Lecture : Nos voyages intérieurs , vers une renaissance au Japon

Hello !!

Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu autre chose qu’un roman .

Je crois même n’avoir jamais lu un livre de voyage . Je reste généralement sur les guides touristiques .

Mais voilà , j’ai fini Nos voyages intérieurs , vers une renaissance au Japon , de Claire et Reno Marca .

Ce livre est spécial .

Claire est auteure et Reno est photographe et dessinateur . A eux 2 ils forment une équipe de voyageurs .

Madagascar , L’Algérie , le Soudan , La Chine , L’Inde ils se sentent vivants en mouvement .

Ils aiment les découvertes , les rencontres , le voyage en lui même fait partie de leurs vies . Il semble que c’est comme leur oxygène . Quand ils ne voyagent pas , ils travaillent sur le voyage d’avant ou préparent le suivant . Pourtant la vie va les en empêcher pendant un temps .

Après une pause nécessaire et involontaire , c’est au Japon qu’ils vont chercher un nouvel air .

Pour le partie sur le Japon , presque plus de texte , place aux illustrations .

Trouveront-ils ce qu’ils sont venu y chercher ? Mais d’ailleurs que cherchent-ils ? J’ai mon idée sur le sujet .

Un seul moyen de le savoir … lisez le bouquin !

Les textes sont riches et personnels , et les dessins sont magnifiques .

Pour ceux qui seraient à Paris du 8 mars au 8 avril 2019 , une exposition se tiendra à la Galerie 26 au 26 place des Vosges . Par ici pour plus d’infos.

Merci Séverine pour la jolie découverte .

À bientôt !

Julie


Nos voyages intérieurs , vers une renaissance au Japon

Claire et Reno Marca

Flammarion

226 pages

25 euros

 

Lecture : Les délices de Tokyo

Hello !!

Aujourd’hui je vous parle du dernier livre que je viens tout juste de finir , Les délices de Tokyo de Durian SUKEGAWA.

Lire ce livre est apaisant . Pas de course-poursuite , pas de vengeance , d’armes ou que sais-je , on y trouve juste une tranche de vie .

Peu de personnages aussi , on tourne toujours autour des 3 personnages centraux .

Nous suivons Sentarô qui travaille dans une boutique de Dorayaki ( patisserie japonaise fourrée à la pâte de haricots rouges ) , il va embaucher une vieille dame mystérieuse et son arrivée va faire doubler les ventes !

Mais que cache cette vieille dame , Tokue ? D’où vient-elle ?

Au rythme de la floraison du cerisier devant le magasin la lecture nous entraine dans une autre époque .Pour comprendre le présent , il faut parfois se replonger dans le passé …

On y parle du Japon , de la vie à Tokyo , du quotidien , de cuisine aussi , autour des haricots , des gens …

Si vous avez une envie de calme , n’hésitez pas à vous plonger dans cette lecture !

À bientôt !

Julie


Les Délices de Tokyo

Durian SUKEGAWA

Le livre de poche n° 34537

6,90 euros

226 pages

Le Musée Ghibli

Hello !!

Ce week-end nous sommes ( enfin ) allés visiter le Musée Ghibli .

Je dis enfin car juste  comprendre comment se procurer les billets nécessite une certaine persévérance …

Attention tenez-vous bien , je vous explique tout :

  • les billets ne sont disponibles QUE sous forme de prévente , il faut arriver avec son ticket
  • on peut les acheter aux bornes dans les Convenient Store Lawson uniquement
  • mise en vente le 10 du mois pour le mois suivant
  • à 10:00
  • Après l’heure y en a plus et avant non plus ( surtout pour les WE )
  • Parfois à l’heure le système bloque ( évidement …)
  • c’est normalement disponible en anglais mais en vrai de l’aide locale est la bienvenue …
  • une fois que le ticket correspondant aux date / horaires / nb de personnes est enfin sorti de la machine , il vous faudra payer à la caisse et vous récupérez vos précieux billets d’entrée …

Simple non ??

Bref , cette étape passée , nous y voici enfin , enfin presque

Il existe un bus spécial qui vous emmène directement de la gare de Mitaka au Musée ( système de borne ,tickets AR ) , pratique , il vous dépose devant l’entrée .

Sinon descendez à la gare de Kichijoji et suivez les panneaux pour rejoindre le musée en passant  par le parc Inokashira.

Mais au fait c’est quoi le Musée Ghibli ?

Il s’agit d’un musée sur les studios d’animation Ghibli , en Hommage à Miyazaki et Takahata , qui vous plongera dans les univers de ces créateurs .

