Prendre l’avion avec mes filles ? Je m’organise …

Hello !!

Prendre l’avion avec mes filles , même pas peur ? Heu un peu quand même … en fait carrément peur …

Je rentre ce soir en France pour les vacances . Je vais  prendre l’avion seule avec mes 2 filles car mon mari ne nous rejoindra que dans quelques semaines . C’est la première fois que je vais faire un tel trajet seule avec les enfants … et je ne vous cache pas mon appréhension …

Je tente de me rassurer en me préparant au mieux pour ce périple …

Oui j’ai bien dit périple !

Je vous explique le plan :

  1. départ de Tokyo 00:30
  2. arrivée Dubai : 6 h du mat ( après 10h40 de vol )
  3. escale de 8 h ……………………
  4. 2nd vol vers 14 h pour une arrivée à Lyon à 19:30 ( après environ 7 heures de vol )

En comptant le temps d’enregistrement des bagages , contrôles securité , passeports , douanes , retrait des ( quelques ) valises … je me lance dans un trajet d’environ 30 heures …

Et je compte bien y survivre !

Pour moi cela passe  par une préparation mentale et matérielle .

Voici donc mon plan de bataille …

1 semaine avant :

  • Je prépare les enfants :

J’oriente les lectures autour du voyage , et je sors donc à nouveau ce livre de notre bibliothèque  :

 Voyage en avion ( par ICI pour toutes les références du livre )

On utilise le globe terrestre pour visualiser le trajet :

  Globe interactif ( dispo sur Oxybul )

On regarde le site de la compagnie aérienne et on visionne la vidéo pour les enfants . Nous allons voyager avec Emirates , voici leur petite vidéo , ma fille voulait prendre l’avion tout de suite en voyant ces images …

J’ai aussi trouvé quelques infos pratiques sur leur site : https://www.emirates.com/jp/english/before-you-fly/travel/travelling-with-children.aspx

Grâce à l’App , on peut réserver les menus enfant et ses places à bord .

  • J’organise le avant /après le vol

Qui nous emmène / vient nous chercher …

Cela parait bête mais je le rappelle tout de même et je donne toutes les infos nécessaires au bon déroulement de ces étapes , horaire d’arrivée , terminal , numéro de vol , nombre de véhicules nécessaires , sièges auto …

Quelques jours avant :

  • Je colle des étiquettes avec nos prénoms sur les passeports et je les protège dans une petit pochette colorée , cela me permettra de les reconnaître immédiatement .
  • Je prépare les valises

j’identifie mes valises avec un ruban coloré et l’ adresse de notre destination sur un gros bidouillon rose pour les retrouver plus vite sur le tapis roulant  .

  • et les bagages cabine

J’ai trouvé le sac à dos idéal pour voyager . Ce sac est top . Ici à Tokyo , on le voit de partout , dans toutes les formes et couleurs . Son truc ? L’ouverture ! Il s’ouvre en grand par le haut , tient debout , possède un accès par l’arrière … il est parfait !

Je l’ai donc pris en grand pour moi et en petit pour mon aînée . Pour le retrouver , par ICI ,

Pour les filles voici les indispensables du trajet :

  • des tenues de rechange :

Pour chaque fille je prévois 2 changes et 1 pyjama. Je sépare les tenues complètes dans un sac ziploc , ce qui permet d’organiser les sacs , de ne pas chercher quoi mettre avec quoi et aussi d’emballer hermétiquement si nécessaire les vêtements sales , on n’est pas à l’abri d’une catastrophe  …

  • des snacks :

Quelques douceurs pour le vol et les heures d’attente seront les bienvenues . Biscuits , bonbons , mais rien au chocolat ou confiture qui fond ou coule .

  • des petits jeux :

J’ai acheté quelques petits jeux que les filles ne connaissent pas encore , elles seront contentes de découvrir ces nouveautés . Un memory en bois trop mignon et un puzzle , des crayons et quelques stickers  …

trouvé chez Sostrene Grene

Bien sûr , des jeux calmes … pas de pipeau , pistolet à eau ou peinture pour le moment ! On pense petit , compact , tranquille …

  • Kit hygiène :

Couches , lingettes , tapis de lange , sacs poubelle , nettoyant main sans eau ,petit flacon d’eau thermale ,  solution nettoyante , cotons , de quoi se débarbouiller et sentir bon .

