Expat : Mais pourquoi je fais du stock ? (et de quoi …)

Hello !!

Depuis quelques années maintenant que je n’habite plus en France je dois avouer que j’ai changé …

Alors je n’ai pas tout changé , pas de panique ! Mais j’ai observé que certains de mes comportements ont été modifiés par mon mode de vie .

Déjà alors que j’étais en Allemagne , donc pas loin de la France , j’avais une petite tendance à me ruer sur les produits français , éventuellement à les rechercher autour de chez moi voir même à faire du stock ( un peu ).

Depuis que je suis en Asie , tout ce phénomène s’est amplifié .

J’ai presque un peu honte de l’avouer mais si vous saviez combien j’ai de flacons de Doliprane pédiatrique dans mon placard vous seriez effarés …

C’est même ce sirop qui m’a fait prendre conscience de mon attitude .

Alors comment est-ce que je m’explique cela ? Différentes réponses me viennent …

  • La peur de manquer : on ne sait jamais , et si j’avais besoin de 12 litres de paracétamol d’ici l’été prochain ??#rationnelle
  • L’envie de ce que je ne trouve pas ici : les personnes qui doivent nous rendre visite sont prévenues , on fait passer une liste de tout plein de petites choses qui sont difficiles ou impossibles à trouver ici. Je crois que tout comme lorsque l’on est enceinte  et qu’on rêve de manger des sushis ou de boire un verre de vin , et bien ici , je fantasme sur le fromage de chèvre , saucissons et autres trucs de genre ! Et puis avec ce qui ne se stocke pas , nos visiteurs nous permettent un arrivage échelonné au gré de leurs arrivées …
  • Les différences de prix : quand on connait le prix de produits du quotidien en France et que l’on découvre les tarifs exorbitants sur place , dès qu’on a l’occasion et bien on stocke !(ex:la crème de marrons, le sel de Guérande  … )
  • Les « au cas où « …: voici une catégorie encombrante , j’avoue . Ba oui , mon côté ex infirmière explique que ma pharmacie est bien garnie et je pense avoir tout ce qu’il faut pour parer à pas mal de situations !!
  • l’utile … mais en double ou en triple …du genre la levure . Ici on trouve de la baking powder et c’est pas pareil , du coup j’ai environ 60 sachets d’avance . ( Ne me jugez pas …)
  • le « vrai » nécéssaire : j’habite Tokyo , autant dire une grande ville , dans un pays civilisé et développé . Et pourtant , parfois pas facile de trouver certaines choses . Ce qui me vient à l’esprit , ce sont les soutien-gorges . Si tu dépasses le bonnet B , fini le shopping ! ( Mais bonne nouvelle , je viens de voir qu’Etam livre désormais à l’international alors vive le shopping en ligne !).

Pour en avoir parlé avec les copines ici , je sais que je ne suis pas la seule . On a tous cette tendance . Surtout les femmes je trouve . Alors entre besoin de se rassurer , de se sécuriser , de retrouver un peu de chez nous ou tout simplement parce-que c’est réconfortant , j’ai décidé d’assumer !

S’expatrier n’est pas toujours facile , et même si je ne suis clairement pas en mode « survie » loin de là, je suis tout de même à 10 000 kilomètres de chez moi et de ma zone de confort , et ça , ça mérite bien d’avoir développé quelques TOCS non ?

Alors concrètement, qu’est-ce que j’ai en nombre dans mes placards ??

  • Des médicaments ( surtout pour les enfants 👶🏼)
  • De la levure …
  • Mon thé préféré de chez Kusmi Tea
  • Des livres d’avance
  • Des produits de beauté , gels douches , shampoing, crèmes diverses
  • Des boîtes de foie gras ( Merci Mémé !)
  • Du chocolat

Si vous aussi , vous vous reconnaissez , n’hésitez pas à partager votre expérience !

Je pourrais aussi vous donner prochainement quelques trucs et astuces pour expats et comment se procurer des petites choses pas faciles à trouver de prime abord .

À bientôt !!

Julie

Notre été 2017, entre Lyon et la Bretagne

Hello !!

Nous voici de retour au Japon après 6 semaines passées en France.

J’espère que vous passez un bel été et je suis ravie de vous retrouver par ici !

Les jours se sont enchainés à une vitesse folle et le temps est passé trop vite .

Il faut dire que le rythme a été assez chargé …

Je suis arrivée seule avec les filles , mon mari ne nous ayant rejoint que 3 semaines plus tard .

Les premiers temps j’ai profité de Lyon , de la famille , des amis , des boutiques aussi .