Ils ont réalisé Le Voyage de Chihiro , Mon voisin Totoro , Princesse Mononoké ,Le château dans le ciel …

Nous entrons dans une grande maison , avec différents espaces , il est agréable de s’y perdre . On déambule , on monte , on redescend , on va sur le toit … chaque pièce vous emmène dans un monde différent .

De la salle de cinéma ( avec des courts métrages inédits ) , au chat bus dans lequel les enfants peuvent grimper à des salles qui montrent la face cachée des dessins animés , on en apprend beaucoup sur la manière dont sont crées les films d’animation .

A visiter donc si vous avez aimé ces beaux dessins animés .

Je vous laisse avec peu de photos car elles sont interdites dans le musée …

 

À bientôt !

Julie


Site web du Musée Ghibli 

Ouvert de 10 à 18 h  Fermé les mardis

Tarifs : Adultes 1000 yens / 13-18 ans , 700 yens / 7-12 ans , 400 yens / 4-6ans , 100 yens

Il y a un restaurant sur place , mais plus de é heures d’attente pour y déjeuner .

Nous avons donc déjeuné au stand de Hot Dog . juste à côté .

Aussi n’hésitez pas à faire un tour au parc Inokashira  , il y a plein de jeux pour enfants, un zoo , un petit lac …

 

 

 

 

 

Le parc à thème sur Hello Kitty et ses amis , Sanrio Puroland

Hello !!

Pour les 4 ans de ma 2 ème fille , nous sommes allés à la rencontre d’Hello Kitty …

Cette journée restera mémorable pour elle tant elle a été enchantée !

Il faut dire qu’ils ont mis le paquet pour le côté magique . Avec mes 30 ans de plus j’étais aussi ravie qu’elle …

Après un court trajet en train , nous arrivons à Tama , Hello Kitty’s Town .

Sanrio Puroland est un parc couvert sur le thème d’Hello Kitty et les personnages Sanrio , tout un petit monde kawaii .

Le parc a ouvert en 1990 et pourtant il m’a semblé bien plus récent .

La cible de base est la jeune fille mais les petites filles y trouvent bien sûr leur bonheur ( il y avait tout de même quelques hommes aussi ).

Impossible de passer à côté des boutiques nombreuses qui quadrillent l’endroit , et dur de résister à l’appel des produits dérivés beaucoup trop mignons .

Mais nous étions plus là pour les attractions et les spectacles .

Nous avons commencé par un petit tour en bateau à travers des  univers enchantés façon Little World de Disneyland .

Ensuite nous avons assisté à une parade qui vaut tout à fait une parade Disney par sa qualité .

Un tour  en voiturette rose plus tard et un repas en forme de Kitty of course avalé , nous sommes allés voir un spectacle . Et là je dis bravo ! 40 min en musique , en lumière , effets divers , c’était super aussi bien pour les petits que pour les grands et aussi tellement japonais ; le théâtre No , les ninjas , les samouraïs , la religion , on retrouvait un peu de tout ce qui fait ce pays .

Il y a assez peu d’attractions du genre manèges ( 2 seulement , le bateau et le tour en voiture ) , mais les spectacles , les parades et l’univers global du parc valent le coup d’oeil je trouve . Ne vous attendez pas à un parc de type Disneyland . En revanche vous pourrez rencontrer les personnages et en découvrir plus sur eux . Il y a aussi des salles de jeux et bien évidement des spots à photos par dizaines …

De quoi passer une belle journée en famille .

Voici des photos !

 

À bientôt !

 

Julie

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Pour les tarifs et infos  , par ici :

   Parc Sanrio Puroland,  

 

Expo : Team Lab Borderless Digital art museum

Hello !!

Hier nous sommes allés à l’expo dont tout le monde parle en ce moment à Tokyo , Team Lab Borderless au Mori Building.

Mes attentes étaient élevées tellement tout le monde m’avait dit à quel point c’est amazing !

A peine entrés , nous sommes attrapés , happés , captivés . Nous déambulons dans des couloirs parfois noirs , parfois mis en lumière et accédons à des salles toutes différentes .

Chaque univers nous emmène dans une atmosphère magique , féérique . C’est beau . C’est bien fait . On aime tout de suite .

Je pense que chacun peut donner un sens différent à ce qu’il voit .

On marche à travers les 10 000 m2 , de surprise en surprise .

On peut parfois interagir avec les lumières ou simplement se laisser porter , observer .

Alors qu’on pensait en avoir déjà pris plein les yeux , on monte au premier niveau et là , une immense plaine de jeux s’ouvre à vous .

C’est le genre d’expérience difficile à raconter , ça se vit .

 

Je vous propose quelques photos mais cela ne rend pas  justice à l’oeuvre digitale .

