Octobre rose : l’importance du dépistage …mon expérience

Hello !!

À l’occasion d’octobre rose , mois de sensibilisation au cancer du sein , l’infirmière en moi réapparait … la femme aussi ….

Lorsqu’il s’agit de santé , il faut se bouger , se prendre en main .

L’important est de se connaitre , de se faire confiance mais aussi de pouvoir trouver des professionnels compétents  .

Je vais vous livrer mon témoignage sur ce que j’ai vécu cet été .

Il s’agit  de mon expérience , je la partage avec vous .

Au mois de juin dernier , en plein retour en France pour l’été , en plein deuil aussi , je sens une petite boule dans mon sein droit … pas le moment de m’attarder sur ce sujet ( comme s’il existait un moment opportun pour ça … ) , j’essaye de balayer cela de mon esprit .

Impossible .

Impossible de douter , je sens quelque-chose .

Je prends donc rendez-vous chez mon gynécologue en me disant  » je ne dis rien , on verra si elle sent quelque-chose aussi « … Merde … elle sent comme moi …

Sans me paniquer , elle me donne une ordonnance pour une échographie du sein .

Et me voilà partie dans une valse de rendez-vous qui vont m’occuper un mois .

4 semaines avant de savoir de quoi il s’agit . C’est long . Ça laisse énormément de temps pour gamberger et passer beaucoup trop d’occasion d’aller sur des forums flippants .

4 semaines à côté de mes pompes . Totalement ailleurs , je suis incapable de penser à autre chose .

Et encore , les rendez-vous s’enchainent assez bien , j’ai la chance d’habiter en région lyonnaise , nous avons des structures spécialisées .

2 nd rendez-vous donc , me voici au centre du sein de l’infirmerie protestante à Caluire .

Le médecin est gentil , il prend le temps . Il se veut rassurant mais après mesures du nodule en raison de mon âge , 34 ans , il ne veut pas passer à côté de quelque-chose . Rien ne ressemble plus à une tumeur qu’une tumeur … qu’elle soit maligne ou bénigne .

Je ne suis pas très avancée donc .

Il me prescrit une biopsie .

3 ème rendez-vous …

J’arrive avec mon petit dossier , mon anesthésiant et ma poche de glace et mon courage dans les chaussettes .

Ma mère m’accompagne .

L’examen ne dure pas très longtemps mais c’est impressionnant . Il faut faire des « carottes  » de la tumeur . 5 prélèvements avec un dispositif à grosse aiguille comme une grosse perforatrice qui fait un bruit féroce et un impact dans ma poitrine .

Les suites sont assez simples , antalgique et glace , je n’ai même pas d’hématome , juste une sensibilité durant quelques jours et l’envie que personne n’approche cette zone .

L’attente du 4 ème rendez-vous est la plus longue . Cette fois ci je serai fixée sur la nature de la tumeur .

Le médecin qui a effectué le prélèvement m’a pris un rendez-vous avec un gynécologue  qui pourra si nécessaire prendre le relais pour une prise en charge chirurgicale / oncologique .

Les secrétaires sont sympas , douces et bienveillantes . Je fais un dossier qui j’espère ne sera jamais réouvert .

Le médecin ne me connait pas . Il tient une feuille du laboratoire d’anatomopathologie . La petite phrase en bas va me ranger dans une case . Heureusement il ne fait pas de suspens et me rassure immédiatement . Ma tumeur est bénigne .

L’étau qui m’entourait s’envole .

Il s’agit d’un fibro-adénome .

Une surveillance simple m’est prescrite , il faudra l’enlever seulement s’il venait à grossir ou me gêner .

J’ai conscience que j’aurai pu passer dans la case « malade » ce jour là . J’ai eu de la chance , mais je sais que cela ne finit pas toujours ainsi .

Voici mon expérience . Un mois d’inquiétudes , de stress , durant cette période j’ai pensé à beaucoup de choses . Ce sont des sentiments que je n’avais jamais éprouvés . La véritable peur …

Pourquoi je vous la raconte ?

Et bien déjà pour vous dire que ce n’est pas toujours grave . Aussi pour vous sensibiliser à l’auto palpation du sein . Un changement , un doute doivent vous amener à consulter . S’il y a quelque-chose à faire autant le prendre le plus tôt possible . Vous ne pourrez pas faire l’autruche , ce ne serait pas raisonnable pour votre santé mentale .

Nous connaissons tous et toutes quelqu’un touché par le cancer du sein . Alors pour rendre hommage à celles qui se battent , profitons de ce mois de sensibilisation pour en parler , se faire dépister .Et  pourquoi  ne pas participer aux différentes actions mises en place par les marques et associations pour aider la recherche

Mesdames quand êtes vous allées chez le gynécologue pour la dernière fois ? De quand date votre dernière mammographie ? Quels sont vos antécédents familiaux ?

Je vous embrasse …

À bientôt !

Julie


Voici quelques liens utiles :

 

Une réflexion sur “Octobre rose : l’importance du dépistage …mon expérience

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s