Tremblements de terre … vivre dans un pays qui bouge

Hello !!

Nous vivons au Japon depuis près de 6 mois .

Avant d’arriver ici , j’appréhendais énormément le risque sismique .

Tout le monde ici a encore à l’esprit le tremblement de terre de 2011 qui a déclenché le tsunami responsable entre autre de la catastrophe nucléaire de Fukushima .

Alors tout d’abord , pourquoi est-ce que cela bouge tant ici ? À cause de la Géologie nippone …

Les îles du Japon sont principalement le résultat de plusieurs grands mouvements océaniques qui se sont produits sur des centaines de millions d’années à partir du milieu du silurien jusqu’au pléistocène à la suite de la subduction de la plaque philippine sous la plaque de l’Amour continentale et de plaque d’Okinawa au sud, et de la subduction de la plaque pacifique sous la plaque d’Okhotsk au nord.

Le Japon était à l’origine attaché à la côte orientale du continent eurasien. Les plaques de subduction, étant plus profondes que la plaque eurasienne, ont tiré le Japon vers l’est et ouvert la mer du Japon il y a environ 15 million d’années1. Le détroit de Tartarie et le détroit de Corée se sont ouverts beaucoup plus tard.

Activités volcaniques
Le Japon est situé dans une zone volcanique de la ceinture de feu du Pacifique. De fréquents tremblements de terre de faible intensité et une activité volcanique occasionnelle se font sentir à travers les îles. Des séisme destructifs, résultant souvent en tsunamis, se produisent plusieurs fois par siècle. Parmi les plus récents grands séismes on compte le séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku, le séisme de 2004 de Chūetsu et le séisme de 1995 à Kobe.

Source : Wikipédia – Géologie du Japon

Concrètement , ici la vie s’organise en fonction . Tous les japonais vivent avec cette notion et se préparent à l’éventualité d’un fort séisme .

Dans les magasins on trouve des  » kits de survie  » … garnis de diverses choses comme des piles , bougies , radio , casques , nourriture en sachet , biscuits secs , eau , produits d’hygiène divers , extincteur ,etc … On sait qu’il faut avoir du stock , eau , vivres et produits de première nécessité pour quelques jours .

Les maisons et appartements sont adaptés et bénéficient d’aménagements particuliers : il y a la plupart du temps une sortie de secours , les constructions en elles-mêmes sont spécifiques , il y a aussi des systèmes qui coupent le gaz en cas de mouvement et tout une foule d’accessoires pour fixer , maintenir , caler tout ce qui pourrait tomber lors de secousses .

Pour moi , le risque était que la maison s’effondre . Or , le principal risque semble être l’incendie . Entre les courts-circuits , fuites de gaz , bougies ou autre il faut être vigilant .

Les conséquences d’un fort tremblement de terre peuvent être variées et les consignes de sécurités sont nombreuses .

Voici quelques infos pour celles et ceux que cela intéresserait :

Consignes spécifiques au risque sismique
AVANT
– Vérifier ou faire vérifier la vulnérabilité aux séismes de mon habitation
– Repérer les points de coupure du gaz, d’eau, de l’électricité.
– Fixez les appareils et les meubles lourds.
– Préparez un plan de groupement familial.

PENDANT
Rester où l’on est :
– à l’intérieur : se mettre près d’un mur porteur (mur très solide), une colonne porteuse ou sous des meubles solides, s’éloigner des fenêtres ;
– à l’extérieur : ne pas rester sous des fils électriques ou sous ce qui peut s’effondrer (ponts, corniches, toitures…) ;
– en voiture : s’arrêter et ne pas descendre avant la fin des secousses.
– Se protéger la tête avec les bras.
– Ne pas allumer de flamme.

APRÈS
– Sortir des bâtiments et ne pas se mettre sous, ou à côté, des fils électriques et de ce qui peut s’effondrer (ponts, corniches, toitures, bâtiments,…) ;
– Ne pas prendre les ascenseurs pour quitter un immeuble.
– Couper l’eau, l’électricité et le gaz : en cas de fuite ouvrir les fenêtres et les portes, se sauver et prévenir les autorités.
– S’éloigner des zones côtières, même longtemps après la fin des secousses, en raison d’éventuels tsunamis
– Après la première secousse, se méfier des répliques : il peut y avoir d’autres secousses.

Source : risques majeurs.fr

On le sait , le risque est présent . Point de ralliement , entraînement des enfants à l’école , nous apprenons à organiser une sorte de plan  » si jamais ça arrive  » . Cela nous rassure un peu .

Au Japon , il y a plusieurs séismes par jour . Heureusement la plupart sont sans conséquence et passent même inaperçu . Cependant nous en avons déjà ressentis quelques uns et je dois bien avouer que je ne faisais pas la maligne !

Dans mon esprit , je suis en mode :  » ne pas faire peur aux enfants  » , donc je tente de rester calme . Mais l’effet de surprise est toujours impressionnant . On ne sait jamais si la secousse va durer longtemps , s’intensifier , si il y aura des répliques … ce n’est jamais pareil . Latéral , d’avant en arrière , de haut en bas , court , long , progressif … une seule constante : mon coeur s’emballe et j’attends que cela cesse . Les portes arrêtent de taper , tout se calme , c’est fini … pour cette fois …

Depuis quelques semaines j’ai une nouvelle application sur mon smartphone : Yurekuru .

En japonais et anglais , cette app vous prévient de la survenue imminente d’un tremblement de terre , alors quand tu entends cette alarme sur ton téléphone cela fait une drôle de sensation et tu te mets en attente de la secousse .

L’application recense les séismes , leur intensité , les ressentis des gens selon leur lieu d’habitation et permet aussi de confirmer que tout va bien chez vous .

Voici quelques photos de Yurekuru :

 

Je vous dis à bientôt !

 

Julie

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s