Les filles ont retrouvé cousins / cousines / papi /mamies / oncles et tantes … et malgré quelques appréhensions de ma part , le lien s’est directement montré intact.

Je me suis jetée sur les boutiques , les marchés , le Monoprix … comme une lionne sur une gazelle isolée . Ce n’est pas que je manque de magasins à Tokyo mais retrouver mes repères ( qui plus est en période de soldes ) , a déclenché quelques fringales de shopping .

Puis mon mari est arrivé et nous avons filé pour Saint – Malo en TGV .

Nous avons profité des joies de la Bretagne en famille et avec des amis pour 2 semaines.

Au menu , plages , promenades iodées , coquillages , huîtres , crêpes , rigolades et bons moments au rythme des marées .

Enfin , pour notre retour à Lyon , nous avons eu la joie de  rencontrer la petite fille de mon cousin née début août . À quelques jours près nous ne l’aurions vue que pour ses premiers pas … ouf ! J’ai pu pouponner avant de repartir et j’attends désormais de la voir grandir en photos.

Ensuite nous avons fêté le 7 ème anniversaire de ma grande à plusieurs reprises . Le thème cette année : les licornes !

Autour d’une paella géante nous avons avec ma cousine préparé des cupcakes trop mignons et organisé une déco de circonstances .

Tout s’est donc bien passé puis le temps difficile des au revoir est arrivé … je n’aime pas trop ces instants , il faut que ce soit bref sinon je pleure …

Lorsqu’on concentre sur quelques semaines autant d’émotions , tout est plus intense , plus fort .

Je profite donc de cet espace pour remercier nos proches pour leur présence et leurs attentions .

Je m’excuse également auprès ce celles et ceux que je nais pas eu le temps de voir .

C’est rechargée  à bloc que je me retrouve  à Tokyo , fin prête pour attaquer la rentrée. Pour une fois , pas de déménagement ou de changement d’école , les choses s’annoncent assez simples .

Dans mon prochain article , je vais vous montrer un peu ce que j’ai rapporté de France (car je n’ai pas que des coquillages en plus dans mes valises, oups …)

En attendant , je vous laisse avec quelques photos de ces dernières semaines !

À bientôt !!

Julie

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Je rentre en France pour les vacances !

Hello !!

Je dis souvent que rien ne manque ici . C’est vrai , on trouve pratiquement tout .

Et pourtant c’est un peu faux aussi …

J- 24 …

L’approche de mon retour en France me rend toute chose . Comme si je m’autorisai enfin à être excitée à l’idée de retrouver ce qui me manque . Car en fait oui , certaines choses me manquent …

J’ai aussi un peu peur . Les liens résistent-ils à cette distance et ce temps qui passe ?

Depuis la naissance de ma 2 ème fille , il y a 2 ans 1/2 , j’ai habité en Allemagne , en Chine et maintenant au Japon …

Cet été je rentre en France pour 6 semaines !!

6 semaines pour me recharger .

Me recharger en plein de choses .

  • Une grosse de dose de famille
  • Une autre d’amis

Il me tarde de partager des moments en direct , au même endroit au même moment , sans écran 📺.

Comme un retour au réel .

Tout ce qui faisait ma vie quotidienne avant me tente . Les choses les plus simples me font envie .

Souvent je crois que l’on n’a pas conscience de ce à quoi l’on tient véritablement tant qu’on l’a . ( suis pas sûre d’être très claire …) . Exemple , tu n’as généralement pas super envie de chocolat quand tu en manges … Par contre imagine que tu n’en as pas mangé depuis longtemps et que tu vois la tablette approcher … ba oui , tu salives d’avance …

La famille donc , les repas qui n’en finissent pas , les parties de pétanque dans le jardin , les grandes tablées . Ce partage , les échanges , la proximité , le plaisir d’être ensemble ,j’ai hâte d’y être .

Les amis ; je suis impatiente de revoir copains et copines , sortir , voir où ils en sont autrement que via Skype ou Facebook … rencontrer aussi les petits nouveaux qui sont nés ces derniers temps . J’ai parfois l’impression de rater des événements , d’être absente . C’est dans ces moments que je me sens loin .

Voici donc l’essentiel , amis et famille que je vais retrouver pour quelques semaines .

