Un petit coup de neuf pour mes escaliers …

Hello !!

Le sujet d’aujourd’hui : la déco !

Nous habitons une maison aux murs blancs , au sol en bois clair , au coeur de Shibuya .

Pour la première fois de ma vie , j’habite dans une maison avec un étage … et donc un escalier !!

Et je peux vous dire que j’y passe du temps ! Ce dont j’ai besoin en bas est en haut et inversement bien sûr !

N’ayant toujours  pas le droit de peindre … dès que j’ai envie de changement , je me dirige vers le masking tape . Oui encore !

Après le coin des enfants (par ici ), ce sont les escaliers qui ont fait les frais de mes collages intempestifs .

Les escaliers sont à la base hyper neutres ,blancs et bois .

J’ai eu envie de remédier à cela en ajoutant ma petite touche .

Pour cela , peu de matériel :

  • des ciseaux
  • un rouleau de masking tape
  • et une petite 1/2 heure devant vous …

 

J’ai trouvé de jolis rouleaux dans la marque Haru et celui ci avec son design japonisant m’a séduite .

Il s’agit d’un rouleau de 10 m de 15 cm de haut . Le fond est transparent . Il ressort donc beaucoup sur mes contre-marches blanches . Je pense que le rendu doit être aussi très chouette sur un fond bois ou même des vitres , le tout étant que votre support soit assez lisse .

Une fois ce motif choisi , au boulot !

J’ai choisi de ne faire qu’une marche /2 .

Le rouleau coûte environ 3000 yens , soit 23 euros . La qualité est top et permet de coller et recoller sans problème . La pose est simple et ne nécessite rien de particulier . Veillez juste à dépoussiérer avant d’appliquer afin que d’éventuelles saletés ne restent pas collées .

Et je suis bien contente du résultat …

Et vous ? Qu’en pensez-vous ?

Je suis sûre que cela peut être sympa sur plein de supports , meubles , portes , murs , vitres , étagères …

À bientôt !

Julie

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Haru ,marque disponible à Tokyo chez Tokyu Hands et Tsutaya T-Site Daikanyama ( et sûrement ailleurs !)

Expat : Mais pourquoi je fais du stock ? (et de quoi …)

Hello !!

Depuis quelques années maintenant que je n’habite plus en France je dois avouer que j’ai changé …

Alors je n’ai pas tout changé , pas de panique ! Mais j’ai observé que certains de mes comportements ont été modifiés par mon mode de vie .

Déjà alors que j’étais en Allemagne , donc pas loin de la France , j’avais une petite tendance à me ruer sur les produits français , éventuellement à les rechercher autour de chez moi voir même à faire du stock ( un peu ).

Depuis que je suis en Asie , tout ce phénomène s’est amplifié .

J’ai presque un peu honte de l’avouer mais si vous saviez combien j’ai de flacons de Doliprane pédiatrique dans mon placard vous seriez effarés …

C’est même ce sirop qui m’a fait prendre conscience de mon attitude .

Alors comment est-ce que je m’explique cela ? Différentes réponses me viennent …

  • La peur de manquer : on ne sait jamais , et si j’avais besoin de 12 litres de paracétamol d’ici l’été prochain ??#rationnelle
  • L’envie de ce que je ne trouve pas ici : les personnes qui doivent nous rendre visite sont prévenues , on fait passer une liste de tout plein de petites choses qui sont difficiles ou impossibles à trouver ici. Je crois que tout comme lorsque l’on est enceinte  et qu’on rêve de manger des sushis ou de boire un verre de vin , et bien ici , je fantasme sur le fromage de chèvre , saucissons et autres trucs de genre ! Et puis avec ce qui ne se stocke pas , nos visiteurs nous permettent un arrivage échelonné au gré de leurs arrivées …
  • Les différences de prix : quand on connait le prix de produits du quotidien en France et que l’on découvre les tarifs exorbitants sur place , dès qu’on a l’occasion et bien on stocke !(ex:la crème de marrons, le sel de Guérande  … )
  • Les « au cas où « …: voici une catégorie encombrante , j’avoue . Ba oui , mon côté ex infirmière explique que ma pharmacie est bien garnie et je pense avoir tout ce qu’il faut pour parer à pas mal de situations !!
  • l’utile … mais en double ou en triple …du genre la levure . Ici on trouve de la baking powder et c’est pas pareil , du coup j’ai environ 60 sachets d’avance . ( Ne me jugez pas …)
  • le « vrai » nécéssaire : j’habite Tokyo , autant dire une grande ville , dans un pays civilisé et développé . Et pourtant , parfois pas facile de trouver certaines choses . Ce qui me vient à l’esprit , ce sont les soutien-gorges . Si tu dépasses le bonnet B , fini le shopping ! ( Mais bonne nouvelle , je viens de voir qu’Etam livre désormais à l’international alors vive le shopping en ligne !).

