture : Les délices de Tokyo

Hello !!

Aujourd’hui je vous parle du dernier livre que je viens tout juste de finir , Les délices de Tokyo de Durian SUKEGAWA.

Lire ce livre est apaisant . Pas de course-poursuite , pas de vengeance , d’armes ou que sais-je , on y trouve juste une tranche de vie .

Peu de personnages aussi , on tourne toujours autour des 3 personnages centraux .

Nous suivons Sentarô qui travaille dans une boutique de Dorayaki ( patisserie japonaise fourrée à la pâte de haricots rouges ) , il va embaucher une vieille dame mystérieuse et son arrivée va faire doubler les ventes !

Mais que cache cette vieille dame , Tokue ? D’où vient-elle ?

Au rythme de la floraison du cerisier devant le magasin la lecture nous entraine dans une autre époque .Pour comprendre le présent , il faut parfois se replonger dans le passé …

On y parle du Japon , de la vie à Tokyo , du quotidien , de cuisine aussi , autour des haricots , des gens …

Si vous avez une envie de calme , n’hésitez pas à vous plonger dans cette lecture !

À bientôt !

Julie


Les Délices de Tokyo

Durian SUKEGAWA

Le livre de poche n° 34537

6,90 euros

226 pages

Le Musée Ghibli

Hello !!

Ce week-end nous sommes ( enfin ) allés visiter le Musée Ghibli .

Je dis enfin car juste  comprendre comment se procurer les billets nécessite une certaine persévérance …

Attention tenez-vous bien , je vous explique tout :

  • les billets ne sont disponibles QUE sous forme de prévente , il faut arriver avec son ticket
  • on peut les acheter aux bornes dans les Convenient Store Lawson uniquement
  • mise en vente le 10 du mois pour le mois suivant
  • à 10:00
  • Après l’heure y en a plus et avant non plus ( surtout pour les WE )
  • Parfois à l’heure le système bloque ( évidement …)
  • c’est normalement disponible en anglais mais en vrai de l’aide locale est la bienvenue …
  • une fois que le ticket correspondant aux date / horaires / nb de personnes est enfin sorti de la machine , il vous faudra payer à la caisse et vous récupérez vos précieux billets d’entrée …

Simple non ??

Bref , cette étape passée , nous y voici enfin , enfin presque

Il existe un bus spécial qui vous emmène directement de la gare de Mitaka au Musée ( système de borne ,tickets AR ) , pratique , il vous dépose devant l’entrée .

Sinon descendez à la gare de Kichijoji et suivez les panneaux pour rejoindre le musée en passant  par le parc Inokashira.

Mais au fait c’est quoi le Musée Ghibli ?

Il s’agit d’un musée sur les studios d’animation Ghibli , en Hommage à Miyazaki et Takahata , qui vous plongera dans les univers de ces créateurs .

Ils ont réalisé Le Voyage de Chihiro , Mon voisin Totoro , Princesse Mononoké ,Le château dans le ciel …

Nous entrons dans une grande maison , avec différents espaces , il est agréable de s’y perdre . On déambule , on monte , on redescend , on va sur le toit … chaque pièce vous emmène dans un monde différent .

De la salle de cinéma ( avec des courts métrages inédits ) , au chat bus dans lequel les enfants peuvent grimper à des salles qui montrent la face cachée des dessins animés , on en apprend beaucoup sur la manière dont sont crées les films d’animation .

A visiter donc si vous avez aimé ces beaux dessins animés .

Je vous laisse avec peu de photos car elles sont interdites dans le musée …

 

À bientôt !

Julie


Site web du Musée Ghibli 

Ouvert de 10 à 18 h  Fermé les mardis

Tarifs : Adultes 1000 yens / 13-18 ans , 700 yens / 7-12 ans , 400 yens / 4-6ans , 100 yens

Il y a un restaurant sur place , mais plus de é heures d’attente pour y déjeuner .

Nous avons donc déjeuné au stand de Hot Dog . juste à côté .

Aussi n’hésitez pas à faire un tour au parc Inokashira  , il y a plein de jeux pour enfants, un zoo , un petit lac …

 

 

 

 

 

Le parc à thème sur Hello Kitty et ses amis , Sanrio Puroland

Hello !!

Pour les 4 ans de ma 2 ème fille , nous sommes allés à la rencontre d’Hello Kitty …

Cette journée restera mémorable pour elle tant elle a été enchantée !

Il faut dire qu’ils ont mis le paquet pour le côté magique . Avec mes 30 ans de plus j’étais aussi ravie qu’elle …

Après un court trajet en train , nous arrivons à Tama , Hello Kitty’s Town .