Avec les enfants c’est super . Mes filles ont été immédiatement à l’aise dans cet univers .

Après les salles du bas qui sont plutôt contemplatives , l’étage leur permet d’agir sur leur environnement , se mouvoir , être actif . On peut y rester des heures …

En plus une salle peut être sur un thème et lorsque vous y repassez être sur un autre .

Ce genre de nouveaux musées est aussi un spot à selfies … tout le monde a son portable à la main , je n’ai pas dénoté . C’est trop tentant . En même temps il faut aussi regarder avec ses yeux , c’est mieux …

Pensez à vous arrêter boire un thé à l’étage , vous ne serez pas déçus …

Bref , je vous recommande moi aussi cette expo so  Amazing si vous en avez l’occasion .

À bientôt !

Julie


https://borderless.teamlab.art

Expo de Juin au 31 décembre 2018

Toutes les infos par ici : https://borderless.teamlab.art

Pensez à prendre vos billets en ligne , cela vous évitera une file d’attente .

Prévoyez également une tenue adaptée car l’attente se fait dehors .

Je déconseille l’accès aux poussettes , préférez le porte bébé  . Sachez aussi qu’il y a du son , parfois assez fort et beaucoup de portions très sombres . Prévoyez des chaussures plates .

 

 

 

Le musée Nezu

Hello !!

Samedi dernier nous sommes allés découvrir un nouveau musée , le Musée Nezu .

Situé au coeur du quartier chic d’Omotesando , il vous faudra passer devant les boutiques de luxe avant d’y accéder .

Ce musée entièrement reconstruit en 2006 bénéficie d’une splendide architecture de Kuma Kengo . Le bâtiment est superbe . Très sobre , discret , avec des belles ouvertures et des galeries sombres pour abriter ses trésors.

A l’intérieur , on trouve une collection privée , celle de Nezu Kaichiro , un businessman ( 1860-1940 ) ayant fait carrière dans le domaine ferroviaire . Cette collection s’est vue enrichie au fil des années par de généreux donateurs . Elle comprend des bronzes chinois , des calligraphies anciennes , des ustensiles antiques , des kimonos , des statues de moines …

Bien sûr le musée est agréable et interessant mais l’énorme point fort selon moi est le parc qui y est rattaché .

Une magnifique promenade vous attend autour d’un petit lac , avec de petits ponts , poissons et tortues vous attendent !

Les couleurs d’automne apparaissent doucement et donnaient une magnifique atmosphère à cet endroit qui pour un samedi au coeur d’Omotesando était réellement un havre de zénitude .

Il y a un très joli café dans le parc , on se serait volontiers arrêtés si nous n’avions pas eu les enfants !

Pour info en sortant du musée, ou juste avant d’y aller  , traversez la route et il y a un super restaurant de tempuras !

Infos Pratiques : 

Ouvert de 10 à 17 heures .

Jour de fermeture le lundi .

Tarifs adultes 1100 yens

étudiants 800 yens

Gratuit pour les enfants

http://www.nezu-muse.or.jp/en/

Voici quelques photos !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bars à animaux … je continue avec le bar à Shiba !

Hello !!

J’ai déjà eu l’occasion de tester un bar à chiens , un bar à chats , un bar à hérissons et un bar à chouettes ... mais je ne vais pas m’arrêter là !

Hier avec mes filles nous sommes allées  dans un bar à Shiba Inu . Bref un bar à chiens mais spécialisé dans une seule race de chiens ,mais si vous voyez sûrement desquels il s’agit … ceux qui ressemblent à de petits renards avec une queue enroulée .

Nous nous sommes donc rendues à Harajuku , dans la célèbre et animée  Takeshita street .

C’est au 3 ème étage d’un petit immeuble tout étroit que se trouve ce bar à chien .

L’ouverture est récente et il y a foule . Il faut donc acheter ses billets et revenir à l’heure indiquée .

Après avoir  patienté , nous entrons enfin !

Il faut bien sûr passer le briefing et le lavage de mains avant de pouvoir approcher les boules de poils .

On s’assoit au sol , sur une sorte de tatamis et c’est parti pour les caresses .

Il y a au moins une dizaine de chiens , noirs ou roux . Ils sont calmes et se font papouiller.

Les enfants sont autorisés mais les chiens s’en méfient .

Nous avons donc pu profiter un peu de ces chiens si typiques du Japon pendant 30 minutes , et c’était sympa … il y avait même un chiot . Il y a de quoi craquer , ils sont tellement choux … mais notre mode de vie ne nous permet pas d’avoir un animal de compagnie .

C’est sans doute pour ça que de tels endroits existent !