Pour en avoir parlé avec les copines ici , je sais que je ne suis pas la seule . On a tous cette tendance . Surtout les femmes je trouve . Alors entre besoin de se rassurer , de se sécuriser , de retrouver un peu de chez nous ou tout simplement parce-que c’est réconfortant , j’ai décidé d’assumer !

S’expatrier n’est pas toujours facile , et même si je ne suis clairement pas en mode « survie » loin de là, je suis tout de même à 10 000 kilomètres de chez moi et de ma zone de confort , et ça , ça mérite bien d’avoir développé quelques TOCS non ?

Alors concrètement, qu’est-ce que j’ai en nombre dans mes placards ??

  • Des médicaments ( surtout pour les enfants 👶🏼)
  • De la levure …
  • Mon thé préféré de chez Kusmi Tea
  • Des livres d’avance
  • Des produits de beauté , gels douches , shampoing, crèmes diverses
  • Des boîtes de foie gras ( Merci Mémé !)
  • Du chocolat

Si vous aussi , vous vous reconnaissez , n’hésitez pas à partager votre expérience !

Je pourrais aussi vous donner prochainement quelques trucs et astuces pour expats et comment se procurer des petites choses pas faciles à trouver de prime abord .

À bientôt !!

Julie

Idée sortie avec les enfants : Kidzania

Hello !!

Il y a quelques jours , avec mes filles , des copines et leurs enfants , nous étions de sortie .

Nous sommes allées à Kidzania .

Alors , comment vous expliquer le concept de cet endroit ?

Il s’agit d’un pôle de loisirs basé sur les métiers .

Au milieu d’un centre commercial , on entre dans un autre monde .Les enfants se retrouvent dans une sorte de ville avec ses commerces , ses infrastructures diverses , ses bureaux , …

Et l’idée , c’est qu’ils puissent expérimenter différentes professions .

Le choix est large , du pilote d’avion , au pompier en passant par le vendeur de glace , le footballeur , l’opticien , le chirurgien , le cuisinier , le juge , le policier , le journaliste , le pompiste , etc …

Une centaine de jobs sont disponibles et proposent différentes activités en petits groupes . Entourés par une équipe importante et compétente les enfants entrent dans la peau d’un professionnel .

Avec plus de 60 sponsors , on retrouve les principales entreprises japonaises du quotidien .

Comme dans la vraie vie , les enfants  » travaillent  » et sont « payés » en Kidos . Kidos qu’ils peuvent utiliser dans des boutiques et commerces sur place.

Il y a 2 sessions par jour : 9h / 15h et 15h/21h

Mon avis :

Comme pour beaucoup de choses au Japon , il faut réserver à l’avance et être conscient que l’on ne sera pas seul et qu’il faudra forcément faire la queue .

Pour une session vous pourrez faire maximum 5/6 activités en moyenne . Certaines activités sont prises d’assaut comme par exemple les pompiers qui ont un grand succès alors que pour faire des salades c’est plus facile …

Ma grande de 7 ans a adoré ! La petite de 3 ans a suivi le mouvement mais il faut savoir que les parents ne peuvent accompagner leurs petits . Il faut les laisser partir et heureusement qu’il y avait la grande soeur . C’est un peu frustrant pour les accompagnants car on passe beaucoup de temps à attendre sans voir ce que font les enfants . Je comprends que les enfants gagnent ainsi en autonomie mais pour les plus jeunes ce n’est pas forcément évident .

Les mercredis les sessions sont pour environ la moitié des activités disponibles en anglais . Attention donc au moment de la réservation .

Lors des activités , les enfants repartent la plupart du temps avec ce qu’ils ont créé , pizza , glace , salade , voiture en Clay , journal , dvd , photo …

Je trouve donc le concept super sympa pour projeter un peu les enfants dans l’avenir , pourquoi pas susciter des vocations ou simplement se questionner , expérimenter , tester des métiers .

Les décors sont top , la station service , l’hôpital , tout est réaliste , comme dans une ville , on retrouve les véhicules du quotidien sur les routes , et on se surprend à être impressionnés par le passage du camion de pompiers avec des petits en uniforme prêts à éteindre un incendie … ( Si si  …) .