Sanrio Puroland est un parc couvert sur le thème d’Hello Kitty et les personnages Sanrio , tout un petit monde kawaii .

Le parc a ouvert en 1990 et pourtant il m’a semblé bien plus récent .

La cible de base est la jeune fille mais les petites filles y trouvent bien sûr leur bonheur ( il y avait tout de même quelques hommes aussi ).

Impossible de passer à côté des boutiques nombreuses qui quadrillent l’endroit , et dur de résister à l’appel des produits dérivés beaucoup trop mignons .

Mais nous étions plus là pour les attractions et les spectacles .

Nous avons commencé par un petit tour en bateau à travers des  univers enchantés façon Little World de Disneyland .

Ensuite nous avons assisté à une parade qui vaut tout à fait une parade Disney par sa qualité .

Un tour  en voiturette rose plus tard et un repas en forme de Kitty of course avalé , nous sommes allés voir un spectacle . Et là je dis bravo ! 40 min en musique , en lumière , effets divers , c’était super aussi bien pour les petits que pour les grands et aussi tellement japonais ; le théâtre No , les ninjas , les samouraïs , la religion , on retrouvait un peu de tout ce qui fait ce pays .

Il y a assez peu d’attractions du genre manèges ( 2 seulement , le bateau et le tour en voiture ) , mais les spectacles , les parades et l’univers global du parc valent le coup d’oeil je trouve . Ne vous attendez pas à un parc de type Disneyland . En revanche vous pourrez rencontrer les personnages et en découvrir plus sur eux . Il y a aussi des salles de jeux et bien évidement des spots à photos par dizaines …

De quoi passer une belle journée en famille .

Voici des photos !

 

À bientôt !

 

Julie

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Pour les tarifs et infos  , par ici :

   Parc Sanrio Puroland,  

 

Expo : Team Lab Borderless Digital art museum

Hello !!

Hier nous sommes allés à l’expo dont tout le monde parle en ce moment à Tokyo , Team Lab Borderless au Mori Building.

Mes attentes étaient élevées tellement tout le monde m’avait dit à quel point c’est amazing !

A peine entrés , nous sommes attrapés , happés , captivés . Nous déambulons dans des couloirs parfois noirs , parfois mis en lumière et accédons à des salles toutes différentes .

Chaque univers nous emmène dans une atmosphère magique , féérique . C’est beau . C’est bien fait . On aime tout de suite .

Je pense que chacun peut donner un sens différent à ce qu’il voit .

On marche à travers les 10 000 m2 , de surprise en surprise .

On peut parfois interagir avec les lumières ou simplement se laisser porter , observer .

Alors qu’on pensait en avoir déjà pris plein les yeux , on monte au premier niveau et là , une immense plaine de jeux s’ouvre à vous .

C’est le genre d’expérience difficile à raconter , ça se vit .

 

Je vous propose quelques photos mais cela ne rend pas  justice à l’oeuvre digitale .

Avec les enfants c’est super . Mes filles ont été immédiatement à l’aise dans cet univers .

Après les salles du bas qui sont plutôt contemplatives , l’étage leur permet d’agir sur leur environnement , se mouvoir , être actif . On peut y rester des heures …

En plus une salle peut être sur un thème et lorsque vous y repassez être sur un autre .

Ce genre de nouveaux musées est aussi un spot à selfies … tout le monde a son portable à la main , je n’ai pas dénoté . C’est trop tentant . En même temps il faut aussi regarder avec ses yeux , c’est mieux …

Pensez à vous arrêter boire un thé à l’étage , vous ne serez pas déçus …

Bref , je vous recommande moi aussi cette expo so  Amazing si vous en avez l’occasion .

À bientôt !

Julie


https://borderless.teamlab.art

Expo de Juin au 31 décembre 2018

Toutes les infos par ici : https://borderless.teamlab.art

Pensez à prendre vos billets en ligne , cela vous évitera une file d’attente .

Prévoyez également une tenue adaptée car l’attente se fait dehors .

Je déconseille l’accès aux poussettes , préférez le porte bébé  . Sachez aussi qu’il y a du son , parfois assez fort et beaucoup de portions très sombres . Prévoyez des chaussures plates .

 

 

 

Le musée Nezu

Hello !!

Samedi dernier nous sommes allés découvrir un nouveau musée , le Musée Nezu .

Situé au coeur du quartier chic d’Omotesando , il vous faudra passer devant les boutiques de luxe avant d’y accéder .

Ce musée entièrement reconstruit en 2006 bénéficie d’une splendide architecture de Kuma Kengo . Le bâtiment est superbe . Très sobre , discret , avec des belles ouvertures et des galeries sombres pour abriter ses trésors.