Je vous laisse avec quelques photos :

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Sinon j’ai entendu dire qu’un bar à loutres avait ouvert …

À bientôt !!

Julie


Lien vers le siteMameshiba

Tarifs : 

Adulte : 780 yens ( 5,90 euros )

Enfants : 580 yens (4,40 euros )

Gratuit pour les – de 4 ans

Map :

 

Avez-vous déjà caressé une chouette ?

Hello !!

À Tokyo , les bars à animaux sont communs .

Nous avions déjà eu l’occasion de tester le Bar à chiens , le bar à chats et le bar à hérissons .

Cette fois , nous sommes allées à la rencontre des chouettes … et c’était super chouette !

Dans le quartier de Shibuya , tout près du temple paisible Meiji Jingumae , il y a la rue la plus animée d’ Harajuku : Takeshita Street .

C’est là que nous avons pu découvrir ces gros oiseaux de plus près .

2 possibilités , le bar à chouettes ou la simple petite promenade au milieu de quelques spécimens .

Nous avons opté pour la balade car je craignais un peu que mes filles soient impressionnées .

Pour pas très cher  ( j’en ai eu pour environ 10 euros pour mes filles et moi )on peu déambuler au milieu de chouettes , hiboux , grand- duc et même les caresser !

Les oiseaux sont sur des branches et on suit un petit chemin pour les découvrir .

Il y en a des toutes petites pas plus grandes que ma main et d’autres plus hautes que ma fille …

Toutes se laissent papouiller sur le dos du revers de la main .

C’était véritablement impressionnant de les approcher de si près . Leurs grands yeux nous suivant .

Les filles ont adoré , on pourra donc tenter le véritable bar à chouettes une prochaine fois .

Je vous laisse avec  les infos et quelques photos .

Harajuku Owl cafe / Forest :

 

 

Seriez-vous tenté ?

À bientôt !!

Julie

Vous aimez les voitures ? Et Tokyo ? Alors ce livre est fait pour vous !

Hello !!

Un artiste ( que je connais bien … ) vient de publier son premier livre de photos .

Il s’agit d’un recueil de photographies de voitures prises dans Tokyo .

Voici une belle occasion de découvrir  les rues de cette ville en s’attardant un peu sur les véhicules que l’on peut y croiser .

Pour chaque voiture , un descriptif avec quelques infos vous éclairera sur la rareté des modèles .

Voici un aperçu  

Ce qu’en dit l’auteur :

L’automobile est pour moi la forme la plus entière du design industriel. Je ne connais pas d’autre machine aussi complexe dans les mains de millions de gens.
Elle a dessiné nos territoires, modifié notre sens de l’espace et du temps comme rien auparavant. Elle est si présente dans nos vies que l’on ne la regarde plus, on se contente de la voir passer.

Ce livre est dédié à tous ceux qui se sont investis dans le développement de la voiture. Des vies entières à vouloir marier la technologie à nos aspirations esthétiques.
Certains de ces assemblages sont arrivés à un équilibre que je qualifierais d’œuvre d’art, un art populaire, qui a ses courants, maîtres, écoles, époques et icônes…

Au Japon, et particulièrement à Tokyo, il est assez facile de voir des spécimens intéressants dans la circulation quotidienne. Il me semble que le fait de les voir dans leur élément naturel loin des musées et concours d’élégance nous permet de peut-être mieux apprécier leur dessin et architecture.

Je vous propose donc cette petite balade dans les rues de Tokyo, où bien souvent, un son, une silhouette étrange au milieu du trafic ont attiré mon attention.

Regardons-les, prenons notre temps.

Benoît Tallec

Source : https://ohm-editions.com

 

Superbement imprimé et édité par OOblik à Pommiers en France .

Si vous êtes intéressés , par ICI pour le commander en ligne …

À bientôt !

Julie


Tokyo Cars , vol 1

Benoit Tallec

Impression et reliure par OOblik

48 pages , format A5

25 euros

Première édition limitée à 100 exemplaires .

Carnet de bord nº 16 :le temps file !

Hello !!

Mais quoi ? Qu’est-ce que je vois ? Je n’ai pas fait de carnet de bord depuis septembre !!!

Il semble que les mois ont défilé à une allure folle …

Après le rush de la rentrée , le marathon des fêtes , les visites du printemps et aussi de tristes nouvelles , j’avoue avoir parfois un peu la tête ailleurs .

Mais bon , pour me rattraper , voici mes plus jolies photos des derniers mois !

Vous allez voir les belles couleurs d’automne,  l’herbe jaunir , la neige , les cerisiers en fleur puis tout redevient vert à nouveau .

Y a pas à dire , c’est beau le Japon !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À très vite !

Julie