 

  • Une petite pharmacie :

Du paracétamol en dosettes buvables , Doliprane Liquiz , parfait pour les voyages .

Arnica en granules , pansements , lingettes désinfectantes , anti diarrhéique, ce genre de choses en petits contenants .

  • Le porte bébé

Même si la petite est déjà grande , elle aime le porte bébé et je pense que cela peut être pratique pour éviter de lui courir après dans les files d’attente ou les transferts , peut être même pour dormir durant le vol .

Ergobaby , jusqu’à 4 ans .

  • Un biberon / une gourde / des couverts pour enfant
  • Une bavette

J’ai opté pour un modèle plastifié , que je pourrais facilement rincer si besoin , car manger dans avion quand on a 2 ans peut être salissant …

  • Un doudou chacune

Pas trop gros de préférence … chez nous on fait dans le lapin !

 

  • Un lange par fille

Vous savez , ces carrés de mousseline … ils seront parfait pour se caler , se couvrir .

 

  • Un sac type tote bag , vide , il me sera utile en cas d’achats , de choses choses superflues à transporter , comme ce qui sera donné pour les enfants par la compagnie aérienne .

Je sépare dans différentes pochettes par thème , afin de trouver plus facilement les choses , tout en essayant de faire le plus léger possible .

Le jour du départ :

Les filles iront à la Summer School , c’est un peu comme le centre aéré . Cela me permettra de terminer la préparation des bagages tranquille .

On prévoit une tenue confortable pour le vol , legging , t-shirt + petit gilet car il fait souvent frais dans les avions .

Voilà donc ce que je prévois pour les enfants .

Il ne me reste plus qu’à essayer de rester zen maintenant …

Décollage ce soir ! En route pour les vacances !!!!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

N’hésitez pas à partager vos astuces en commentaire …

À bientôt !

 

Julie


Quelques petits trucs utiles :

https://www.trunki.fr/products/una-the-unicorn-trunki

 

Et toi tu rentres quand ?

Hello !!

Cette question :  » Et toi tu rentres quand ? » est probablement la plus posée de la semaine .

Mes filles sont ( déjà ) en vacances et pour la première fois depuis notre départ d’Allemagne vers la Chine en février 2016 , nous allons rentrer en France .

Car oui : par « rentrer  » je parle de notre retour au pays , chez nous quoi …

La plupart des familles sont mixtes ou étrangères , ainsi durant l’été plusieurs configurations  se profilent parmi les parents de l’école :

  •  Ceux qui optimisent ; ils partent du début à la fin des vacances scolaires , ce sont souvent les expatriés de longue date .
  • Ceux qui rentrent en famille . Les enfants ont 9 semaines de vacances mais les parents rarement , alors ils ne partent que quelques semaines mais au complet.
  • Les entre-deux : vacances mi  sur place , mi au pays ( ce qui sera mon cas )environ 5/6 semaines. Avec celui qui travaille qui accompagne soit à l’aller soit au retour .
  • Ceux qui restent : souvent il s’agit des nouveaux arrivés qui sont encore en phase d’installation /découverte , ceux qui viennent d’avoir un bébé et n’ont encore pas tous les documents nécessaires au voyage ou encore ceux qui arrivent en fin de contrat qui organisent leur retour ou en profitent pour terminer de cocher leur liste avec ce qu’ils voulaient voir ici .
  • Ceux qui partent mais ailleurs ; pas de retour au pays mais nouvelle expatriation ou voyage lointain , ils profitent d’être là pour partir en Australie , Nouvelle-Zelande ou je ne sais où , toutes ces destinations qui sont tout à coup ( un peu ) moins lointaines.
  • Ceux qui ne reviendront pas … départ définitif , fin de contrat , nouvelle expatriation pour certains il s’agit de se dire au revoir pour de bon …

 

En posant cette question , on essaye de se rassurer je crois .

Les amis partent , qui reste ? En cas de soucis , quels amis seront dans les parages ? Vais-je être seule ?

Heureusement , il y a une sorte de roulement du fait que tout le monde part en décalé.

Pour nous , on rentre le 28 juin …

Quand à la 2nde question , vous la voyez venir ?

