Expat : Mais pourquoi je fais du stock ? (et de quoi …)

Hello !!

Depuis quelques années maintenant que je n’habite plus en France je dois avouer que j’ai changé …

Alors je n’ai pas tout changé , pas de panique ! Mais j’ai observé que certains de mes comportements ont été modifiés par mon mode de vie .

Déjà alors que j’étais en Allemagne , donc pas loin de la France , j’avais une petite tendance à me ruer sur les produits français , éventuellement à les rechercher autour de chez moi voir même à faire du stock ( un peu ).

Depuis que je suis en Asie , tout ce phénomène s’est amplifié .

J’ai presque un peu honte de l’avouer mais si vous saviez combien j’ai de flacons de Doliprane pédiatrique dans mon placard vous seriez effarés …

C’est même ce sirop qui m’a fait prendre conscience de mon attitude .

Alors comment est-ce que je m’explique cela ? Différentes réponses me viennent …

  • La peur de manquer : on ne sait jamais , et si j’avais besoin de 12 litres de paracétamol d’ici l’été prochain ??#rationnelle
  • L’envie de ce que je ne trouve pas ici : les personnes qui doivent nous rendre visite sont prévenues , on fait passer une liste de tout plein de petites choses qui sont difficiles ou impossibles à trouver ici. Je crois que tout comme lorsque l’on est enceinte  et qu’on rêve de manger des sushis ou de boire un verre de vin , et bien ici , je fantasme sur le fromage de chèvre , saucissons et autres trucs de genre ! Et puis avec ce qui ne se stocke pas , nos visiteurs nous permettent un arrivage échelonné au gré de leurs arrivées …
  • Les différences de prix : quand on connait le prix de produits du quotidien en France et que l’on découvre les tarifs exorbitants sur place , dès qu’on a l’occasion et bien on stocke !(ex:la crème de marrons, le sel de Guérande  … )
  • Les « au cas où « …: voici une catégorie encombrante , j’avoue . Ba oui , mon côté ex infirmière explique que ma pharmacie est bien garnie et je pense avoir tout ce qu’il faut pour parer à pas mal de situations !!
  • l’utile … mais en double ou en triple …du genre la levure . Ici on trouve de la baking powder et c’est pas pareil , du coup j’ai environ 60 sachets d’avance . ( Ne me jugez pas …)
  • le « vrai » nécéssaire : j’habite Tokyo , autant dire une grande ville , dans un pays civilisé et développé . Et pourtant , parfois pas facile de trouver certaines choses . Ce qui me vient à l’esprit , ce sont les soutien-gorges . Si tu dépasses le bonnet B , fini le shopping ! ( Mais bonne nouvelle , je viens de voir qu’Etam livre désormais à l’international alors vive le shopping en ligne !).

Pour en avoir parlé avec les copines ici , je sais que je ne suis pas la seule . On a tous cette tendance . Surtout les femmes je trouve . Alors entre besoin de se rassurer , de se sécuriser , de retrouver un peu de chez nous ou tout simplement parce-que c’est réconfortant , j’ai décidé d’assumer !

S’expatrier n’est pas toujours facile , et même si je ne suis clairement pas en mode « survie » loin de là, je suis tout de même à 10 000 kilomètres de chez moi et de ma zone de confort , et ça , ça mérite bien d’avoir développé quelques TOCS non ?

Alors concrètement, qu’est-ce que j’ai en nombre dans mes placards ??

  • Des médicaments ( surtout pour les enfants 👶🏼)
  • De la levure …
  • Mon thé préféré de chez Kusmi Tea
  • Des livres d’avance
  • Des produits de beauté , gels douches , shampoing, crèmes diverses
  • Des boîtes de foie gras ( Merci Mémé !)
  • Du chocolat

Si vous aussi , vous vous reconnaissez , n’hésitez pas à partager votre expérience !

Je pourrais aussi vous donner prochainement quelques trucs et astuces pour expats et comment se procurer des petites choses pas faciles à trouver de prime abord .

À bientôt !!

Julie

10 réflexions sur “Expat : Mais pourquoi je fais du stock ? (et de quoi …)

  1. Caroline dit :

    Je fais EXACTEMENT PAREIL lol.
    Pourtant je ne suis qu’en Suisse (Romande en plus!) mais avant d’être ici j’etais à Tokyo, Toronto et Londres. Je suis également lyonnaise et n’y retourne qu’une fois par an (c’est pourtant à seulement 200km d’ici) mais quand j’y vais je fais le stock de sérum physiologique et autre produits de parapharmacie à la Grande Pharmacie Lyonnaise et au Parashop. On trouve beaucoup de produits ici mais c’est “pas pareil” et surtout ça se trouve à un prix d’or (20€ la boîte de sérum physiologique ici vs 1,68€ à la GPL!).
    Nous avons prévu de retourner vivre à Tokyo (qui me manque terriblement) dans a peu près un an mais je sais que la proximité à mes produits va me manquer.

    J'aime

  2. agathevisor dit :

    Moi aussi je suis capable de faire des kilomètres pour trouver un truc. Et pourtant je ne suis qu’au Maroc. Récemment j’ai cherché du cidre. Pendant longtemps en vain puisqu’il était bloqué en douane ! Mais effectivement certaines choses nous manquent plus que d’autres ou quand on voit le prix hallucinant on reste tout de même raisonnable (genre cassoulet choucroute bref tout ce qui contient du porc !)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s