Mais il y a aussi toute une multitude de petites choses qui vous paraîtront peut-être futiles mais que je vais retrouver et qui m’enchantent :

  • je vais comprendre les discussions des gens autour de moi
  • je vais manger du pain à tous les repas , du fromage à volonté, du saucisson …
  • je vais aller au bureau de presse et pouvoir tout lire !!
  • je vais acheter des bouquins dans ma langue
  • je vais trouver ma taille de soutien-gorge … ( je n’ai pas prévu d’insérer de photo pour illustrer …)
  • je vais faire une razzia de produits de beauté et de shopping , et de pharmacie et de livres de couture etc …
  • Aller au cinéma, et voir un film français ( en Vo )
  • Découvrir ce qui a changé dans ma ville
  • aller au marché et reconnaître ( presque) tout ce qui sera sur les étals…

Bien sûr , il y a mes filles aussi .  Il me semble essentiel de maintenir le lien concret avec nos racines , nos proches . J’ai envie de leur montrer plein de choses . (Mon Dieu , la petite aura 3 ans en automne et en bonne lyonnaise elle n’a toujours pas goûté de quenelles … il faut vraiment que je remédie à cela !)

Bref , je vais me ressourcer et rien que cette idée me fait réaliser de la chance que j’ai de vivre cette expérience , je compte repartir ainsi en mode optimal, rechargée  à bloc pour profiter à fond de cette opportunité de découvertes et en savourer chaque instant .

Avant de penser à mon retour au Japon , attention , je débarque bientôt !!

À bientôt !

Julie


http://blog.courrierinternational.com/dessine-moi-un-expat/2017/06/02/quand-lexpat-rentre-en-france-pour-les-vacances/?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&link_time=1496392439#xtor=CS1-9

 

Expat : Sommes-nous loin ?

Hello !!( Bonjour ou Bonsoir , cela dépend où vous êtes … )

Nouvel article aujourd’hui pour vous parler un peu de mon ressenti en tant qu’expatriée .

Pour commencer , je confirme , oui , nous sommes plutôt loin …

« LyonTokyo
Distance To Tokyo From Lyon is:
6148 miles / 9894.25 km / 5342.46 nautical miles

Prokeraia.com »

Loin de la France ok , physiquement nous sommes éloignés de notre pays natal.

Et pourtant , je dirai que je ne me sens pas loin … puisque je suis ici , maintenant à Tokyo . Finalement , ce sont les proches , famille et amis qui sont loin…

Comme d’habitude , tout est relatif à soi .

Ainsi donc , et heureusement je pense , on ne se sent pas à 10 000 kilomètres .

Je crois même que je me sentais aussi loin en vivant en Allemagne …( 620 km de Lyon )

Il faut  avouer que Skype , Messenger , Facebook , etc changent bien la donne et permettent de suivre ce qu’il se passe à  distance .On peut se téléphoner , se voir ,  facilement et gratuitement , s’envoyer des photos.

La difficulté ne réside pas là donc .

Je trouve que la gestion du temps en revanche est moins facile .

8 h de décalage horaire ..  ca commence à  faire beaucoup . Par exemple au moment auquel j’écris cet article il est presque midi à  Tokyo. Soit 4 heures du matin en France. Nous avons fini la matinée pendant que vous dormez … Du coup pour les contacts en direct il faut attendre une bonne partie de la journée . Minimum 16 h pour que les français emmergent . Sachant que vers 22h environ on ne telephone plus, cela ne laisse qu’une fenêtre de 6 heures pour communiquer en live. Et bien sûr  dans ce créneau là  , il y a le goûter  , le bain , les devoirs , le repas du soir , le coucher des enfants … bref probablement les 6 h les plus chargées de la journée !

Sans oublier que pour vous en France on parle du créneau de 8 h a 14 h , heures auxquelles vous êtes le plus souvent hors de chez vous … Pas toujours facile !

Mais quand on veut on peut ! on s’organise , on planifie des rdv skype et on y arrive , on se cale des moments pour communiquer avec nos proches et ça fait un bien fou … à chaque fois fois …

Ainsi donc l’éloignement spatial ne se fait pas véritablement sentir , mais la différence de temps oui . Particulièrement les week-end , notre dimanche s’achève , c’est l’heure de raconter ce que l’on a fait alors que le votre commence et vous nous racontez vos projets ! Pour les occasions spéciales aussi , Noel par exemple , les cadeaux étaient déjà ouverts et le repas englouti alors que vous dormiez , pareil pour le Nouvel an , nous étions  en 2017 alors que vous faisiez votre dernier goûter  de 2016 … cela fait une drôle d’impression, de se dire que nous ne vivons pas les mêmes choses au même moment.

Bref , je me sens parfois comme décalée…

Avez-vous déjà eu cette impression ?

A bientôt !

Julie