C’est le classique :   » Et au fait , tu vas où ?  »

À bientôt !

Julie

 

 

 

Je rentre en France pour les vacances !

Hello !!

Je dis souvent que rien ne manque ici . C’est vrai , on trouve pratiquement tout .

Et pourtant c’est un peu faux aussi …

J- 24 …

L’approche de mon retour en France me rend toute chose . Comme si je m’autorisai enfin à être excitée à l’idée de retrouver ce qui me manque . Car en fait oui , certaines choses me manquent …

J’ai aussi un peu peur . Les liens résistent-ils à cette distance et ce temps qui passe ?

Depuis la naissance de ma 2 ème fille , il y a 2 ans 1/2 , j’ai habité en Allemagne , en Chine et maintenant au Japon …

Cet été je rentre en France pour 6 semaines !!

6 semaines pour me recharger .

Me recharger en plein de choses .

  • Une grosse de dose de famille
  • Une autre d’amis

Il me tarde de partager des moments en direct , au même endroit au même moment , sans écran 📺.

Comme un retour au réel .

Tout ce qui faisait ma vie quotidienne avant me tente . Les choses les plus simples me font envie .

Souvent je crois que l’on n’a pas conscience de ce à quoi l’on tient véritablement tant qu’on l’a . ( suis pas sûre d’être très claire …) . Exemple , tu n’as généralement pas super envie de chocolat quand tu en manges … Par contre imagine que tu n’en as pas mangé depuis longtemps et que tu vois la tablette approcher … ba oui , tu salives d’avance …

La famille donc , les repas qui n’en finissent pas , les parties de pétanque dans le jardin , les grandes tablées . Ce partage , les échanges , la proximité , le plaisir d’être ensemble ,j’ai hâte d’y être .

Les amis ; je suis impatiente de revoir copains et copines , sortir , voir où ils en sont autrement que via Skype ou Facebook … rencontrer aussi les petits nouveaux qui sont nés ces derniers temps . J’ai parfois l’impression de rater des événements , d’être absente . C’est dans ces moments que je me sens loin .

Voici donc l’essentiel , amis et famille que je vais retrouver pour quelques semaines .

Mais il y a aussi toute une multitude de petites choses qui vous paraîtront peut-être futiles mais que je vais retrouver et qui m’enchantent :

  • je vais comprendre les discussions des gens autour de moi
  • je vais manger du pain à tous les repas , du fromage à volonté, du saucisson …
  • je vais aller au bureau de presse et pouvoir tout lire !!
  • je vais acheter des bouquins dans ma langue
  • je vais trouver ma taille de soutien-gorge … ( je n’ai pas prévu d’insérer de photo pour illustrer …)
  • je vais faire une razzia de produits de beauté et de shopping , et de pharmacie et de livres de couture etc …
  • Aller au cinéma, et voir un film français ( en Vo )
  • Découvrir ce qui a changé dans ma ville
  • aller au marché et reconnaître ( presque) tout ce qui sera sur les étals…

Bien sûr , il y a mes filles aussi .  Il me semble essentiel de maintenir le lien concret avec nos racines , nos proches . J’ai envie de leur montrer plein de choses . (Mon Dieu , la petite aura 3 ans en automne et en bonne lyonnaise elle n’a toujours pas goûté de quenelles … il faut vraiment que je remédie à cela !)

Bref , je vais me ressourcer et rien que cette idée me fait réaliser de la chance que j’ai de vivre cette expérience , je compte repartir ainsi en mode optimal, rechargée  à bloc pour profiter à fond de cette opportunité de découvertes et en savourer chaque instant .

Avant de penser à mon retour au Japon , attention , je débarque bientôt !!

À bientôt !

Julie


http://blog.courrierinternational.com/dessine-moi-un-expat/2017/06/02/quand-lexpat-rentre-en-france-pour-les-vacances/?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&link_time=1496392439#xtor=CS1-9

 

On a testé le Bar à hérissons !

Hello !!

Après le Bar à chiens il y a quelques semaines …j’ai profité de la visite de mon ami Rikki pour tenter le Bar à hérissons !