La preuve en vidéo :

On voit passer les livreurs , chauffeurs de bus , enquêteurs , parfois même un petit couple de mariés avec leur escorte ou encore des réanimateurs affairés autour d’un blessé …

Je vous laisse avec quelques photos et toutes les infos.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

À bientôt !

Julie


Kidzania

Session 1 : 9h/15h

Session 2 : 15h/21h

mercredis en anglais

Tarifs : par ici ,  attention , il y a de nombreuses formules différentes 

Accès : toutes les infos par là !

Tokyo-to, Koto-ku, Toyosu 2-4-9 Urban Dock LaLaport Toyosu, North Port 3F, 33200

 

Mon sapin , version 2017 … Il s’appelle Fejka …

Hello Ho Ho Ho ,

L’année dernière , mon sapin était moche , déplumé , triste .Même avec ses décorations il n’avait pas d’allure .

Vous vous en rappelez peut-être ? Je l’avais appelé Chétif …

Ce Noël encore , nous allons passer les fêtes à Tokyo . Il me faut donc un sapin .

Je ne suis toujours pas prête à mettre plus de 200 euros pour un arbre coupé , j’en ai même vu à 55 000 yens ( soit plus de 400 euros …).

Pour la première fois de ma vie je me suis donc résolue à acheter un sapin artificiel …

La rencontre a été bizarre . Mon sapin en kit n’avait pas rien de sexy dans son carton

 

Heureusement , une fois monté , ça va , il ferait presque illusion . Je m’habitue même assez vite à lui .

Après avoir renoncé à un vrai sapin  j’ai essayé de lister les bons côtés d’un arbre artificiel :

  1. je peux l’installer tout de suite , il aura encore des épines pour le 25 décembre .
  2. il ne  les perdra  pas  d’ailleurs …ses épines …
  3. Il est réutilisable
  4. il se stocke facilement
  5. il est économique
  6. je n’ai pas abattu d’arbre cette année …
  7. Je peux le mettre à côté de la cheminée sans qu’il prenne chaud ( ah mince , il peut fondre !?)
  8. En haut il finit bien droit pour mettre l’étoile

Mais bien sûr il a aussi de moins bons côtés …

  1. il ne sent rien …
  2. il sera pareil chaque année
  3. il s’appelle Fejka
  4. il est en plastique

Alors voilà , pour fêter notre premier faux sapin , on l’a décoré avec amour et finalement , il est moins moche que mon  » vrai  » de Noël dernier .

Pour palier au manque d’odeur de sapin , j’ai acheté de l’encens parfumé au cyprès japonais , oui parce – que ça se rapprochait plus que lavande … et que j’ai pas encore trouvé parfum « Magnifique Sapin de Noël « …

Cette année j’ai donc un sapin en plastique avec des décos en carton …

Et vous ?Etes-vous team  » vrai  » sapin ?  Coupé ou en pot ? Ou artificiel ? Ou pas de sapin ? Dites moi !

À bientôt ! Et bons préparatifs de fêtes à vous !

Julie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 


Sapin Ikea: http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/70363120/

Encens : Hibi 

Un parc dans le parc …

Hello !!

Voici plus de 14 mois maintenant que nous habitons Tokyo , dans le quartier de Shibuya .

Nous avons la chance d’avoir un superbe parc à proximité et le week-end dernier nous avons enfin visité une partie que nous n’avions jamais explorée encore .

Dans le parc de Yoyogi , il y a plusieurs zones . Je vous ai parlé récemment du Pony Park , il y a aussi le parc Yoyogi Koen avec ses fontaines , son parc à chiens , ses pistes de vélo … je vous avais fait une petite vidéo ( par ICI !). Toujours au même endroit il y a le Meiji Jingu , un temple  Shinto caché au milieu de l’oasis de verdure . Attention , selon l’entrée que vous empruntez , vous ne pourrez pas passer d’un secteur à l’autre et si vous vous enfoncez dans la forêt , le détour peut être long ! ( je sais de quoi je parle …) On a parfois du mal à croire que l’on est en plein milieu de Tokyo …

Si l’on prend l’entrée vers Harajuku du Meiji-Jingumae , il suffit de suivre le chemin , et la foule , et après le petit pont , sur la gauche , il y a l’entrée d’un par dans le parc .

Enfin , nous y sommes allés en famille le week-end dernier et je ne peux que vous le conseiller !

