Les amitiés en expat’ , c’est essentiel

Hello !!

Voici maintenant 3 ans que nous avons quitté l’Europe pour vivre en Asie, à Shenzhen d’abord , puis à Tokyo .

3 ans que l’on a débarqué avec nos filles , nos valises et nos espoirs .

Mais aussi sans famille , sans amis …

Alors si il n’est pas possible de se reconstituer une famille , il est en revanche possible voire nécessaire de se faire des amis .

L’avantage , en tant qu’expatriés vous trouvez tout de suite des points communs avec les autres expats . Tous dans le même bateau . Je dois admettre qu’une solidarité se met en place assez rapidement . Vous avez besoin des autres , de leurs conseils , leur expérience , leurs bons tuyaux , leur support .

Lorsqu’on arrive avec des enfants scolarisés c’est assez simple , vous entrez directement dans le réseau de l’école . Si tel n’est pas le cas , vive les forum et divers sites qui rassemblent les étrangers . Je parle surtout des étrangers car à moins de parler couramment la langue locale , il n’est pas toujours facile de rencontrer les habitants de votre pays d’accueil en premier .

Lorsqu’on arrive , on cherche tous plus ou moins la même chose .

Les besoins de base sont identiques à votre vie d’avant mais tout votre répertoire et vos habitudes sont à revoir . Le fonctionnement de tout est à réapprendre ( administrations , papiers …)

Une fois que vous avez réglé les gros points : le travail , l’école , le logement , généralement ce qui est fait en premier , vous passez au quotidien : manger , se soigner , se divertir .

Ainsi en arrivant vous allez forcément passer par la case remplissage de frigo . Et là les amis rentrent en jeu assez vite , ceux qui habitent dans votre secteur depuis quelques temps ont les bonnes adresses . Coiffeur , chaussures , pain , fromage … tout se trouve ! Il suffit de savoir les dénicher .

Pareil pour les médecins , pédiatres , dentistes , ostéo , gynécologue etc …

Une fois assouvis les besoins élémentaires ,  l’installation faite , l’excitation des débuts passée , on peut se sentir un peu seul .On a besoin d’amis .

Pour se sentir à nouveau dans la vraie vie , les relations sont essentielles . Tout est plus facile avec des gens sur lesquels compter , avec lesquels passer du bon temps , sortir . Et là je parle quand tout va bien . Mais bien sûr en cas de coup dur c’est  encore plus nécessaire pour ne pas se sentir isolé assurer la « logistique » et le soutien .

Mes amies ici sont françaises , slovaque , tchèque , allemande , japonaises …

Une telle diversité est une richesse immense .

Après quelques années on peut se retrouver avec des amis dans le monde entier .

Il faut être dans une démarche active pour rencontrer des gens , communiquer , tenter , proposer . Il faut aussi se préparer car le concept de l’expat , c’est que ça arrive et ça repart aussi . Les enfants le savent bien . Ils voient de nouveaux arrivants et doivent aussi faire face à des départs très régulièrement . Pour nous c’est pareil , on sait que l’on est seulement de passage ici . Alors on essaye de prendre le meilleur , de profiter tout en faisant en sorte de s’installer pour se sentir chez nous même si ce n’est que pour quelques temps .

Bien évidement mes amis de France me manquent , je vis leurs vie à travers les  filtres de réseaux sociaux . La naissance de leurs enfants , leurs difficultés ce n’est pas pareil par Skype et pourtant cela permet de conserver un lien , comme un élastique , on l’étire un peu plus mais il reprendra j’espère sa place en temps voulu à notre retour .

Vive les amis d’ici et d’ailleurs !

À bientôt !

Julie

 

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s