Nous sommes allés dans le quartier d’Harajuku où j’avais repéré une mignonne petite pancarte …

Nous étions dans la file d’attente avant l’heure de l’ouverture . ( et oui , ici il faut faire la queue pour tout un tas de choses … ) . Heureusement nous étions dans les premiers et n’avons pas attendu longtemps avant de pénétrer dans l’antre de ces adorables petites bêtes .

A l’entrée , il faut choisir son ticket .

30 minutes ou 30 minutes + snack ( pour les hérissons ) ou snack seulement .

 

Bien sûr nous avons décidé de les nourrir . Comptez environ 14 euros .

On nous a donc remis un ticket avec l’horaire de fin et un petit pot avec des vers gesticulants ( ils sont sympa on a une pince pour les attraper …)  .

Puis on nous a installés à une table autour d’un terrarium contenant 2 hérissons , un blanc et un noir . À notre arrivée ils sont  encore endormis et la dame nous explique comment les attraper .

Vient enfin le moment tant attendu !!! On attrape les hérissons ! Avec ou sans gants mais avec un peu d’appréhension devant tous ces pics tout de même .

Et la magie opère … c’est juste trop mignon . Le mien reste endormi en boule dans mes mains pendant que le 2 ème s’agite , grimpe, se faufile de partout et commence à manger le pull de Rikki !

Leur petit museau pointu , leurs petites oreilles , tout est mignon chez le hérisson !

On entend toutes les tables rire et s’ébahir des facéties de ces petites bêtes adorables , tout le monde est en admiration . On se laisse très vite attendrir .

Alors , non , ça ne pique pas  et oui , ça se laisse tout à fait caresser et papouiller ! Les piquants sont couchés et ceux-ci sont bien sûr hyper habitués à être manipulés. J’avais peur de leur faire mal en les attrapant mais ils sont très accoutumés et se laissent faire .

Je vous recommande de tenter l’expérience si vous en avez l’occasion , même avec des enfants , c’est super .

Et si vraiment vous craquez complètement ,il est même possible d’acheter un hérisson sur place…mais pour cela comptez tout de même entre 350 et 500 euros … + il vous faudra acheter du matériel pour vous en occuper .

Si vous résidez à Tokyo , sachez aussi que l’équipe cherche du Staff si vous parlez un peu japonais et anglais , voici un boulot original !

Voici les photos !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour vous y rendre , voici la carte :

Hedgehog café:

tel :03-3404-1180

Tokyo, Shibuya-ku, Jingumae1-13-21ouvert de 12:00 à 20:00

Le site :http://www.harinezumicafe-harajuku.com/english/

Après les chiens et les hérissons j’hésite … je tente les chouettes ?

À bientôt !

 

Julie

 

Japon : Mon premier Hanami

Hello !!

Notre premier printemps à Tokyo a enfin véritablement  débuté avec la floraison tant attendue des cerisiers.

Voici plus d’un mois maintenant  que l’on  voit ces petites fleurs envahir les boutiques (retrouvez mon article sur le shopping spécial Sakura par ICI )et c’est avec impatience que j’attendais de voir enfin tout ça en vrai !

Depuis fin mars ici , les bourgeons ont commencé leur éclosion . Nous sommes maintenant au top de la floraison ( mankai ) , et c’est juste magnifique …

On peut suivre les bulletins de floraison comme la météo . . D’Okinawa à Hokkaido , la floraison couvre tout l’archipel nippon sur plusieurs semaines. Il existe  des app qui informent en temps réel de chaque phase de la floraison .

Même Google Map montre en direct les meilleurs « spots  » de la ville pour admirer les arbres en fleurs.

Sur Google Map , les Spots de floraison sont indiqués

Avec cette période , vient le temps de faire Hanami .

Le hanami (花見?, littéralement, « regarder les fleurs »), ou o-hanami avec préfixe honorifique, est la coutume traditionnelle japonaise d’apprécier la beauté des fleurs, principalement les fleurs de cerisier (sakura), lorsqu’à partir de fin mars ou début avril, elles entrent en pleine floraison.

De nos jours, le hanami se résume souvent à profiter de cette saison pour pique-niquer, discuter, chanter sous les cerisiers en fleur1. Cette coutume est au printemps ce que momijigari, l’observation de kōyō (le changement de couleur des feuilles), est à l’automne.