L’entrée est payante : 500 yens par adulte , 200 yens pour les enfants et gratuit pour les petits .

Une fois entrés , une promenade s’offre à nous . Les enfants ont adoré , entre cabanes avec des toits de chaume , bonsaïs , étang avec d’énormes poissons , et tous les arbres colorés en cette saison , la balade est vraiment magnifique .

L’Empereur Meiji venait souvent dans ce parc et sa femme venait même y pêcher .

De nombreux érables , rouges en ce moment bordent l’étang . Mais le clou du spectacle semble être le jardin d’iris (  floraison en mai-juin ) .

Tout au fond du parc se trouve une source . Un gardien surveille et prend les touristes en photo , le tout avec un petit oiseau qui va et qui vient sur sa main .

Le parc est magnifique et cela vaut vraiment la peine de payer quelques sous pour l’entrée afin de participer à l’entretien de celui-ci.

Je vous laisse avec les photos ….

Quand à nous , c’est sûr on y retournera ! Bien évidement pour les iris , mais sous la neige ce doit être magique et au printemps je suis sûre que les cerisiers valent le coup d’oeil …

À bientôt !!

Julie

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Meiji Jingu , Inner Garden

Accès en JR : Harajuku

Métro station Meiji-Jingumae Harajuku , lignes C  Chiyoda Line ( C2)  et F Fukutoshin Line ( F 15)

Attention avec les poussettes , il y a quelques marches au début mais après c’est tout à fait praticable .

Bon plan , faire du poney gratuitement à Tokyo

Hello !!

Nous avons la chance d’habiter tout près du parc de Yoyogi à Shibuya .

Non seulement c’est l’endroit parfait pour faire du vélo , des pique-niques , se promener , faire son jogging , profiter des cerisiers en fleur ou des jolies couleurs d’automne … mais c’est aussi l’occasion de faire du poney … et gratuitement !

Pour cela il vous faudra aller au Yoyogi Pony Park .

 

Accessible aux enfants de 85 cm à 12 ans , les tours de poney sont gratuits dans la limite de 3 tours  par enfant , par session .

Il suffit de prendre un ticket , de faire la queue et attendre son tour  , en bas des marches pour bénéficier d’un tour de poney .

Attention , il y a 2 sessions de tours de poney par jour :

En plus des tours de poney , vous pourrez aussi participer au brossage des animaux :

Il y a aussi le Carrot Time . Amenez vos carottes coupées dans la longueur … et vous pourrez les donner aux poneys qui frémissent d’impatience devant les enfants avec leur petit sac de carottes . ( Si vous faites tomber la carotte au sol , il vous faudra la rincer … et oui , on est au Japon ).

 

Alors , c’est pas du bon plan ça ?

À bientôt !

Julie

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

 

 

 

Hakone , open air Museum

Hello !!

Il y a 2 semaines , nous sommes allés du côté d’Hakone par un beau dimanche de novembre .

Nous avons pris le train Romance Car à 7 heures du matin à Shinjuku. Après 1h30 de train rapide , nous changeons de train pour un bien plus petit qui nous emmène sur la montagne et descendons à l’arrêt Chokoku-no-mori .

Nous y voici , devant le Hakone open air museum.

Nous avons passé la journée dans ce musée pour le grand bonheur de tous les 4 , petits et grands .

Mes filles ont adoré ! Il y a beaucoup d’éléments pour les enfants .

Que l’on aime ou non l’art  , le parc vaut à lui seul le déplacement , avec une vue imprenable sur les montagnes environnantes .

Côté art , il y a énormément d’artistes représentés , avec un pavillon réservé à Picasso mais aussi des oeuvres de Moore , Calder , Mizui, Poncet , Mirò et beaucoup d’autres …

Sculptures , toiles , dessins , peintures , installations … la collection est impressionnante .

Le tout est parfaitement mis en valeur par la belle nature qui sert d’écrin .

À l’automne , les arbres rougissent , jaunissent , les lumières étaient magnifiques mais je suppose qu’au Printemps ou sous la neige ce doit également être très chouette .

Sur place on trouve donc différents bâtiments et l’on passe de l’un à l’autre par des petits chemins très agréables et plein de surprises .