A l’intérieur , on trouve une collection privée , celle de Nezu Kaichiro , un businessman ( 1860-1940 ) ayant fait carrière dans le domaine ferroviaire . Cette collection s’est vue enrichie au fil des années par de généreux donateurs . Elle comprend des bronzes chinois , des calligraphies anciennes , des ustensiles antiques , des kimonos , des statues de moines …

Bien sûr le musée est agréable et interessant mais l’énorme point fort selon moi est le parc qui y est rattaché .

Une magnifique promenade vous attend autour d’un petit lac , avec de petits ponts , poissons et tortues vous attendent !

Les couleurs d’automne apparaissent doucement et donnaient une magnifique atmosphère à cet endroit qui pour un samedi au coeur d’Omotesando était réellement un havre de zénitude .

Il y a un très joli café dans le parc , on se serait volontiers arrêtés si nous n’avions pas eu les enfants !

Pour info en sortant du musée, ou juste avant d’y aller  , traversez la route et il y a un super restaurant de tempuras !

Infos Pratiques : 

Ouvert de 10 à 17 heures .

Jour de fermeture le lundi .

Tarifs adultes 1100 yens

étudiants 800 yens

Gratuit pour les enfants

http://www.nezu-muse.or.jp/en/

Voici quelques photos !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bars à animaux … je continue avec le bar à Shiba !

Hello !!

J’ai déjà eu l’occasion de tester un bar à chiens , un bar à chats , un bar à hérissons et un bar à chouettes ... mais je ne vais pas m’arrêter là !

Hier avec mes filles nous sommes allées  dans un bar à Shiba Inu . Bref un bar à chiens mais spécialisé dans une seule race de chiens ,mais si vous voyez sûrement desquels il s’agit … ceux qui ressemblent à de petits renards avec une queue enroulée .

Nous nous sommes donc rendues à Harajuku , dans la célèbre et animée  Takeshita street .

C’est au 3 ème étage d’un petit immeuble tout étroit que se trouve ce bar à chien .

L’ouverture est récente et il y a foule . Il faut donc acheter ses billets et revenir à l’heure indiquée .

Après avoir  patienté , nous entrons enfin !

Il faut bien sûr passer le briefing et le lavage de mains avant de pouvoir approcher les boules de poils .

On s’assoit au sol , sur une sorte de tatamis et c’est parti pour les caresses .

Il y a au moins une dizaine de chiens , noirs ou roux . Ils sont calmes et se font papouiller.

Les enfants sont autorisés mais les chiens s’en méfient .

Nous avons donc pu profiter un peu de ces chiens si typiques du Japon pendant 30 minutes , et c’était sympa … il y avait même un chiot . Il y a de quoi craquer , ils sont tellement choux … mais notre mode de vie ne nous permet pas d’avoir un animal de compagnie .

C’est sans doute pour ça que de tels endroits existent !

Je vous laisse avec quelques photos :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Sinon j’ai entendu dire qu’un bar à loutres avait ouvert …

À bientôt !!

Julie


Lien vers le siteMameshiba

Tarifs : 

Adulte : 780 yens ( 5,90 euros )

Enfants : 580 yens (4,40 euros )

Gratuit pour les – de 4 ans

Map :

 

Avez-vous déjà caressé une chouette ?

Hello !!

À Tokyo , les bars à animaux sont communs .

Nous avions déjà eu l’occasion de tester le Bar à chiens , le bar à chats et le bar à hérissons .

Cette fois , nous sommes allées à la rencontre des chouettes … et c’était super chouette !

Dans le quartier de Shibuya , tout près du temple paisible Meiji Jingumae , il y a la rue la plus animée d’ Harajuku : Takeshita Street .

C’est là que nous avons pu découvrir ces gros oiseaux de plus près .

2 possibilités , le bar à chouettes ou la simple petite promenade au milieu de quelques spécimens .

Nous avons opté pour la balade car je craignais un peu que mes filles soient impressionnées .

Pour pas très cher  ( j’en ai eu pour environ 10 euros pour mes filles et moi )on peu déambuler au milieu de chouettes , hiboux , grand- duc et même les caresser !

Les oiseaux sont sur des branches et on suit un petit chemin pour les découvrir .

Il y en a des toutes petites pas plus grandes que ma main et d’autres plus hautes que ma fille …

Toutes se laissent papouiller sur le dos du revers de la main .

C’était véritablement impressionnant de les approcher de si près . Leurs grands yeux nous suivant .

Les filles ont adoré , on pourra donc tenter le véritable bar à chouettes une prochaine fois .

Je vous laisse avec  les infos et quelques photos .

Harajuku Owl cafe / Forest :

 

 

Seriez-vous tenté ?

À bientôt !!

Julie