Il existe aussi une forme de hanami concernant l’abricotier du Japon (ume), précédant celui des cerisiers du Japon, ainsi que du pêcher, succédant aux cerisiers2. Si les cerisiers du Japon sont plus populaires pour les hanami, particulièrement chez les jeunes , les personnes plus âgées préfèrent l’atmosphère des hanami de l’ume.

Source : Wikipedia  , pour voir l’article complet , par ICI

 

Hanami consiste donc à profiter de cette douce période pour observer les fleurs , se retrouver , pique-niquer , partager de bons moments que ce soit en couple , en famille ou entre amis .

Les familles déjeunent , les jeunes boivent ( beaucoup pour certains …) , les couples se font des déclarations , tous s’amusent et se détendent . Musique , jeux , bentos , bières le tout sur de grandes bâches bleues posées au sol , voila le programme pour ces environ 10 jours de fête .

Au parc de Yoyogi à côté de chez moi , tout est bien organisé : poubelles énormes , gardes et patrouilles pour surveiller tout ce petit monde , toilettes supplémentaires …

Ainsi nous aussi , nous sommes allés sous les cerisiers pour profiter de ce moment agréable et contempler les cerisiers en fleurs .

Certaines allées font comme des tunnels blancs , l’ambiance est festive , c’est très sympa de vivre ces moments .

Pour les cerisiers du Japon , pas de fruits en vue , ni de parfum enivrant , mais l’émerveillement et le côté magique de toutes ces petites fleurs pâles est bien présent . Un véritable spectacle éphémère offert par la nature qui mérite d’être vu .

Voici quelques photos !

 

Désormais , les fleurs vont bientôt tomber pour laisser place aux feuilles mais il parait que c’est aussi très beau à observer car tous ces pétales blanc donnent l’impression qu’il neige . Ce phénomène s’appelle chiru .

 

À bientôt !

 

Julie

 

 

Lecture : Confidences du Japon

Hello !!

Aujourd’hui je vais vous présenter un livre que j’ai découvert il y a quelques semaines et que je viens de terminer.

Si la culture japonaise vous intéresse et vous questionne , ce bouquin est pour vous.

Confidences du Japon , écrit par Muriel Jolivet est un recueil d’ anecdotes et de brefs articles sur le Japon et  les japonais .

Ils sont tous plus surprenants les uns que les autres .

Je l’ai présenté à une amie japonaise et à ma prof de japonais qui ont confirmé la véracité et beaucoup ri des situations présentées .

Ainsi on apprend plein de petites choses qui sont à la fois drôles , perturbantes , surprenantes , curieuses.

Les japonais ont des codes , un fonctionnement particulier impossible d’accès pour nous les étrangers .

Grâce à l’auteur qui vit au Japon depuis plus de 40 ans , on accède à cette face cachée.

Et les découvertes sont présentes à chaque page .

Pour vous donner un peu envie , avez – vous envie de savoir qui sont les  » herbivores  » ? Combien il faut gagner pour intéresser une japonaise ? Qu’est-ce qu’un mari parfait ici ? Combien se loue un petit ami ?… et beaucoup d’autres choses encore …

Les illustrations valent également le détour . J.P. Nishi et ponctuent le livre à merveille .

Après lecture vous n’aurez que davantage de questionnements , n’espérez pas comprendre les japonais !

Bref , une belle découverte .

À bientôt !

 

Julie

 


Livre acheté à la librairie de l’Institut Français du Japon à Tokyo , 2890 Yens ( HT )

Par ici pour vous y rendre : http://www.institutfrancais.jp/tokyo/fr/about/contact/

Confidences du Japon – Muriel Jolivet , Illustrations J.P. Nishi .

17 euros , 224 pages , paru aux éditions Elytis , achevé d’imprimer en décembre 2014.

 

 

Carnet de bord nº 10 : Tokyo vue d’en haut

Hello !!

Ça y est on commence à avoir nos petites habitudes . Notre petit Resto à côté , la supérette du coin , le pressing , les copines … les choses se mettent en place pour mon plus grand bonheur .

L’hiver est superbe à Tokyo . Pas trop froid et surtout très ensoleillé ☀️ ! On ne se lasse pas du ciel bleu .