Par exemple nous avons beaucoup aimé :

  • Le bain de pied … et oui , il y a des sources chaudes partout dans ces montagnes et c’était l’occasion parfaite pour se tremper les petons ! le tout dans une installation au top avec petits distributeurs de serviettes , petits coussins pour s’assoir et tout !
  • La sculpture symphonique : une tour nous invite à entrer pour découvrir de superbes vitraux et si vous n’avez pas le vertige , grimpez jusque sur le toit pour profiter de la vue !
  • Deux grosses structures font la joie des enfants , l’une en plastique transparente permet de traverser des dédales de chemins tandis que l’autre en bois abrite des filets colorés garnis de bambins !
  • L’art moderne a plu aux filles avec une mention spéciale pour les oeufs au plat …

Le mieux est encore que je vous montre un peu tout ça en photos !!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Bref , une super journée en famille !

À bientôt !

 

Julie


Tips :

Si vous partez en train , ce que je vous conseille pour éviter le trafic routier et profiter de la vue , pensez à prendre vos tickets à l’avance . À la gare de Shinjuku il y a un guichet spécial pour la Odakyu line qui propose des tickets combinés .

Le musée :

Ouvert de 9 h à 17 h , comptez au moins 2 heures pour faire le tour et bien plus avec des enfants si ils veulent profiter des installations .

Sur place vous trouverez des restaurants et bien sûr des boutiques . Les japonais n’oublient jamais de ramener un souvenir …

Tarifs :

Par ici , petite réduc si vous imprimez ce document

N’hésitez pas à poursuivre la promenade en continuant votre trajet direction Gora et prenez le funiculaire vers Sounzan puis le téléphérique pour aller voir la soufrière … redescendez pour prendre le bateau pirate … oui oui tout ça … je vous recommande de faire cette boucle sur 2 jours pour en profiter au mieux . Je vous ferai peut être prochainement un petit itinéraire ce sera plus simple !

 

 

7:15 dimanche matin entre Shibuya et Shinjuku

Hello !!

Dimanche matin , j’ai rendez-vous tôt avec une copine à Shinjuku .

Depuis une année passée ici , je me suis aperçue que les japonais ne sont pas matinaux . L’heure de pointe en semaine est plutôt autour de 9 h et bon nombre de boutiques et bureaux n’ouvrent pas avant 10 / 11 heures .

Me voici donc sur mon vélo à la fraîche , assez contente de découvrir Tokyo encore endormie.

Mais il n’en est rien …

Alors bien sûr il y a moins de monde que durant la journée mais tout de même , durant mes 15 minutes de vélo j’ai pu croiser pas mal de monde.

  • Les sportifs : les joggers sont nombreux , motivés , écouteurs aux oreilles et rythme intense.
  • Les propriétaires de chiens : et oui , c’est l’heure de sortir pour le pipi du matin . Pour l’occasion , bon nombre de chiens ne sont même pas habillés ( ce qui est rare ici finalement !).
  • les fêtards : ils finissent leur soirée  dans état assez préoccupant pour certains ! Les chauffeurs de taxis s’occupent de les ramener chez eux , souvent en groupe car ici lorsque quelqu’un a trop bu , les amis en sont responsables et veillent au grain .
  • Les chemise/cravatte : 7:30 du mat , même le dimanche , certains vont au bureau . Et oui …
  • Les touristes : avec leurs grosses valises, ils sont en début ou fin de séjour , Shinjuku étant un gros lieu de transit vers et depuis les aéroports.
  • les groupes : à Shinjuku , il y a une énorme plateforme de bus qui emmène les gens en we ou à la journée vers les lieux touristiques nombreux autour de Tokyo.
  • autres : j’ai croisé une équipe complète de tir à l’arc , un groupe de mamies avant leur cours de yoga en plein air …

Cette vision matinale de Shinjuku avec (juste ) quelques centaines de personnes était très chouette et m’a donné envie de découvrir la ville aux premières heures .

Car oui au pays du soleil levant on peut profiter de la lumière dès 6:15 en ce moment en Novembre mais dès 4:25 au mois de juin ….

Et sinon , vous vous demandez peut-être où j’allais de si bonne heure ?

Je vous le dirai bientôt !

À très vite !

Julie

Halloween 2017 à Tokyo

Hello !!

Je ne sais pas comment Halloween était dans votre quartier … mais ici à Shibuya il y avait quelques millions de gens prêts à célébrer cette fête en mode Battle de déguisements.

Le secteur central de Shibuya était quadrillé par la police afin de rendre un espace piéton pour laisser la place aux jeunes fêtards .

Clairement , il y a trop de monde pour emmener les enfants . La circulation n’est pas facile , oubliez les poussettes ! En revanche sachez que même si il y a beaucoup de monde , souvent il suffit de passer dans une rue au dessus pour retrouver du calme .