Cette semaine nous avions de la visite , j’ai ainsi pu m’improviser guide dans cette ville que je ne connais que très peu pour le moment . Ici les découvertes sont toujours sympas , il y a toujours mille choses à faire ( et pas mal de kilomètres aussi , cela paraît infini . Du coup c’est un plaisir de  partager tout cela avec nos proches.

Cette semaine j’ai eu envie de voir la ville de haut ; nous sommes montés dans plusieurs tours pour admirer Tokyo.

Nous avons grimpé en haut du government building à Shinjuku ( de jour ), en haut du Park Hyatt (le soir ) , et sur les hauteurs de Roppongi au V2 ( de nuit )  , en haut d’ Hikarie aussi … À chaque fois c’est impressionnant , ce paysage urbain à perte de vue et parfois cette belle rencontre avec le Mont Fuji enneigé .

Bref je suis séduite par la ville , son rythme , son calme ( oui aussi étrange que cela puisse paraître , je trouve que c’est une ville calme .)

Aujourdhui je suis allée au salon du Chocolat avec ma fille aînée , la France était treeees présente sur les stands .  Il fallait être patients pour accéder à l’entrée du salon puis aux chocolatiers stars . Mais les files d’attentes étaient comme toujours très disciplinées . ( et ça valait le coup d’attendre 🍫)

Voilà , j’ai maintenant 33 ans et 1 jour et je suis heureuse d’être là, à Tokyo .

Voici quelques photos !

À très bientôt ,

Julie

Carnet de bord nº 9 : On attaque 2017 !

Hello !!

Voici que nos premières vacances de Noël loin de la France sont finies .

Pas de marathon de Noël pour nous cette année . Pas de grandes tablées , mais deux petites filles ravies de leurs cadeaux et de bons repas tout de même …

La reprise s’est faite en douceur pour les filles qui sont heureuses d’avoir repris le rythme scolaire avec quelques bonus pour ma grande Poupoune qui attaque les activités parascolaires ( danse + musique ) . Chouquette a également retrouvé ses petits camarades du groupe des petits pingouins âgés de 16 à 36 mois . ( elle fait même partie de  » ceux qui obéissent m’a confié l’institutrice …😇 »).

L’hiver est beau à Tokyo , sec , ensoleillé et pour l’instant assez doux.

Point sismique : Quelques tremblements de terre se sont fait sentir … je doute que l’on s’y habitue … mais rien de terrible pour l’instant .

Bref , la vie est belle à Tokyo . Nous avons beau être en plein cœur de la ville , l’espace et la verdure ne manquent pas . Tout va bien quoi !

Je vous laisse avec quelques photos … 📷

À bientôt !

Julie

 

 

 

Lire la suite

Expat : Sommes-nous loin ?

Hello !!( Bonjour ou Bonsoir , cela dépend où vous êtes … )

Nouvel article aujourd’hui pour vous parler un peu de mon ressenti en tant qu’expatriée .

Pour commencer , je confirme , oui , nous sommes plutôt loin …

« LyonTokyo
Distance To Tokyo From Lyon is:
6148 miles / 9894.25 km / 5342.46 nautical miles

Prokeraia.com »

Loin de la France ok , physiquement nous sommes éloignés de notre pays natal.

Et pourtant , je dirai que je ne me sens pas loin … puisque je suis ici , maintenant à Tokyo . Finalement , ce sont les proches , famille et amis qui sont loin…

Comme d’habitude , tout est relatif à soi .

Ainsi donc , et heureusement je pense , on ne se sent pas à 10 000 kilomètres .

Je crois même que je me sentais aussi loin en vivant en Allemagne …( 620 km de Lyon )

Il faut  avouer que Skype , Messenger , Facebook , etc changent bien la donne et permettent de suivre ce qu’il se passe à  distance .On peut se téléphoner , se voir ,  facilement et gratuitement , s’envoyer des photos.

La difficulté ne réside pas là donc .

Je trouve que la gestion du temps en revanche est moins facile .