Dès la tombée de la nuit et très certainement jusque tard dans la nuit ou plutôt tôt ce matin toute la foule rivalisait d’originalité pour se faire remarquer . L’enjeu ? Etre pris un maximum en photo ! Mais aussi faire des rencontres . Comme l’esprit du carnaval , Halloween permet de débrider les esprits et favorise les contacts entre les gens . Ainsi la bête pouvait trouver sa belle , l’équipe du SWAT ses policières sexy , les minions leurs minionnes , etc ….

Comme l’année dernière , malgré la foule , l’atmosphère est très bonne et détendue , festive et animée dans les rues bondées .

Le spectacle est aussi sur la route , motards déguisés ,  Lamborghini qui clignote , voitures sauteuses …

Les photos parlent plus que les mots ! Regardez donc !

Le déguisement qui m’a le plus fait rire ? Le tigre dans le tableau …

À bientôt !

Julie

Ps: je suis dans les photos , saurez-vous me retrouver ?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Après les chiens et les hérissons … le bar à chat ! ( et découvrez le distributeur à pantoufles …)

Hello !!

Un jour de pluie avec ma grande , on se demande où passer un moment mère/fille à l’abri …

Voici des semaines qu’elle me le demande , l’occasion est parfaite , c’est décidé , nous allons au bar à chats !

Après le bar à chiens et celui à hérissons , nous poursuivons la découverte des bars à animaux de Tokyo.

Nous avons choisi d’aller à Harajuku .

Il y a beaucoup d’adresses mais celui-ci est assez proche de chez nous .

Le Mocha cat café 

Cette adresse est réservée aux adultes , heureusement au début de Takeshita street , ils ont un autre cat café juste à côté du Mac Donald’s , autorisé pour les enfants .

Nous grimpons donc l’escalier en suivant les petites traces de pattes de chat et nous voici à l’intérieur .

La déco est inspirée d’Alice au pays des merveilles .

En entrant , des casiers sont à disposition pour déposer ses affaires . On enlève ses chaussures , on met des pantoufles ( qui sortent d’un distributeur … oui oui … un distributeur à pantoufles …)  , on se lave les mains et on entre dans l’antre des félins , après avoir écouté sagement les consignes.

 

 

Nous arrivons dans un couloir avec des bibliothèques remplies de mangas.

À gauche et à droite 2 salles différentes et en face , une salle avec les distributeurs de boisson.

Des chats se promènent tels des pachas dans leur royaume . Clairement ils sont chez eux et nous sommes de simples visiteurs.

Pas stressés pour un sou , ils sont installés sur les divers emplacements , arbres , coussins , trônes , tout est moelleux et confortable .

Certains dorment ( beaucoup même ) , certains jouent , on ne sait pas qui observe qui finalement .

Pas de chat de gouttière ici . Des chats de race seulement . Toutes sortes d’oreilles , des petites , des grandes , des pointues , des rondes . Toutes sortes de fourrures , de couleurs , les chats sont vraiment beaux . Et ils semblent le savoir . Un brin snob sur leur piédestal , ils se laissent contempler , photographier , gratouiller en habitués .

Parmi les visiteurs , des familles , des couples , des gens seuls . Certains travaillent , lisent , apaisés par la présence ronronnante .

Nous avons pris « l’option  » pour nourrir les chats . Et à peine la nappe sortie ( oui …) les voici qui rappliquent pour une petite gourmandise qu’ils dégustent à la cuillère…

Après une heure , nous sommes sorties , ma fille était ravie de l’expérience . Même si nous avions un chat à la maison lorsque nous étions en France , ici ce n’est pas pareil , il y en a beaucoup , et l’endroit est vraiment chouette .

Vue notre vie actuelle , il est impossible d’envisager d’avoir des animaux de compagnie et même si cela ne remplace pas le fait d’avoir un animal  cela peut être l’occasion d’en profiter ponctuellement sans les contraintes qui vont avec .

Il nous reste les bars à lapins , les bars à chouettes …

À bientôt !

Julie

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Plus d’infos par ici :
MOCHA Harajuku/takeshita street
0 minutes’ walk from JR Harajuku Station Takeshita Exitgoogle map
10:00am – 8:00pm /Last entry at 7:30pm Open all year round
03-6721-1201
3歳以上の方は保護者同伴の場合のみ入店可能です
Price: ¥200/ 10 minutes
Average expense: ¥1,200 (for 60 minutes)- +¥350 for all-you-can-drink
– Consumption tax not included