8 h de décalage horaire ..  ca commence à  faire beaucoup . Par exemple au moment auquel j’écris cet article il est presque midi à  Tokyo. Soit 4 heures du matin en France. Nous avons fini la matinée pendant que vous dormez … Du coup pour les contacts en direct il faut attendre une bonne partie de la journée . Minimum 16 h pour que les français emmergent . Sachant que vers 22h environ on ne telephone plus, cela ne laisse qu’une fenêtre de 6 heures pour communiquer en live. Et bien sûr  dans ce créneau là  , il y a le goûter  , le bain , les devoirs , le repas du soir , le coucher des enfants … bref probablement les 6 h les plus chargées de la journée !

Sans oublier que pour vous en France on parle du créneau de 8 h a 14 h , heures auxquelles vous êtes le plus souvent hors de chez vous … Pas toujours facile !

Mais quand on veut on peut ! on s’organise , on planifie des rdv skype et on y arrive , on se cale des moments pour communiquer avec nos proches et ça fait un bien fou … à chaque fois fois …

Ainsi donc l’éloignement spatial ne se fait pas véritablement sentir , mais la différence de temps oui . Particulièrement les week-end , notre dimanche s’achève , c’est l’heure de raconter ce que l’on a fait alors que le votre commence et vous nous racontez vos projets ! Pour les occasions spéciales aussi , Noel par exemple , les cadeaux étaient déjà ouverts et le repas englouti alors que vous dormiez , pareil pour le Nouvel an , nous étions  en 2017 alors que vous faisiez votre dernier goûter  de 2016 … cela fait une drôle d’impression, de se dire que nous ne vivons pas les mêmes choses au même moment.

Bref , je me sens parfois comme décalée…

Avez-vous déjà eu cette impression ?

A bientôt !

Julie

 

 

Mais qu’est-ce que c’est le Fukubukuro ?

Hello !!

Nous sommes le 2 janvier et ici c’est la folie du Fukubukuro …

Il s’agit d’une interprétation, commerciale disons, d’une tradition qui veut que l’on entame l’année en se débarrassant des poubelles pour attaquer sur une bonne base, propre .

Ainsi on retrouve dans la plupart des boutiques des sacs appelés Fukubukuro ( de Fuku = chance et Fukuro = sac ) ou Lucky Bag ou encore Happy Bag .

Il y en a de toutes sortes , selon les magasins , on peut avoir des sacs de fringues , cosmétiques , confiseries , jouets , chocolats , gadgets en tous genres…

Les japonais sont prêts à faire des files d’attente interminables devant certaines enseignes.

La marque la plus côtée ici , Apple . Certains ont dormi devant pendant plusieurs jours pour être sûr  de repartir avec leur précieux butin , la légende veut que certains sacs contiennent des Mac book …

Les grandes chaînes  genre The Body Shop , Lush proposent des prix attractifs sur une sélection de produits ,les boutiques de luxe jouent également le jeu .

Avec des Fukubukuro allant de 1000 yens a 50 000 yens , soit environ 8 à plus de 400 euros , autant vous dire que l’offre est variée !

À l’origine , il s’agissait d’un sac véritablement fermé  comme une pochette surprise , désormais il est parfois possible de connaître  le contenu , mais il est très mal vu de jeter un oeil dans un sac .

Ce matin je suis allée faire un tour avec ma fille , pour voir sur le terrain. Nous sommes allées dans le quartier d’Omotesando , Harajuku et nous avons pu constater vu la foule qu’il s’agit véritablement d’un événement ici !

Les japonais étant indubitablement patients et méthodiques , pas de rush mais des files bien alignées et disciplinées pour les enseignes prisées .

Nous avons opté  pour un Fukubukuro chez Flying Tiger , une marque danoise de gadgets/deco /jouets/papeterie… pour 1000 yens ( 8 euros , autant vous dire que nous avons été très raisonnables …)

En moyenne le contenu doit avoir une valeur au moins 2 fois supérieure ,parfois beaucoup plus .

Je vous montre ce que contenait le nôtre  :

Voici un aperçu des entrées de boutiques en ce moment …

 

Classiquement le Fukubukuro se déroule le 2 janvier mais désormais cela débute dès le 1 er , jusqu’au 5 janvier .

Un peu comme le black friday américain ou le boxing day anglais , les japonais ont la période du Fukubukuro avec un effet « surprise  » en plus  et les risques de se faire piétiner en moins …

 

A bientôt !

Julie